Paris sucré : 15 adresses et quoi y goûter

Pâtisseries, viennoiseries, chocolateries, boulangeries et autres gâteries sucrées nous mettent l’eau à la bouche au fil des balades dans les rues de la Ville Lumière. Pour déguster des gourmandises dont on se souviendra longtemps, voici 15 adresses qui figurent parmi les incontournables de mon Paris sucré, incluant quelques bons choix pour chaque adresse.

La Pâtisserie des Rêves

En ouvrant La Pâtisserie des Rêves en 2009, Philippe Conticini s’est donné la double mission de revisiter des classiques de la pâtisserie française tout en devenant un « éditeur de souvenirs gourmands ». Entrer dans ses boutiques est une expérience en soi : l’ambiance y est ludique, évoquant l’enfance, par les couleurs et les présentations. Je suis fan de leur version du Paris-Brest et de leurs généreuses madeleines à la vanille. Il faut goûter la tarte tatin, la tarte à l’orange (en saison), le Saint-Honoré, la majestueuse brioche feuilletée au look d’enfer, le pain au chocolat… je me retiens pour ne pas en nommer plus! 

Gâteau Thoumieux

À deux pas des Invalides, Gâteau Thoumieux est la pâtisserie de Jean-François Piège. On y trouve entre autres ses chou-chou, soit un chou à la crème farci d’un autre plus petit chou à la crème au parfum différent. Il y a des classiques comme le chou-chou praliné noisette ou le vanille-chocolat, ainsi qu’une saveur de saison (lors de mon dernier passage, c’était pomme-spéculoos). Pour les fringales en toute simplicité, Gâteau Thoumieux propose le Saint-Dominique, une galette de pâte briochée, à laquelle sont ajoutées un peu de crème et de cassonade avant la cuisson. Le résultat est une pâte légère et doucement sucrée au véritable goût de revenez-y.

Pâtisseries Paris

Des Gâteaux et du Pain

Des gâteaux, du pain… et surtout des croissants! Je raffole littéralement des croissants de cette boulangerie-pâtisserie à l’allure chic, située derrière la tour Montparnasse. Les pâtisseries ont l’air délicieuses, mais étant accro à leurs croissants, il m’est difficile d’arrêter mon choix sur autre chose. Les pains au chocolat et les chaussons aux pommes sont aussi excellents. 

Lenôtre

Devant les comptoirs remplis d’alléchantes gourmandises de cette institution parisienne en matière de pâtisseries et de viennoiseries, il est difficile de fixer son choix. En cas d’hésitation, voici deux classiques que vous ne regretterez pas. D’abord, le simple pain au chocolat, à la pâte parfaitement feuilletée et à l’intérieur hyperchocolaté. Ensuite, le classique éclair au chocolat, parce que des classiques si bien maîtrisés, c’est difficile à battre. 

Stohrer

Un autre endroit où les éclairs au chocolat sont excellents, c’est la maison Stohrer, qui a pignon sur la belle rue Montorgueil depuis 1730. Cet établissement à l’ambiance d’époque propose des gourmandises salées ou sucrées, dont le fameux éclair au chocolat. Les babas sont une autre spécialité de la maison.

Blé sucré

Chez Blé sucré, les madeleines sont moelleuses et recouvertes d’une toute fine couche de glaçage à l’orange. Un régal! Les financiers sont également très bons, tout comme les pains au chocolat et les chaussons aux pommes. Un lieu tout en simplicité qui est diablement savoureux. Quelques places permettent de déguster nos achats en terrasse ou, lorsque le temps le permet, dans le parc juste en face. (7 rue Antoine Vollon)

Pierre Hermé

Les gourmands font la file devant les comptoirs replis de desserts aussi beaux que délicieux de Pierre Hermé. Une de ses créations devenue célèbre est l’Ispahan, qui marie les arômes de rose, de litchi et de framboises. Même si la rose n’est pas votre coup de cœur en pâtisserie, goûter au mariage de ces trois parfums est une expérience en soi. Comme si agencés, ils en créaient un autre qui soit distinct, unique. Le parfum Ispahan. Chez Pierre Hermé, il faut aussi goûter aux gâteaux Infiniment café, Infiniment citron, Infiniment vanille et Infiniment chocolat. Ses macarons, dont les saveurs varient au fil des saisons, sont excellents. Un de mes préférés est vanille et huile d’olive, un macaron que j’espère retrouver chaque fois que j’y retourne. Bien que j’aime aller chez Ladurée pour l’atmosphère, la tradition et les jolis boîtiers de macarons, j’ai un faible pour les macarons de Pierre Hermé. 

