Madère, l'île aux fleurs

Promenade de la ville de Funchal avec vue sur le château de Sao Tiago, à Madère au Portugal.

AlbertoLoyo / Thinkstock

Entre l’Afrique et le Portugal, l’île de Madère, volcanique et montagneuse, allie avec harmonie la force de la houle de l’océan Atlantique à la suavité des parfums de ses montagnes fleuries d’essences tropicales. Son climat doux en fait un merveilleux jardin flottant qu'il fait bon découvrir tout au long de l'année.

Les sites incontournables

Funchal, « capitale » de Madère

Funchal est une agréable ville portuaire. Les ruelles pavées montent à l’assaut des montagnes en un magnifique amphithéâtre. Sur leurs pentes s’accrochent de belles quintas (manoirs) et des maisons aux tuiles rouges et aux portes et fenêtres soulignées de basalte noir. Au cœur de la ville se dresse la cathédrale Sé. Construite au XVe siècle, elle possède un plafond à caissons en cèdre incrusté d'ivoire. Sur le front de mer, le parc de Santa Catarina offre une belle vue sur la baie depuis le parvis de la chapelle.

La côte nord, belle et sauvage

Battue par le ressac de l’océan Atlantique qui sculpte de vertigineuses parois et dessine des criques, la route côtière offre d’époustouflants panoramas sur les hautes falaises et les cultures en terrasses qui plongent dans la mer. À Porto Moniz, ne manquez pas de vous baigner dans les piscines naturelles entourées de rochers de basalte noir. En allant vers l’est, les hameaux suspendus aux parois rocheuses comme Seixal, São Vicente ou Ponta Delgada succèdent aux terrasses cultivées jusqu’à la limite du ciel. À la pointe extrême de l'île, les falaises tombent à pic dans la mer jusqu'à la Ponta de São Lourenço battue par les vents. Vous êtes au bout du monde!

Un cœur de montagnes

L'intérieur de l’île est traversé par une chaîne de montagnes où dominent pics, crêtes ciselées par l’érosion et hauts plateaux entre lesquels s’incrustent de profonds ravins. Depuis les sommets, le matin avant que le brouillard nappe les cimes, la vue porte jusqu'à l'océan Atlantique. Ici, les à-pics spectaculaires se jouent des lois de la pesanteur. Ribeira Brava mérite un détour pour son église et son parvis de mosaïques. Le pico do Arieiro offre un décor lunaire d’aiguilles de lave balayées par les vents et enturbannées de nuages. Une découverte intense et inoubliable!

La côte sud

Le sud-ouest de l’île voit se succéder bananeraies en terrasses et villages. L’adorable petit port de pêche de Câmara de Lobos se blottit entre les rochers. Plus loin, le promontoire rocheux de Cabo Girão domine l’océan Atlantique. À la pointe occidentale, Ponta do Pargo est une ville charmante. Son phare, perché sur les falaises, veille telle une sentinelle. Vers l’est, Caniçal, autrefois centre de l’industrie baleinière, possède un petit musée dédié aux baleines qui expose de nombreux objets, dont une maquette de baleine grandeur nature. Peu après le village, le belvédère de Cabanas offre un point de vue magnifique sur les falaises et sur la côte ouest.

Le saviez-vous?

Le Madère, célèbre vin vieux

En août 1815, l’empereur des Français Napoléon Ier en route vers l’île de Sainte-Hélène sur le navire anglais Northumberland, fit escale à Madère. Il y reçut en cadeau du gouverneur britannique de l’île quelques bouteilles du fameux vin de Madère.

Comme sur des roulettes…

Sur les hauteurs de Funchal se trouve le pittoresque village de Monte auquel on accède par le téléphérique. Les plus hardis font la descente en « carro de cesto », ces luges d’osier montées sur des patins de bois manœuvrés par un homme à pied…

Les coups de cœur

  • Marcher le long des levadas, ces canaux d’irrigation qui parcourent l’île.
  • Le Jardim Botánico suspendu en terrasses au-dessus de Funchal.
  • La longue et sublime plage de Porto Santo, sur la côte sud de l’île.
  • Les chais de la Madeira Wine Company à Funchal.
  • La forêt Laurissilva inscrite au patrimoine naturel par l’UNESCO.

À savoir avant de partir

La meilleure période : du début du printemps à fin octobre.

Quelques précautions : pour les randonnées en altitude, pensez à emporter un vêtement imperméable, un pull et de bonnes chaussures.

N’oubliez pas d’emporter : des lunettes de soleil, de la crème solaire, une petite pharmacie.

Bum intéractif