Grenade : une destination exotique et plurielle

Carriacou est la plus septentrionale des îles de l'État de Grenade.

Surnommée « l'île aux épices » pour ses bâtonnets de cannelle, ses clous de girofle, son curcuma et surtout pour sa production de muscade et de macis, Grenade est un paradis pour les plongeurs et les amateurs de plages immaculées où frémissent les cocotiers dans l’alizé. Ici, les marcheurs s’en donnent à cœur joie, entre lacs de cratère ponctués de chutes d’eau, forêts tropicales peuplées d’oiseaux et monts à escalader. Forcément, Grenade se prête à toutes les randonnées.

Les sites incontournables

Grenade, une pincée d’épices dans les Caraïbes

Volcanique, montagneuse, luxuriante, un peu anglaise, un peu française, typiquement antillaise, Grenade affirme sa personnalité multiple. Les jardins anglais fleurissent les villages aux maisons de bois et les épices embaument l’air… St. George est l’un des plus jolis ports des Antilles. Le marché vivant et coloré est une merveilleuse occasion de découvrir les épices et les produits locaux, sans parler de la gentillesse des habitants! Grenville, sur la côte est, abrite de beaux bâtiments du XIXe siècle. Au nord, la baie des Sauteurs rappelle le triste souvenir des Indiens autochtones qui, au XVIIe siècle, ont préféré sauter de la falaise plutôt que se rendre aux colons français. Et le bourg de Sauteurs aligne ses maisons joliment colorées avec des balcons et des colonnades.

port, île, Grenade

Carriacou, fabuleuse « terre de récifs »

Au nord-est de Grenade, l'île de Carriacou recèle de pittoresques villages de pêcheurs et des lagons tranquilles. La bien nommée plage du Paradis est baignée d’une mer calme aux eaux tièdes et transparentes. Les récifs sous-marins sont des cavernes aux merveilles, avec des coraux, hippocampes, raies, barracudas et poissons multicolores de toutes sortes. Hillsborough, la capitale de l’île, offre de belles balades dans les rues bordées de maisons colorées et la rue principale bordant la mer aligne des bâtiments du XIXe siècle aux sols de pierre et aux plafonds de bois.

Petite Martinique, parenthèse enchantée hors du temps

Petite Martinique, à 30 minutes de bateau de Carriacou, est une grosse colline conique bordée d’une plage sur son flanc ouest. Les quelque 900 habitants y vivent de la pêche et de la construction de bateaux. Le village principal, Madame Pierre, du nom de l'épouse du propriétaire français de l'île au XVIIe siècle, semble vivre hors du temps. Du « sommet » de l'île, à 230 m d’altitude, la vue est inoubliable. Ne manquez pas le coucher de soleil.

plage, Grenade

Le saviez-vous?

Carnavals

À Grenade, le carnaval dure deux semaines, la dernière quinzaine de juillet et se poursuit en août : chansons, danses, compétitions entre orchestres de steel band (avec élection d’un roi et d’une reine) et de Calypso. Lors des défilés, certains sont vêtus de costumes aux couleurs vives, d’autres se déguisent en djab djab (diables) et barbouillent les spectateurs de bitume, surtout s’ils sont bien habillés. À Carriacou, le carnaval se déploie au début du printemps, 40 jours avant Pâques.

Le muscadier

Le muscadier donne deux épices : la muscade et le macis. Ce que l’on nomme noix de muscade n’est pas une noix, mais un noyau, enrobé d'une membrane cassante rouge écarlate, le précieux et fragile macis.

Les coups de cœur

  • Gouyave, passionnante visite de l’usine de traitement des noix de muscade.
  • À la pointe nord-est de Grenade, la plage de Levera Beach, fréquentée au printemps par les tortues luths.
  • Tyrrel Bay, à Carriacou, réputée pour la construction des bateaux.
  • Visiter les bancs d’huîtres installés au milieu des palétuviers.
  • Goûter à l’oildown un succulent ragoût de viande de porc, de fruits de l’arbre à pain et de céleris mijotés dans du lait de coco.
  • Assister au Grenada Sailing festival : régates, courses de kayaks, festival de rue, marchés… une vraie fête, généralement en janvier.

À savoir avant de partir

La meilleure période : de décembre à mai, pendant la saison sèche.

Quelques précautions : à terre, méfiez-vous des scolopendres.

N’oubliez pas d’emporter : une bonne protection contre les moustiques (éventuellement porteurs de la dengue), des vêtements en coton léger pour la journée et une tenue plus élégante pour les soirées.

Bum intéractif

par VoyageVoyage