Les villes royales autour de Paris

Château de Versailles, en banlieue de Paris

Thinkstock / onairda

Cœur historique de la France, la région Paris - Île-de-France a su préserver avec talent la richesse et la diversité de son patrimoine. À commencer par ses villes royales, Fontainebleau, Marly-le-Roi, Rambouillet, Saint-Denis, Saint-Germain-en-Laye, Versailles, Vincennes, Dourdan et Étampes, qui rivalisent d’imagination pour dévoiler aux visiteurs tous les secrets de leurs forteresses altières et châteaux somptueux, de leurs forêts giboyeuses et magnifiques jardins. Autant d’étapes sur les traces des rois de France qui ne peuvent que séduire, émerveiller et combler toutes les attentes des passionnés d’Histoire… et d’histoires.

Versailles, à tout seigneur tout honneur

Le château de Versailles, chef-d’œuvre de l'architecture française, est né de la volonté du roi Louis XIV. Les plus grands artistes bâtisseurs l’ont construit à l’image du Roi Soleil. L’ampleur du domaine mérite plusieurs visites. À voir absolument : les grands appartements du roi, la chapelle, la splendide galerie des Glaces, sans oublier les jardins à la française, le bucolique Petit Trianon de la reine Marie-Antoinette, le Grand Trianon, une merveille d’équilibre et de raffinement.

Marly-le-Roi, dans l’intimité du roi Louis XIV

Ancien village de vignerons, Marly a acquis ses lettres de noblesse en 1679, année où Louis XIV confia à Jules Hardoin-Mansart la construction d’une résidence secondaire plus intime que le château de Versailles. À cette époque, seuls des favoris de la cour pouvaient suivre le roi dans sa retraite campagnarde qui aimait y organiser des « Marly », des séjours festifs. Vendu après la Révolution française, le château fut détruit en 1816. Aujourd’hui, le domaine est transformé en musée-promenade.

Fontainebleau, « la vraie demeure des rois, la maison des siècles »

Fontainebleau est située au sud du département de Seine-et-Marne, près d’une forêt au relief accidenté. Ses chaos de rochers de grès en font un lieu réputé pour la pratique de l'escalade et de la randonnée. Autre trésor de la cité royale : son château, résidence des souverains depuis le XVIe siècle. Ce vaste palais de 1 500 pièces est magnifiquement meublé et l’on découvre les appartements tels que Napoléon III et Eugénie les ont quittés en 1868. Symbole du château, le célèbre escalier en fer-à-cheval accueille les visiteurs. Le parc et les jardins constituent à eux seuls un très agréable but de promenade.

Saint-Germain-en-Laye, une vue panoramique sur… l’archéologie

Située dans les Yvelines, à l’orée d’une vaste forêt, Saint-Germain-en-Laye et son château sont intimement liés à l'histoire de France. Résidence royale et notamment lieu de naissance du roi Louis XIV, le château abrite le musée d’Archéologie Nationale créé par Napoléon III en 1862. Avec 30 000 objets archéologiques, c’est une des plus riches collections d'Europe. Devant le château, la terrasse dessinée par Le Nôtre embrasse un large panorama sur la région parisienne.

Vincennes, un château fort aux portes de Paris

Cité royale située aux portes de Paris, Vincennes bénéficie d’un écrin de verdure grâce à son célèbre bois de Vincennes, vestige de l'antique forêt qui entourait Lutèce. Étendu sur 995 hectares et planté de quelque 150 000 arbres, il abrite l'hippodrome, le parc zoologique de Paris (réouverture en 2014) et le Parc floral. Résidence royale du XIIIe siècle à la mort de Louis XIV en 1715, le château s'est progressivement enrichi jusqu’à présenter un des châteaux forts parmi les mieux conservés d’Europe. Le donjon, haut de 50 mètres, et la grande enceinte constituent les éléments plus anciens.

Saint-Denis, de la nécropole royale au stade de France

Cité des rois, berceau de l’art gothique et nécropole des rois de France, Saint-Denis est une ville d’art et d’histoire. La basilique, véritable hymne à la lumière, s’élève sur l’emplacement d’un cimetière gallo-romain, lieu de sépulture de saint Denis martyrisé vers 260. Au VIIe siècle, Dagobert Ier roi des Francs, fut le premier roi à y être inhumé. Elle devint alors la nécropole des rois de France. Ses 70 tombeaux et gisants royaux en font un témoignage précieux de l'histoire de l'architecture. Le stade de France est l’autre grand monument de Saint-Denis. Véritable auréole flottante de 42 mètres au-dessus de la pelouse, le toit est l'un des aspects les plus remarquables de l'édifice. Selon les configurations, il peut accueillir plus de 80 000 personnes.

Dourdan, cité médiévale

Dourdan, capitale du Hurepoix, est le berceau des Capétiens. Son château fort, reconstruit sur l’ancienne citadelle mérovingienne par le roi Philippe-Auguste au XIIIe siècle, est l’une des rares forteresses médiévales à avoir conservé l’essentiel de ses structures. Transformé en prison royale par Philippe d’Orléans, en 1690, il recevra des détenus jusqu’en 1852.

Rambouillet, aussi royale que républicaine

Haut lieu de l’histoire de France - François Ier Louis XVI et Napoléon Ier y séjournèrent -, le château de Rambouillet et son parc de 250 hectares est devenu résidence présidentielle en 1896. À Rambouillet, la nature est aux portes de la ville, avec une forêt domaniale de 14 000 hectares qui propose 51 km de pistes cyclables, 63 km de sentiers balisés de randonnée et une promenade longeant la rivière du Roi Soleil. En son cœur, le parc permet d’observer, en toute liberté, des cerfs, des chevreuils, des aurochs et des sangliers, ou de s’adonner à des randonnées arboricoles.

Étampes, la ville des favorites royales

Résidence royale de l’an mil au XIIe siècle, sous le règne de Philippe Auguste, Étampes a été particulièrement touchée par l’usure du temps et les ravages des guerres successives. Pleine de charme, la ville conserve toutefois de très intéressants sites et lieux historiques, témoins de son passé de ville royale.

Bum intéractif