Polynésie française : toute la fascination d'un mythe

Plage de la Polynésie française

Thinkstock/ phbcz

« La ora na », « maeva » et « manava »... C’est par ces trois mots de bienvenue que vous serez accueillis à Tahiti, avec des chants, des danses, de la musique et des colliers de fleurs. Une hospitalité légendaire qui fascine et qui, assurément, est à l’origine du mythe polynésien. Voyez, dans cette vidéo, 10 images pour vous faire rêver un peu.

VIDÉO

 

 

 

Ses îles

Vaste territoire maritime de quatre millions de kilomètres carrés, surface équivalente à celle de l'Europe, la Polynésie française est ponctuée de 118 îles regroupées en cinq archipels :

  • la Société (avec Tahiti, Moorea, Huahine, Raiatea, Tahaa, Bora Bora, Maupiti)
  • les Tuamotu (avec Rangiroa, Tikehau, Manihi)
  • les Marquises
  • les Australes
  • les Gambier.

Toutes, celles qui surprennent par leurs sommets majestueux et celles qui envoûtent par leurs atolls aux lagons de couleurs féeriques, sont bercées par l’alizé, ce vent doux et sucré qui fait bruisser les palmes des cocotiers.

Stamp Hippocampe

Les sites incontournables

Tahiti, la « Nouvelle Cythère » de Bougainville

À Papeete (Tahiti), trois musées méritent votre attention : le musée de la Perle pour découvrir toutes les variétés de ce joyau unique, le musée de Tahiti et de ses Îles pour comprendre l’histoire et la culture des Polynésiens et le musée Paul Gauguin pour vous émerveiller devant des œuvres originales de l’artiste.

De même, on ne quitte pas Papeete sans avoir exploré le marché et le tombeau du roi Pomaré V et de la famille royale.

Et puis, Tahiti vous réserve encore bien d’autres surprises. Elle vous invite à de superbes randonnées (à pied ou en 4x4) à travers des vallées sauvages où vous découvrirez d’imposantes cascades, des grottes mystérieuses et des sites archéologiques surprenants.

Ne résistez pas aux attraits de la haute vallée de la Papenoo qui mène au col de la Maroto et au lac de la Vaihiria, aux multiples beautés de la réserve naturelle du Fenua Ai’Here et aux charmes du Pari, massif situé à la pointe de la presqu’île (Tahiti Iti), tout au sud de l’île.

Bora Bora, « la perle du Pacifique »

Celle que l’on surnomme « la perle du Pacifique », Bora Bora, est un ancien volcan dominé par les silhouettes de ses deux pics, les monts Pahia et Otemanu, dont les couleurs verdoyantes contrastent avec les eaux turquoise du plus beau lagon au monde. Là, le collier de motus (îlots coralliens) parsème la barrière de corail. Les fonds sous-marins, qui abritent raies mantas, requins et autres poissons multicolores, enchantent les amateurs de plongée sous-marine. Inoubliable!

Stamp colibri

Moorea, l’île sœur

Un saut de puce et voici Moorea, soulignée par une barrière de corail percée de douze passes où les dauphins sautent dans les vagues. Ici, les baies d’Opunohu et de Cook, fjords majestueux encadrant l’imposant mont Rotu'i, sont entourées de parois abruptes qui plongent dans les eaux limpides du lagon. Éden aux senteurs tropicales, Moorea se prête merveilleusement à la randonnée : ascension des sommets, découverte des vallées, baignade dans la fraicheur des cascades et des rivières…

À Moorea, les plages de sable immaculé surgissent de la végétation : celles de Temae, Opunohu, Haapiti et ses magnifiques motus, Moea-Inoa et Fareone accessibles en bateau, procurent des moments de pur bonheur.

Raiatea, berceau de la Polynésie

Raiatea « la sacrée » recèle des trésors archéologiques, les marae, témoins d’une culture riche et vivante. Un marae est un espace cultuel et social de la société préeuropéenne. Le plus grand marae de Polynésie se trouve à Taputapuatea. De son côté, Tahaa, « l’île vanille », avec laquelle Raiatea partage le lagon, jouit d’une atmosphère sereine.

Maupiti, la paisible

Éblouissant rocher vert émergé de l’eau, Maupiti est considérée par de nombreux voyageurs comme l’une des plus belles îles des mers du Sud, avec un lagon étincelant couronné de motus et un majestueux volcan effondré aux crêtes acérées.

Banc de poissons - Polynésie

Le saviez-vous?

Art et artisanat

Les Polynésiens sont des maîtres en ce qui concerne l’art du tressage. Les artisans vous proposeront de superbes chapeaux, paniers et nattes. Ils excellent encore dans le travail du bois, avec lequel ils réalisent des sculptures. N’oubliez pas les bijoux en nacre, le monoï préparé à base d’huile de coco parfumée à la « tiare » (la fleur de Tahiti), les paréos, les couvertures aux couleurs vives et la célèbre perle de Tahiti.

Le « bien-manger »

Avec la musique et la danse, un séjour à Tahiti et ses îles est aussi indissociable du « bien-manger » qui participe à la joie de vivre polynésienne. L’abondance des fruits et des poissons est spectaculaire. Que dire du « poisson cru à la tahitienne », thon mariné au citron vert et au lait de coco? Sa célébrité a fait le tour du monde.

Les coups de cœur

  • Observer les baleines nager avec leurs petits, de juillet à octobre au large de Moorea.
  • Plonger sur l'épave du trois mats Nordby qui repose par 30 mètres de fond dans le lagon de Raiatea.
  • Les marae de Maeva sur Huahine, au pied du mont Mouatapu.
  • Parcourir la route du Monoï à Tahiti à la découverte des secrets de ce produit emblématique.
  • Assister à une compétition de surf à Teahupoo, célèbre pour ses « gauches » parmi les plus grandes du monde.

À savoir avant de partir

La meilleure période : de juin et octobre, saison sèche de l’hiver austral. Évitez la saison des pluies, en général de novembre à mars.

Quelques précautions : réservez votre hébergement pendant les fêtes de Heiva, en juillet.

N’oubliez pas d’emporter : des chaussures en plastique pour éviter les plaies susceptibles d’être causées par les coraux.

Bum intéractif