Java : fécondée par les volcans

Volcan Kawah Ijen sur l'île de Java

Thinkstock / javarman3

Dominée par une longue chaîne de montagnes volcaniques, l’île de Java compte plus de cent volcans, dont certains très actifs. Java leur doit la fertilité de ses sols qui nourrissent une population nombreuse et de superbes paysages sculptés par les éruptions. Java possède aussi d’autres trésors, tels de fabuleux temples, une culture riche et originale et la gentillesse de son peuple.

Les sites incontournables

Le volcan Kawah Ijen, une beauté « acide »

Situé à l’extrême est de Java, le Kawah Ijen couronné de brumes fantomatiques culmine à 2 368 mètres. Le fond du cratère est tapissé d’un magnifique lac d’acide turquoise, tandis que les berges recèlent une immense réserve de soufre qui s’échappe en vapeurs toxiques brûlantes. Le soufre cristallisé est extrait par les villageois dans des conditions extrêmement difficiles. Croulant sous des paniers chargés d’énormes blocs de soufre jaunâtre, ils redescendent dans la vallée dans un incessant ballet. Une expérience humaine impressionnante!

Yogyakarta, le cœur de la culture javanaise

Yogyakarta est le centre culturel de Java. Moderne et traditionnelle à la fois, la ville a su préserver son riche patrimoine architectural. La visite du Kraton (palais du sultan) permet de se familiariser avec l’histoire et la culture javanaises. Ne pas manquer d’arpenter l’avenue commerçante Malioboro et de découvrir le marché aux oiseaux.

Borobudur, une merveille de sérénité

Le temple de Borobudur, inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO, est le plus grand monument bouddhique du monde. Datant des VIIIe et IXe siècles, il est construit en pierres volcaniques noires sur trois niveaux : une base pyramidale comprenant cinq terrasses, un tronc conique formé de trois plateformes circulaires bordées de 72 stupas et, enfin, un stupa monumental qui couronne l’ensemble. Dominant la plaine du haut d’une colline, le temple de Borobudur est une image de sérénité.

Prambanan, l’hymne à Shiva

Construit au Xe siècle, le site de Prambanan est le plus grand ensemble shivaïte d'Indonésie. Il est constitué d'un temple central haut de 47 mètres, le Candi Lara Jonggrang dédié à Shiva, entouré de huit sanctuaires. Tout autour gisent les vestiges de 224 petits temples. Dédiés aux trois principales divinités hindouistes, les temples sont décorés de statues retraçant l’épopée du Ramayana.

Le mont Bromo, volcan sacré des Javanais

Situé au sud-ouest de Probolingo, le Bromo (2 392 mètres) est un site très spectaculaire, absolument unique. La caldeira de 11 kilomètres de diamètre est occupée par une mer de cendres hérissée de cônes volcaniques et surplombée par une muraille verticale de plus de 200 mètres de haut. En toile de fond, le mont Semeru exhale ses fumées… C’est magique, surtout quand le soleil se lève dans la brume!

mont Bromo, Java

Le saviez-vous?

Malodorant durian

Le fruit du durian ressemble à une grosse boule oblongue hérissée de piquants. Son odeur est si forte et si désagréable qu’il est interdit dans de nombreux espaces publics.

Kris, l’arme magique

Le kris, ou keris, est une dague asymétrique originaire de Java à laquelle on prête des pouvoirs magiques. La lame est fabriquée par superposition de différents minerais de fer et de nickel météoritique.

Les coups de cœur

  • Sillonner Yogyarkarta en becak cyclopousse local à trois roues.
  • Le spectacle de Ramayana devant les temples de Prambanan.
  • Visiter une fabrique artisanale de batik à Solo.
  • Faire une balade à pied dans les plantations de thé.
  • Se régaler de nasi goreng (riz frit avec des œufs) assis en tailleur dans une « cantine » de l’avenue Malioboro à Yogyakarta.

À savoir avant de partir

La meilleure période : pendant la mousson sèche qui dure de mai à octobre.

Quelques précautions : suivez un traitement antipaludéen et évitez de boire l’eau locale non bouillie.

N’oubliez pas d’emporter : un lainage pour les excursions matinales à l’assaut des volcans.

Bum intéractif