5 folles activités à faire en Islande cet été

    L’Islande et ses paysages uniques façonnés par volcans et glaciers vous appellent? Voici 5 folles activités pour faire un voyage de rêve cet été dans ce pays féérique et rendre vos vacances mémorables!

    Naviguer au beau milieu des glaciers

    Jökulsárlón, « lagune du glacier »

    Zinaida Sopina via Shutterstock

    Le lagon glaciaire de Jökulsárlón, situé entre le parc national du Vatnajökull et la ville de Höfn, est bien certainement un des lieux les plus magiques au pays et vous garantira un spectacle digne de vos plus grands rêves. Entre la plage de sable de noire (aussi nommée plage de diamants) et les icebergs décrochés du glacier Vatnajökull, le plus vaste au pays, le décor est aussi époustouflant qu’irréel.

    Accessible toute l’année, il est possible l’été venu, d'y faire une expédition en bateau amphibie, question d'admirer les glaciers aux premières loges et avec un peu de chance, de saluer des phoques au passage!
    À l'abordage!

    Visiter l’intérieur d’un volcan

    Intérieur du volcan Thrihnukagigur, Islande

    Sergemi via Shutterstock

    En Islande, pas besoin de s'appeler Indiana Jones ou de jouer dans Jurassic Park pour visiter le coeur d'un volcan. Si les phénomènes liés au volcanisme sont visibles un peu partout dans le pays, il existe un endroit unique au monde où il vous sera possible d'admirer non seulement les alentours mais aussi l’intérieur même d’un volcan; soit le Thrihnukagigur.

    Situé à 45 minutes de Reykjavik, on vous propose une excursion de mai à octobre, débutant avec une randonnée de 45 min à 1 heure, s'ensuivant d’une descente à un peu plus de 120 mètres de profondeur dans les cavités (la chambre magmatique, pour être plus précis) du volcan (bien endormi, on vous rassure). Et vous voilà dans son antre, d'une superficie équivalente à trois terrains de basketball, vous offrant un spectacle hautement coloré et bien unique. Après tout, ce n'est pas tous les jours que l'on visite le coeur d'un volcan...

    Plonger entre deux continents

    Plongée dans la faille de Silfra

    Hoiseung Jung via Shutterstock

    Amateurs de snorkeling ou simplement d’expériences hors du commun, on ne manque pas de faire de la plongée dans la faille de Silfrugjá ou Silfra. Situé dans le parc national de Thingvellir, patrimoine mondial de l'UNESCO et classé 15ème meilleur site de plongée du monde par CNN News, l'endroit nous permet de plonger littéralement entre les plaques tectoniques américaines et eurasiennes; autrement dit, entre deux continents!

    Le plus fou dans tout ça? Probablement la clarté de l'eau qui permet une visibilité à plus de 100 mètres de profondeur et qui nous en fait voir de toutes les couleurs. Au détour, on en profite également pour admirer la cascade d’Oxarfoss, et non loin, un monument historique datant des vikings. Qui dit mieux?

    L'activité est disponible été comme hiver (avec une combinaison, bien sûr!) et pas besoin d’être un plongeur d’expérience, suffit d’être en bonne santé et d’avoir pris quelques leçons au préalable… et de faire preuve de patience si c’est la première fois que vous enfilez une combinaison!

    Se baigner dans une source chaude

    La source chaude de Seljavallalaug

    Edgar9 via Shutterstock

    Un voyage en Islande ne serait évidemment pas complet sans une baignade dans une source chaude en pleine nature! D'autant plus que ce n'est pas le choix de sources qui manque...

    Entre le Secret Lagoon, une des plus vieilles piscines naturelles d’Islande et dont l’eau chaude provient du sol, les eaux bleues laiteuses des bains naturels de Myvatn, plus au Nord du pays, ou encore la source à flanc de montagnes de Seljavallalaug, plus d’une halte, payantes ou non et présentant différentes options, s’offrent à nous.

    Admirer le soleil de minuit

    Phénomène bien connu, il surprend pourtant toujours autant: il s'agit de l’ensoleillement en Islande; plus long durant l’été et beaucoup plus court en hiver. Si vous y allez durant la belle saison, vous pourrez non seulement profiter de plus longues journées, mais aussi du soleil de minuit. Autour du solstice d'été le 21 juin - 1 mois et demi avant et 1 mois et demi après celui-ci -, on peut assister à un crépuscule en pleine nuit, ou le fameux soleil de minuit.

    Soleil de minuit en Islande

    Nicolas Chomette via Shutterstock

    Si vous y allez durant l'été, préparez-vous donc à vous coucher tard, bien tard, pour vivre pleinement les nuits blanches islandaises! Et pour ceux qui veulent expérimenter le jour le plus long, rendez-vous toujours autour du 21 juin à Reykjavik ou encore plus au nord du pays, vers Akureyri ou Ísafjördur, pour voir le soleil se coucher après minuit, et se lever vers 3h00 du matin (si vous arrivez à tenir le coup, bien évidemment)! D'autres idées originales de visites et activités en Islande restent bien sûr à découvrir; ne manque plus que vous!


    Vous aimerez aussi:


    Plus d'articles