Les pires expériences de voyage

Femme sur la plage avec un coup de soleil

La semaine dernière sur notre page Facebook, nous vous avons demandé quelle était votre pire expérience en voyage. Vos réponses ont été très diversifiées, allant de la mauvaise météo à des comportements plus ou moins discutables (arem, bronzage).

Des mauvais souvenirs, c’est très désagréable quand on paye cher pour un voyage et qu’on prévoit celui-ci longtemps en avance… Mais en même temps, ça fait partie de la vie. À la longue, on peut finir par en rire et se dire qu’on moins, on est revenus et on est encore là pour en parler!

Des transports pas faciles

Femme qui voit son avion décoller à l'aéroport

Crédit photo: Opus Design

Ariane Mimeault :  J’ai manqué mon vol de retour pour une raison gênante - le départ était prévu à 3h du matin, et moi, j'ai "oublié" qu'une journée commence à minuit. Tsé, quand on dit qu'on sort jusqu'à 3h du matin un vendredi, ben en fait, on est rendu samedi... Pas fort je sais! J'ai tellement paniqué quand je m'en suis rendu compte, que j'ai fondu en larmes! Il faut dire que j'étais partie pour recharger mes batteries complètement à terre. Un "ami" (qui est devenu mon mari) m'accompagnait, heureusement! Il a réussi à nous trouver des billets de dernière minute pour un vol sur Toronto, puis une correspondance vers Montréal. On est revenu à temps pour reprendre le travail, mais à quel prix! Cette mésaventure a doublé le prix de notre voyage!

Nathalie Pelletier-Patry : Un 2 en 1 pour un certain voyage au Mexique… Départ de Montréal pour Cancun, au décollage il y avait de la fumée dans l'avion et une odeur de kérosène, donc on a été obligés d'atterrir et d’attendre un autre 4 heures. Si seulement ça c’était arrêté là… Mais arrivé à Cancun on avait manqué le traversier pour aller a Isla Mujeres à notre hôtel.... Et on s’est fait arnaquer par des gens qui nous ont dit qu’ils pouvaient nous faire traverser de l'autre coté avec une minuscule chaloupe le soir, dans le noir et pleins de vagues. On a eu la peur de notre vie car on aurait pu chavirer, le bateau était plein d'eau, et nous étions complètement détrempés, ainsi que nos valises... C'est la seule fois où j'ai pensé mourir.

Catherine Brault-Gobert : Le moteur de la voiture brisé avec les 3 gamins en bas âge, avec la voiture remplie à ras bord + les vélos. Le tout sur une route déserte, et à l'époque pas de téléphone portable!

La maudite météo

Palmiers secoués par des forts vents avec un ciel d'ouragan très menacant en Floride

Crédit photo: Murphey's Law

Jean-Claude Bilodeau : Mon seul voyage en Floride… 2 semaines, 3 ouragans!

Denis A. Lévesque : Orlando, juin 1997. De la pluie, des orages et basses températures pendant toute la semaine. C'est pour ça que c'était pas cher!

Tout simplement oups!

Femme de dos qui se fait voler son passeport dans sa poche

Crédit photo: Thinkstock

Lynda Rouette : Le Maroc… Passeport volé.

Roxane Robinson : Aller au Mexique avec ton chum et il fait comme si t’étais pas là…

Monia Dauphinais : Départ du Québec pour Wildwood en roulotte avec 2 enfants. On arrive finalement une journée à l'avance. Un 4 juillet. Et tout était plein partout! On a fini par trouver un terrain avec un seul site restant. Les propriétaires fêtaient, il y avait de la grosse musique, et l’alcool coulait à flot! Une dame n'a pas aimé nous voir arriver, elle s’est mise à lancer des roches sur le camion neuf et sur la roulotte en nous criant de diminuer notre vitesse, alors qu’on roulait à 7 miles à l'heure. Les enfants ont eu peur!

Jo-Ann Courcy : Je rêvais d’aller en Espagne depuis 8 ans au moins, et je m’y suis finalement rendue cet été, seule. J'avais demander à l'agent de voyage « un endroit pour faire la fiesta ». Puisque je n’étais pas accompagnée, je souhaitais par-dessus tout être avec des gens de mon âge. Je ne pense pas que l’agent connaissait bien sa destination… Parce que je me suis emmerdé tout le long, car il n’y avait que des familles et personnes âgées! Je vais bientôt passer aux petites créances pour essayer de me faire rembourser.

Any Ménard : C’était au Mexique à Los Cabos, et j'avais vraiment envie de pipi après une excursion aux baleines. Je trouve finalement des toilettes mais une femme me demande de payer pour y entrer. Comme j'arrive du bateau je n'ai pas d'argent liquide sur moi mais j'ai vraiment beaucoup envie. Je vois que du côté des hommes il n'y a personne qui demande de l'argent donc je décide de m’y faufiler puisque c’est vide. J'entends la dame crier en espagnol et en sortant je la vois arriver avec un agent de sécurité... Disons que je me suis dépêchée de rejoindre mon groupe! Ho boy! Est-ce un crime au Mexique d'aller dans les toilettes des hommes?! J'ai eu peur de finir au poste de police...

Et notre palme d’or!

Crédit photo: Mirror

Doris Lavoie : Ma première fois dans le Sud était au Bahamas pour mon voyage de noces, j’avais 20 ans, il y a bien des années. Comme j'adore le soleil, dès la première journée je me suis étendue au soleil sans crème solaire, parce qu'à l'époque on se mettait de l'huile mélangée à du peroxyde pour se faire cuire bien comme il faut. Après une journée complète sans bouger de la plage, mon mari me disait : tu es rouge, tu devrais arrêter… Et je lui répondais : non, non, je suis encore trop blanche! Le soir, ma peau est restée collée sur les draps, et je n'ai pas pu bouger du lit du reste de la semaine. À chaque mouvement ma peau craquait et se fendait.