Honduras : un pays à découvrir

    Niché en plein milieu de l’Amérique centrale, entouré par la mer des Caraïbes, le Nicaragua, le Salvador, le Guatemala et l'océan Pacifique, le Honduras est un endroit fascinant à découvrir, mais qui divise. Les amoureux de la nature, les amateurs de plongée, les passionnés de la faune et les mordus de plages de rêve sont au paradis, mais la réalité sociale et la violence qu'on trouve dans certaines parties du pays pourra en faire hésiter plus d'un. Voici néanmoins les incontournables sites à voir au Honduras.

    Paradis de la plongée

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Meg Rummy 🌍💫 (@aquatic_enchantress) le

    Les passionnés de plongée le savent sûrement déjà, le Honduras est une des plus belles destinations au monde en ce qui concerne la plongée, les deux endroits incontournables où s'adonner à cette activité étant l'île de Roatan et celle d'Utila. Dans une eau tropicale chaude et très limpide, les plongeurs partiront ainsi à la rencontre de poissons multicolores, de raies-mantas, magnifiques coraux, de tortues de mer et des impressionnants requins-baleines. N’oubliez surtout pas votre caméra à l’épreuve de l’eau!

    Les incontournables

    • Tegucigalpa. Capitale du pays, Tegucigalpa est une ville animée qui est située au milieu d’une chaîne de montagnes. À voir ici, le Centre Historique de Tegucigalpa, pour la beauté de ses édifices coloniaux. Pour avoir un peu de verdure, on ira se promener au parc La Leona qui a été aménagé en 1925. Il se trouve sur les hauteurs de la ville et sert donc de belvédère pour avoir une très belle vue panoramique. Pour ceux qui veulent une pause de la ville et plonger dans la nature, direction le parc national de La Tigra, à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Tegucigalpa. On est ici entre 1 800 et 2 300 mètres d'altitude et on peut y faire de la randonnée dans une forêt tropicale remplie de toucans, de colibris, mais aussi de cerfs de Virginie.
    • Islas de la Bahía. Beaucoup de visiteurs viennent au Honduras pour apprécier toute la beauté de ces îles qui sont dans le prolongement de la barrière de récifs du Belize. Ces îles, à une cinquantaine de kilomètres au nord du pays, sont des endroits parfaits pour les plongeurs qui ne manquent pas d'y aller, notamment sur les îles de Roatán, Guanaja ou encore de Utila.
    • Copán. Ancienne ville maya, Copán vous permettra de remonter 1 400 ans dans le temps grâce à ses ruines. Copán est un site archéologique qui se trouve dans la jungle, à une douzaine de kilomètres de la frontière guatémaltèque. Le site est rempli de sculptures, autant de témoins du passé. C'est aussi un petit paradis pour ceux qui aiment observer les oiseaux. Outre les ruines, la ville de Copan en elle même vaut le détour.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Tom Ingham (@ingstagram9) le

    • Comayagua. Comayagua a été l'ancienne capitale du pays. On la trouve au cœur du Honduras, et elle est très riche en vestiges coloniaux. Cette ville regorge d’histoire en vaut le déplacement. Il ne faut pas hésiter à aller aux alentours, on y trouve en effet de nombreux lacs et piscines naturelles, des parcs où s'adonner à la randonnée, de petits villages typiques et les cascades de Pulhapanzak, hautes de 43m, qui comptent parmi les plus belles du Honduras.
    • Parc national Jeanette Kawas. Si vous avez déjà visité le parc il y a quelques années, vous l'avez peut-être connu sous son ancien nom, Punta Sal. C'est une réserve océanique sauvage qui permet de plonger dans toute la richesse de la faune et de la flore du Honduras. Forêt tropicale, plages de rêves et singes hurleurs vous y attendent.

    Culture

    Le Honduras compte de nombreux musées, édifices et églises. En voici quelques uns à découvrir.

    • Le Museo para la Identidad Nacional (à Tegucigalpa). Musée récent consacré à la diffusion de documents historiques concernant la population humaine du territoire du Honduras.
    • La Galería Nacional de Arte (à Tegucigalpa). À voir pour ses nombreuses œuvres religieuses d’époque coloniale et moderne réparties dans sept salles.
    • La Iglesia de San Francisco (à Tegucigalpa), c'est la première église de Tegucigalpa, elle fut édifiée en 1592 dans le plus pur style espagnol.
    • Le Museo de Arqueologia e Historia de San Pedro Sula (à San Pedro Sula). Musée qui vaut le coup d'oeil, pour sa collection d'objets archéologiques depuis la période précolombienne jusqu'à aujourd'hui.
    • Réserve de la biosphère Río Plátano (inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco).
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par R Mairena (@r_mairena01) le

    À table!

    Comme toujours, un pays, c'est une histoire, une faune, une flore, mais c'est aussi une gastronomie. Pays latino-américain, on retrouve au Honduras, les «bases» de cette cuisine, à savoir les enchiladas, le maïs, les haricots secs, les produits de la mer, les fruits exotiques (banane plantain notamment). Les plats à essayer sont le curile, un bouillon de fruits de mer, les frijoles, une purée de fèves rouges ou d'haricots noirs. Le pays est aussi réputé pour ses soupes. Attention à l'eau du robinet qui n’est pas potable, utilisez des bouteilles, ou purifiez-la avec des pastilles vendues à cet effet en pharmacie.

    En ce qui concerne les restaurants ( de type moyen de gamme) on appelle ça ici les comedores. C'est très détendu comme ambiance, pas de réservations, on y va de 7h à 22h pour savourer des plats typique et très abordables.

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par THIRD CULTURE BABE 🚀 (@thirdculturebabe) le

    Sécurité

    La question de la sécurité est une problématique pour le tourisme du pays depuis plusieurs années. Il est donc important de prendre de sérieuses mesures quant à sa sécurité personnelle. Voici les informations sur le sujet selon le gouvernement canadien. : « Le taux de crimes violents est très élevé au Honduras, et le pays affiche l’un des taux d’homicides les plus élevés au monde. Le trafic de stupéfiants et le crime organisé transnational ainsi que la présence de gangs de rue sont très préoccupants et constituent des risques pour la sécurité. Évitez tout voyage à Chamelecón, Choloma et Cofradía dans le département de Cortés, en raison des taux élevés de violence et de criminalité. Plusieurs groupes criminels sévissent dans les rues de ces villes.Les agressions, les vols à main armée et les détournements de voitures constituent de graves problèmes sur les autoroutes honduriennes ».  Source: https://voyage.gc.ca/destinations/honduras

    Fiche du pays

    République du Honduras.
    Capitale : Tegucigalpa.
    Devise: le lempira, divisible 100 centimes (centavos).
    Religion:  Catholicisme (46 %), Protestantisme (41 %)
    Population: 8, 8 millions
    Langue officielle : l'espagnol.

    Pour en savoir plus sur le tourisme au Honduras (site en anglais): www.honduras.travel/en


    Vous aimerez aussi:

    10 pays méconnus à visiter dès maintenant        Conseils pratiques pour bien faire sa valise
     
    Liste de voyage pour une semaine dans le Sud
    Liste de voyage pour une semaine dans le sud