Pérou : unique, mythique et magique!

Vue de la cité inca Machu Picchu au Pérou.

Avec son passé chargé d’une histoire de plus de 6 000 ans, des vestiges archéologiques, des richesses architecturales uniques et un environnement naturel exceptionnel d’une grande diversité, le Pérou est un pays magique, une terre de légendes.

 

Les sites incontournables

Lima, la Ville des Rois

Capitale du Pérou, Lima a été fondée en 1535 par le conquistador Francisco Pizarro. Son architecture coloniale, avec ses palais baroques et Renaissance, lui a valu d’être inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO. Le centre historique recèle des merveilles : la place d’Armes, cœur de la cité avec sa superbe vasque de bronze, la cathédrale, l’église et le couvent de San Francisco. Ici, ne manquez pas de visiter le musée de l’Or et le sanctuaire de Pachacamac.

Cusco, le Centre du Monde

Située au sud-est des Andes péruviennes, Cusco a été la capitale du Tawantinsuyo, l’un des grands empires précolombiens. Inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO, elle présente aujourd’hui un époustouflant métissage d’architecture coloniale et de vestiges incas. Découvrez la place d’Armes, la cathédrale, l’église de la Compagnie de Jésus, les couvents de La Merced et de Santo Domingo, le quartier de San Blas et la rue Hatun Rumiyoc.

Machu Picchu, la Ville Perdue des Incas

Surplombant les gorges du fleuve Urubamba, ce site fabuleux (inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO) s’intègre parfaitement dans un environnement naturel de toute beauté. Il est composé de la zone urbaine, qui comprend des temples, des palais, des places, des entrepôts, des ateliers, des perrons et des fontaines, et de la zone agricole formée de terrasses.

Le lac Titicaca

Dans la région de Puno, c’est le lac navigable le plus élevé au monde (3 820 m). Il s’étend sur 8 300 km. La découverte des îles flottantes faites de roseaux sur lesquelles habitent les Uros, ancien peuple du haut plateau, est fascinante.

L’Amazonie

Il s’agit de la forêt tropicale la plus riche au monde, là où les conquistadors du XVIe siècle croyaient que se cachaient les trésors de l’Eldorado. Sa biodiversité est remarquable et on y trouve les réserves nationales Pacaya-Samiria et Allpahuayo-Mishaba, ainsi que le parc national Rio Abisco. Il faut y explorer Iquitos pour le faste architectural des magnats du caoutchouc du XIXe siècle et Nauta, au confluent des fleuves Maranon et Ucayali.

 

Le saviez-vous?

Arequipa, la Ville Blanche

Très belle ville coloniale érigée au pied du volcan Misti, Arequipa est surnommée « la Ville Blanche », car ses nombreuses églises et maisons sont construites en sillar, une pierre de taille volcanique d’une blancheur étonnante.

Les lignes de Nasca

Au sud de la ville d’Ica, les mystérieuses lignes de Nasca sont formées de géoglyphes et de traits rectilignes tracés sur le sol par les habitants de la vallée de Nasca au VIe siècle sur près de 350 km. Elles représentent des animaux, des végétaux stylisés, des êtres fantastiques ou des figures géométriques.

Les coups de cœur

  • Les canyons de Colca et Cotahuasi
  • La plage de Mancora, l’une des plus belles plages du littoral péruvien
  • Huaca Rajda (la tombe d’or) à 35 km de Chiclayo
  • Savourer un ceviche de poisson arrosé de pisco
  • Le site de Chavin, dont l’apogée se situe entre 1 500 et 300 avant Jésus-Christ

À savoir avant de partir

La meilleure période : de décembre à mars sur la côte, d’avril à octobre dans les Andes péruviennes.

Quelques précautions : ne buvez que de l’eau en bouteille capsulée, prenez le temps de vous acclimater à l’altitude, gardez un œil sur vos affaires.

N’oubliez pas d’emporter : des lunettes de soleil, de la crème solaire, une petite pharmacie (répulsifs antimoustiques, antidiarrhéiques).

Bum intéractif