Pâtisseries Paris

Carl Marletti

Tout est alléchant dans les comptoirs de cette pâtisserie fine. J’ai adopté leur délicieuse tarte au citron, mais à chacun de trouver son bonheur entre les pâtisseries classiques (mille-feuille, choux…) et les inspirantes créations signées Carl Marletti.

Poilâne

Poilâne est avant tout une boulangerie réputée pour ses pains au goût légèrement acidulé, faits à base de farine de blé moulue sur pierre et cuits au four à bois. En plus des pains (qui sont entre autres populaires en tartines), cette boulangerie offre quelques gourmandises qui valent le détour, dont la tarte aux pommes et le chausson aux pommes.

Colorova

Toutes les occasions sont bonnes pour passer chez Colorova, où on peut bruncher, luncher ou prendre simplement une pâtisserie avec une boisson. Plusieurs de leurs créations sont intéressantes comme la tartelette spéculos, mousse caramel et crémeux aux arachides, ou encore leur tartelette au citron et sésame, surprenante et fort réussie. (47 rue de l'Abbé Grégoire)

Hugo & Victor

Une pâtisserie aux airs de bijouterie qui fait de bien bonnes gâteries. J’ai aimé la tartelette aux suprêmes de pamplemousse, étonnante de simplicité, de couleur et de fraîcheur. Les financiers sont exquis tout comme les produits du coin viennoiseries.

Du Pain et des Idées

Magnifique boulangerie ayant conservé un cachet d’époque, Du Pain et des Idées est mon endroit de prédilection pour les pains aux raisins (appelés « escargots »), qu’ils font aussi aux pistaches et à la praline. Il faut également goûter leurs chaussons aux pommes à l’ancienne, qui contiennent carrément une demie-pomme chacun. Côté boulangerie, les pains de fabrication ancestrale sont ravissants. Tous les produits sont faits à la main, sur place, à base d’ingrédients sélectionnés avec soin. Une adresse aussi belle que bonne, à visiter sans faute. 

Pâtisseries Paris

Dalloyau

L’histoire de Dalloyau remonte à 1682, à l’époque de Louis XIV. C’est un endroit de choix pour goûter le gâteau Opéra (chocolat-café), qui aurait été inventé par cette maison au milieu du XXe siècle. Une autre pâtisserie à savourer est le Dalloyau, composé d’une meringue aux amandes et d’une crème pralinée recouverte d'éclats de pralin. Enfin, ceux qui connaissent le conte Peau d’âne aimeront le Cake d’Amour, un gâteau tout simple à la vanille qui renferme une bague.

Sadaharu Aoki

Pâtissier d’origine japonaise installé à Paris, Sadaharu Aoki offre des créations qui allient harmonieusement la tradition de la pâtisserie française aux saveurs et inspirations de son pays d’origine. Il faut goûter le gâteau au matcha, caramel salé et chocolat blanc, ainsi que le gâteau à la mousse de citron extra légère sur macaron praliné. Les financiers au matcha et sésame noir sont succulents.

Hévin

Hévin, ça sonne un peu comme Heaven… c’est le paradis des chocophiles! On s’y régale de chocolats fins, tablettes de grands crus de chocolat, pâtisseries au chocolat, macarons chocolatés et j’en passe.

Évidemment, cette liste s’allonge à chaque visite à Paris, autant en nombre d’établissements qu’en gourmandises coup de cœur pour chaque endroit. Dossier à suivre!

Et vous, quelles sont vos pâtisseries ou boulangeries préférées à Paris?