Quoi mettre dans sa valise pour visiter l'Inde

    J’écris cet article alors que je suis sur le point de voyager en Inde pour la seconde fois en deux ans. À vrai dire, cet article devrait plutôt s’intituler « Quoi mettre dans son sac à dos pour voyager en Inde », car on se déplace tellement plus aisément le sac au dos dans les ruelles et les dédales indiens. C’est à la suite du casse-tête que furent les préparatifs de ce premier, puis de ce second voyage en Inde, que j’ai eu envie de rédiger ce petit guide. Une liste, à suivre en partie ou en entier, de vêtements, accessoires et gadgets utiles lors d’un voyage dans ce pays aussi fou, magnifique et exubérant que tout ce qu’on entend à son sujet.

     

    Conseil aux voyageuses

    En Inde, on opte pour des vêtements amples et couvrants les jambes -jusqu’aux chevilles - ainsi que les bras pour se balader. Parce que cela suscite le respect tout d’abord, puis parce que se couvrir est un geste essentiel dans les lieux saints. On couvre donc son décolleté et on évite de porter des robes ou des shorts s’arrêtant au-dessus du genou.

     

    Dans son sac à dos 

    Deux grands foulards en coton

    Les femmes voyageant en Inde devraient avoir en tout temps avec elles deux grands foulards de coton. Pour se couvrir les épaules et les bras dans la rue et les lieux sacrés et parce que parfois, elles ont aussi à se couvrir la tête lors de la visite de sites religieux. Un foulard peut aussi servir de couverture ou d’oreiller dans les transports publics et être fort utile pour se couvrir dans l’avion. 

    Des pantalons confortables

    Voilà des éléments essentiels à tout voyage en Inde : des pantalons légers, amples, couvrant les chevilles et préférablement séchant rapidement. On privilégie les couleurs foncées, car les rues de l’Inde sont remplies de poussière.

    Des chandails amples à manches longues

    Idéal pour se protéger du soleil et se couvrir les bras lorsqu’on est une femme.

    Sarah-Émilie Nault

    Quelques t-shirts unis

    Ils sont faciles à agencer et permettent de ne pas avoir trop chaud. Recouverts d’un large foulard, ils forment le duo parfait des voyageurs.

    Un cardigan léger et ample

    La façon parfaite de se couvrir tout en étant confortable et stylée. Encore une fois idéal pour se protéger du soleil et ne pas (trop) attirer l’attention lorsqu’on se promène dans les rues.  

    Un manteau léger

    Parce que oui, dans le nord de l’Inde, il fait bien froid. Et qu’on ne veut pas avoir à trimbaler un manteau lourd ou encombrant.  

    Des vêtements de yoga amples et couvrants

    Dans les ashrams, on exige des femmes de porter de longs pantalons de yoga amples et un haut ample ne dévoilant ni le décolleté ni les bras. Exit les beaux vêtements de yoga stylés et ajustés au corps à l’américaine.

    Sarah-Émilie Nault

    Des vêtements blancs pour célébrer le festival Holi

    J’ai la chance immense de me rendre en Inde alors que les hindous s’apprêtent à célébrer le festival Holi. C’est LA grande fête de l’Inde du Nord où l’on célèbre l’arrivée du printemps en jetant de l’eau et de la poudre colorée sur les passants. J’arriverai donc bien préparée avec mes vêtements immaculés prêts à être colorés. On pense à apporter une casquette ou un foulard blanc pour préserver sa chevelure de cette poudre qui, dit-on, reste souvent longtemps dans les cheveux.  

    Kristina Sophie / ID: 540790687 / Shutterstock.com

    Des sandales qui se retirent facilement

    Elles sont essentielles dans les lieux sacrés et religieux où l’on doit constamment retirer et remettre ses chaussures.

    Une paire d’espadrilles

    Juste au cas où on aurait à marcher bien longtemps ou qu’on pense faire de la randonnée ou encore une promenade à vélo.

    Une casquette ou un chapeau

    Parfait pour se préserver du soleil et de la poussière.

    Une petite serviette de voyage

    J’en place une systématiquement dans mes bagages. Si jamais l’envie de me baigner dans le Gange ou à la plage se fait sentir. Ou encore que les serviettes d’un de mes hôtels sont d’une propreté douteuse...

    Un petit sac à dos ou un petit sac à bandoulière

    Mon petit sac à dos de jour MEC est parfait, car il est si léger et souple qu’il se roule et se glisse dans mon sac à dos principal lors du transport. Pendant la journée, je l’utilise pour placer d’autres essentiels : mon appareil photo, mon carnet de notes, mon foulard supplémentaire, ma bouteille d’eau réutilisable et mon porte-monnaie (dans une pochette dissimulée à l’intérieur). Le tout toujours gardé bien près du corps, difficilement accessible pour les pickpockets.    

    Sarah-Émilie Nault

    Un sac imperméable

    C’est léger et ça ne prend pas de place du tout. Idéal pour placer les maillots de bain et vêtements mouillés ou encore pour protéger ses appareils lorsqu’on se balade sur l’eau.

    Une bouteille d’eau réutilisable et des pastilles pour purifier l’eau

    À toujours avoir sur soi, surtout dans l’avion.

    Un drap de voyageur (drap de soie)

    Légèrement dispendieux, mais si pratique lorsqu’on se rend compte qu’on a réservé une chambre aux lits et surtout aux draps à la propreté incertaine… Une bonne solution pour parvenir à dormir dans les trains de nuit également.

    Un adaptateur électrique (230 volts)

    Essentiel pour pouvoir recharger ses divers appareils électroniques.

    Son carnet de vaccinations

    Si jamais une preuve de vaccinations (fièvre jaune par exemple) était demandée. 

    Des tampons

    Parce qu’on ne sait jamais et qu’on n’en retrouve que dans les grandes villes et les lieux touristiques.

    Un sac à lessive

    Ingénieux, ce sac permet de faire facilement de petites lessives pendant le voyage. Cela permet d’éviter d’apporter trop de vêtements et de se déplacer avec un sac à dos trop lourd et trop imposant.   

    Un carnet de notes

    Je ne me déplace jamais sans. J’y note les moments, les rencontres et les lieux marquants que je ne veux jamais oublier.

    Comment agir dans un ashram?

    Les cours et retraites de yoga étant très populaires en Inde, on s’assure de bien prendre en considération les règles - souvent très strictes - des ashrams que l’on se rend visiter. En général, par respect pour les leaders spirituels, on demande aux gens de se vêtir de manière modeste dans les endroits publics et les classes de yoga. Les hommes comme les femmes doivent se couvrir les épaules, les jambes et le tronc. Les femmes doivent aussi couvrir leur décolleté et éviter les vêtements ajustés afin d’être plus confortables et en signe de respect pour la culture locale. Il faut aussi retirer ses chaussures en tout temps lorsqu’on entre dans un immeuble ou un lieu sacré.

     

    *Au Québec, les magasins d’articles de plein air MEC proposent une foule de vêtements et de gadgets de voyage et de yoga. Les pantalons et hauts de yoga amples, les larges pantalons de voyage et les sacs et serviettes de voyage sont particulièrement stylés et abordables. J’aime particulièrement les chandails à manches longues et les t-shirts MEC avec protection solaire 15 intégrée.