Libye : Un pays à couper le souffle!

Ruines de Leptis Magna, à 120 km de Tripoli, en Libye.

Thinkstock / kbros

Entre sites archéologiques et désert aride, la Libye est sûrement le pays le plus spectaculaire de l’Afrique du Nord. Elle allie la richesse culturelle de la Tripolitaine et de la Cyrénaïque avec des paysages de désert uniques au monde. Parmi les trésors du désert libyen figurent les comptoirs caravaniers oubliés de Ghat, les lacs salés au cœur des grands ergs et les gravures rupestres d’une émouvante beauté. Un pays à couper le souffle!

Les sites incontournables

Tripoli, l’antique Oéa

Tripoli, la capitale libyenne, est dominée par la masse de la forteresse Assai al-Hamra, le célèbre Château Rouge. Sa médina est un lieu authentique, vivant et coloré, qui abrite de vieilles mosquées, des khans aux murs épais et de hautes maisons serrées dans d’étroites ruelles. Ici, le musée Jamahiriya expose de belles pièces antiques, dont de merveilleuses mosaïques.

Ghadamès, ancienne cité caravanière

Bâtie au cœur d’une oasis, Ghadamès est une ancienne cité caravanière. Ceinte d’une muraille chaulée, la vieille ville est un entrelacs de ruelles bordées de maisons de pisé. Les terrasses à ciel ouvert sont le domaine réservé des femmes. De nombreux passages couverts permettent une circulation quasi souterraine dans la ville. C’est la perle du désert!

Leptis Magna, merveille archéologique

Leptis Magna est un ancien port phénicien, sans nul doute le plus beau site romain de la côte méditerranéenne. De superbes thermes de marbre et de granit, la basilique, le théâtre, des forums, le cirque et l'amphithéâtre donnent une idée de l’opulence passée de la ville. Leptis Magna est un site d’une richesse archéologique exceptionnelle dans un somptueux décor marin.

Cyrène et son port Apollonia

Fondée au VIIe siècle avant Jésus-Christ par des colons de Théra, Cyrène a été une importante colonie grecque. Aujourd’hui, il s’agit d’un des plus impressionnants ensembles de ruines au monde. Le site archéologique comprend les trois complexes monumentaux du temple d'Apollon, de l'acropole et de l'agora. Les fouilles ont aussi révélé les ruines grandioses d’un quartier d'habitation créé à l'époque d'Auguste et une vaste nécropole. Fondé au VIIe siècle avant Jésus-Christ, Apollonia était le port de Cyrène. Le site y est d’une beauté exceptionnelle.

L’Akakus, un délire minéral

Le djebel Akakus est un vaste plateau qui s’étend à l’ouest du pays jusqu’aux ergs Tanezzouft et Titersine. À l’est, des roches sculptées en forme de champignons s’élèvent au-dessus d’une mer de sable rouge. Ces arches monumentales, aiguilles, pitons de grès et de sable façonnés par l’érosion sont inoubliables. Les peintures rupestres de l’oued Techouinet sont de magnifiques documents sur la faune préhistorique locale, avec des autruches, girafes, éléphants, hippopotames...

Trempette du désert!

Au cœur des dunes ocre de l’erg d'Oubari se niche une multitude de lacs salés. Si certains ne sont que des mares qui s’assèchent régulièrement, d’autres sont toujours en eau et autorisent la baignade. Les plus beaux lacs sont ceux de Gabraoun, Mandara et Um-Al-Ma.

Le saviez-vous?

Le mystère des têtes à trois lobes

Les Garamantes étaient un peuple nomade paléoberbère qui vivait autour des oasis de Djerma et de Murzuk. On trouve dans leurs peintures d'étranges personnages dont la tête apparaît trilobée. Jusqu'à présent, ces têtes n’ont pas révélé leur mystère.

Des ergs et des regs

Le Fezzan est le nom du Sahara libyen. Il occupe 90 % du territoire. C’est un des endroits les plus arides de la terre : plusieurs années peuvent passer avant que la pluie ne survienne!

Les coups de cœur

  • Sabratha, ancien comptoir carthaginois et son somptueux théâtre romain.
  • Les peintures et gravures rupestres du Messak.
  • À Tripoli, les vestiges de l’arc de Marc-Aurèle sur la voie romaine qui menait à Carthage.
  • L’erg Murzuk, un océan de dunes qui longe le Messak.
  • Les greniers fortifiés du Moyen Âge de Nalut et Kabaw.

À savoir avant de partir

La meilleure période : pour le Fezzan, de novembre à avril. Pour les sites de la côte, de mai à octobre.

Quelques précautions : l’été, la température peut atteindre 50 °! Buvez beaucoup d’eau et protégez-vous du soleil.

N’oubliez pas d’emporter : un permis de conduire international si vous devez conduire vous-même, mais nous vous conseillons de circuler en voiture privée avec chauffeur.

Bum intéractif

par VoyageVoyage