Guide gourmand pour Nuremberg

Assiette typique de saucisses de Nurember avec bretzel et salade de pommes de terre

Julie Aubé

Que vous visitiez Nuremberg pour ses célèbres marchés de Noël ou à tout autre moment de l'année, cette charmante ville de Bavière, en Allemagne, saura vous charmer avec ses nombreuses spécialités culinaires. Voici quelques plats typiques à y savourer.

Identité culinaire unique

Avant d’être annexée à la Bavière, la Franconie était une région indépendante dont Nuremberg (Nurnberg) était la ville principale. Aujourd'hui encore, les Franconiens gardent une identité forte, qui se perçoit dans plusieurs spécialités culinaires qui leur sont propres.

Nurnberger rostbratwurst

S'il y a un mets à ne pas manquer lors d'un séjour à Nuremberg, c'est les Nurnberger rostbratwurst, soit de toutes petites saucisses de porc parfumées à la marjolaine, traditionnellement grillées et servies dans une assiette en étain avec, au choix, de la choucroute (sauerkraut) ou une salade tiède de pommes de terre. Accompagnées d'une bonne bière, ces petites saucisses sont un réel régal (photo en tête d'article).

Le Bratwursthausle, le Bratwurstglöcklein et le Goldenen Posthorn sont des restaurants historiques ou déguster les fameuses saucisses de Nuremberg, mais elles sont tellement typiques et populaires qu'il est facile de trouver des établissements qui en servent, à coup de 6, 8, 10 ou 12 saucisses.

Ça vous semble beaucoup? C'est loin d'être si gargantuesque, puisque les Nurnberger rostbratwusrt sont toutes petites : entre 7 et 9 cm sans excéder 25 grammes, dixit le cahier de charge de leur appellation contrôlée, une indication géographique protégée (IGP). Un incontournable.

Sur le pouce: 3 im wegla & bretzels

Pour goûter les Nurnberger rostbratwusrt en version street food, approchez-vous d'un kiosque qui émane l'irrésistible odeur de saucisse grillée (le marché de Noël en accueille un bon nombre, sans compter les autres répartis dans la ville) et commandez un 3 im wegla. On vous placera 3 saucisses de Nuremberg dans un petit pain, que vous pourrez garnir de moutarde. Un en-cas savouré à toute heure de la journée!

3 im wegla, un sandwich garni de 3 saucisses de Nuremberg

Crédit photo: Julie Aubé

Un autre en-cas dégusté à longueur de journée sont les bretzels. On trouve des petits kiosques qui en vendent à de nombreux coins de rue. Ils sont natures, garnis de graines de pavot ou de sésame, ou encore tranchés sur l'épaisseur et garnis de beurre, ou carrément de fromage et de charcuteries, devant un véritable sandwich.

Épaule de porc braisée (schaufele)

Si vous avez un 2e jour à Nuremberg et que vous résistez à l’envie de manger de nouveau une assiette de rostbratwurst (c’est pas facile, j'en conviens!), il y a une autre spécialité classique qui est fort savoureuse: le schaufele. Il s’agit d’un morceau d’épaule de porc cuit longuement avec l’os et le gras, jusqu’à ce que la viande soit extrêmement tendre et la couenne très croustillante et goûteuse. Le plat est servi traditionnellement avec une sorte de quenelle de pommes de terre (klösses), de la sauce et de la choucroute. Copieux et réconfortant à souhait.

Schaufele, une spécialité typique de Nuremberg faite de porc

Crédit photo: Julie Aubé

Pain d'épices

Nuremberg est reconnue pour être la capitale allemande du pain d’épices (lebkuchen). Une tradition qui ne date pas d'hier puisque les moines franconiens en fabriquaient déjà au 14e siècle, époque où il y avait du commerce des épices à Nuremberg.

Ici, le pain d'épices est différent de celui en "pain" typique en Alsace : il s'agit plutôt d'un grand biscuit rond plutôt moelleux, posé sur une base d'hostie, et confectionné avec des épices, des noix et fruits confits (plus ou moins selon les recettes). Les lebkuchen sont parfois recouverts d’une fine couche de sucre ou parfois de chocolat. Au-delà de ces points communs, comme pour bien des spécialités traditionnelles, il existe autant de recettes qu'il y a de familles. 

Bien qu'ils soient fort populaires durant les marchés de Noël, plusieurs boutiques et boulangeries en vendent à Nuremberg, et pas seulement pendant les fêtes. Ceux de Fraunholz ont excellente réputation. Les lebkuchen Schmidt sont par ailleurs des classiques.

Des lebkuchen de Nuremberg, de délicieux pains d'épices

Crédit photo: Julie Aubé

Autres desserts

Apfelstrudels. Le strudel aux pommes allemand ravira les amateurs de desserts plutôt fruités. Au Café am Trödelmarkt, une charmante terrasse près de la rivière et une salle intérieure carrément au-dessus de l’eau permettent de savourer différent desserts faits sur place, dont les apfelstrudels.

Dampfnudeln. Ce dessert est composé d'une boule de pâte briochée cuite dans le lait, et typiquement nappée de crème anglaise chaude (bien qu'on puisse en trouver à différentes saveurs). Consistant, réconfortant et savoureux.

Krapchen. Savoureux beignets bien moelleux et farcis de confiture. Ceux à la confiture d'églantine sont typiques, sucrés et gourmands à souhait.

Krapchen, un beignet à la confiture d'églantine typique de Baviève, sur le marché de Nuremberg

Crédit photo: Julie Aubé

À boire

Microbrasserie Altstadhof. On déguste la bière rouge de cette microbrasserie indépendante de la vieille ville, dégustation qu'on peut jumeler avec une visite guidée de la brasserie et des souterrains creusés dans la montagne où étaient autrefois conservées les barriques de bière.

Tiergartnertor Platz.  Bordée de bars, cette jolie place au pied des remparts est ensoleillée jusqu’en fin de journée. Un endroit parfait pour prendre l'apéro!

La Tiergartnertor Platz de Nuremberg remplie de terrasses et bordée de maison typiques

Crédit photo: Julie Aubé

Biergarten. Il y a différents biergarten à travers la ville pour s'assoir en plein air avec des amis et savourer une bonne bière bavaroise ou franconienne avec quelques grignotines. Le biergarten Kettensberg est un endroit de choix, avec sa terrasse entourée de verdure, à deux pas de la rivière. (Pour recevoir chez soi à la mode des biergarten bavarois, voici plusieurs suggestions!)  

Vins de Franconie. Lors d'un séjour à Nuremberg, on met au menu les vins de Franconie, souvent élaborés à base de cépages comme silvaner, riesling ainsi que le pinot blanc et noir.

Si vous passez par Francfort pour rentrer au bercail, consultez mes adresses gourmandes!