Inde / Kerala : un pays des dieux placé sous le signe de l'eau

Parc national de Periyar, situé dans l'État du Kerala en Inde.

Thinkstock / Владимир Журавлев

Au sud de l’Inde, l’État du Kerala, bordé à l'ouest par la mer d'Oman et à l'est par les Ghâts occidentaux, chaîne de montagnes qui culmine à 2 700 m, est alimenté par un vaste réseau de 44 fleuves. Pour séduire les visiteurs, ce pays des dieux joue de son climat tropical, d’un littoral ponctué de belles plages, de vastes lagunes couleur émeraude (les backwaters), de plantations et de rizières à perte de vue. Un enchantement!

Les sites incontournables

Cochin, sur la route des épices

Cochin (aujourd’hui Kochi) est l’un des plus grands ports de l’Inde. Ici, la presqu’île de Fort Cochin concentre tous les sites d’intérêt historique. Il est agréable de s’égarer dans le dédale de ruelles bordées de belles demeures de style colonial. Ne manquez pas la cathédrale de Santa Cruz, le palais de Mattancherry et le quartier juif avec la synagogue des « juifs blancs ».

Le parc national de Periyar (ou Thekkady)

Situé à la frontière de l’État du Tamil Nadu, le parc comprend un immense lac artificiel peuplé de milliers d’oiseaux, idéal pour faire de superbes promenades en bateau. Au programme : des safaris en Jeep ou à dos d’éléphant pour observer des sangliers, bisons, antilopes, éléphants et autres écureuils volants, et même des tigres, avec de la chance!

Capitale et plages de rêve

Au sud, Thiruvanantapuram, la capitale, allie avec harmonie bâtiments coloniaux, maisons typiques et espaces verts. Là, au cœur des anciens quartiers princiers, le temple de Sri Padmanabhaswam, et le palais de Puttan Malika, lieu de villégiature de la famille des rajahs du Travancore, sont incontournables. Tout comme, au nord de la ville, le musée gouvernemental Napier pour ses parures d’or et d’argent ainsi que ses bronzes.

Charmes et mystères du nord

Kozhikode mérite une visite pour la mosquée de Muchchandipalli et le temple de Tali Shiva, bel exemple de l'architecture sacrée du Kerala. Kannur, cité abordée en 1498 par Vasco de Gama, étonne par sa communauté des Moplahs, dont les membres sont issus d’Arabes immigrés et d’Indiens. Le palais royal Chirakkal évoque la mémoire des rajahs de Kolathiri.

Pondichéry, souvenir des colonies françaises en Inde

Si Pondichéry garde quelques traces de l’influence française dans le nom de rues ou la présence d’églises catholiques, la ville a un vrai caractère indien. Celle-ci se visite pour son ambiance, pour faire du magasinage, pour se promener sur l’avenue Goubert. À 10 km au nord de Pondichéry, Auroreville est un grand centre international de méditation fondé par Mirra Alfassa (La Mère) en 1968.

Coucher de soleil, Inde

Le saviez-vous?

La terre de l’ayurveda

En sanskrit, le mot ayurveda est une association des mots « ayur » et « veda » qui signifient respectivement « vie » et « science ». Il s’agit d’une forme de médecine traditionnelle qui associe principes actifs des herbes médicinales et thérapies douces comme le massage.

Des divinités par millions

L’Inde compte plus de 330 millions de dieux et de déesses. Les plus célébrés sont Brahmâ, Vishnu et Shiva. Brahmâ possède quatre têtes couronnées et quatre bras. Il incarne la création. Vishnu symbolise les forces du bien dans l’univers. Il est le protecteur. Quant à Shiva, c’est le dieu de la destruction et de la renaissance.

Les coups de cœur

  • La ville de Kottayam, le plus grand centre chrétien du Kerala.
  • Les magnifiques plages de la station balnéaire de Kovalam Beach.
  • À Pondichéry, l’ashram créé par Sri Aurobindo et Mirra Alfassa (La Mère) adeptes du « yoga intégral ».
  • Sur la côte de Malabar, Varkala, village perché surplombant la mer.
  • Une inoubliable escapade en péniche au fil des « backwaters ».

À savoir avant de partir

La meilleure période : de décembre à avril.

Quelques précautions : le Kerala fait partie des États de l’Inde parmi les plus avancés en termes économiques et de développement social, mais il convient toujours de faire attention concernant la santé. Ne boire que de l’eau en bouteille, par exemple.

N’oubliez pas d’emporter : des vêtements pour se protéger de la pluie, mais aussi du soleil.

Bum intéractif