Portugal : le pays du grand large

Maisons colorées de Porto au Portugal

Krasnevsky / Thinkstock

À l’extrême sud-ouest de l’Europe, le Portugal dessine le visage de la péninsule ibérique. Adossé à l’Espagne, qui est son unique frontière, il est largement ouvert sur l’océan Atlantique qui le borde du haut en bas sur plus de 800 km. C’est un petit pays qui a su partir à la recherche des « Nouveaux Mondes » pour s’agrandir et devenir, au XVe siècle, une grande puissance maritime.

Les sites incontournables

Lisbonne

À l’image de la tour de Belém qui est le symbole de l’épopée portugaise, Lisbonne, la capitale, est le centre dynamique du pays. Voici une ville toute en creux et en bosses entourée de sept collines qui se découvre du haut du belvédère du château Saint-Georges. Dans les ruelles populaires d’Alfama, l’un des quartiers parmi les plus anciens, on écoute du fado et on déguste des beignets de morue. Le quartier de Bélem, sur l’estuaire du Tage, recèle le magnifique monastère des Jéronimos et l’église Sainte-Marie, chefs-d’œuvre de l’architecture manuéline (post gothique). À voir : le musée national de l’Azulero (carreaux de faïence narratifs), le musée des Carrosses et la Fondation Calouste Gulbenkian.

L’Algarve

C’est la province le plus au sud du Portugal et son nom vient de l’arabe Al-gharb. Sa côte rivalise de beauté avec ses villages de pêcheurs aux barques peintes de couleurs vives. Ses plages de sable comme ses petites criques surplombées de falaises impressionnantes ont servi de décor à des films romanesques. L’arrière-pays se couvre d’arbres fruitiers et au loin, la sierra se dessine. Les hôtels haut de gamme, les nombreux golfs aux parcours performants et un soleil toujours au rendez-vous en font une destination privilégiée.

Cap sur Madère

Amarrée dans l’océan Atlantique entre l’Afrique et le Portugal, l’île de Madère n’usurpe pas sa réputation d’« île aux fleurs ». Funchal, la capitale, a vite recouvré, après de sévères inondations, le charme de ses petites rues pavées, l’élégance de ses monuments historiques et le joyeux brouhaha de son marché où fleurs et fruits exotiques composent d’éblouissants tableaux. Des hôtels avec spa, des terrasses où se dégustent les vins de Madère et des sorties en mer à la rencontre des dauphins ravissent petits et grands.

Le saviez-vous?

La Révolution des Œillets

Menée par une junte militaire et soutenue par le peuple en avril 1974, elle a renversé le régime en place et amorcé un retour à la démocratie. Elle tient son nom des rassemblements populaires de Lisbonne, voisins d’un marché aux fleurs où les œillets abondaient.

L’Âge d’Or du Portugal

C’est celui des voyages initiés par Henri le Navigateur (1394/1460) durant le XVe siècle. Vasco de Gama ouvre la route des Indes, Cabral prend possession du Brésil et des comptoirs sont installés en Afrique, en Inde, en Asie, à Macao et à Ceylan. L’empire colonial portugais prenait son essor.

Les coups de cœur

  • La vallée du Douro et ses vignobles, entre Porto et Pocinho, à découvrir à 30 km/h à bord d’un train à l’ancienne.
  • Fatima, haut lieu de pèlerinage dédié à la Vierge Marie qui serait apparue à des enfants en 1917.
  • À Tomar, la visite du château des Templiers et du couvent des Chevaliers du Christ qui ont été classés au patrimoine mondial par l’UNESCO.
  • Sinés, jolie plage du sud du littoral, est la ville natale de Vasco de Gama qui découvrit la route des Indes.
  • L’archipel des Açores, à 2 h de vol de Lisbonne en plein océan Atlantique, pour ses neuf îles volcaniques, surprenant mélange de lave noire et de vertes vallées fleuries.

À savoir avant de partir

La meilleure période : le climat est agréable toute l’année dans le sud du pays, à Madère et aux Açores, mais froid dans le nord et dans l’intérieur en hiver.

Quelques précautions : le Portugal n’est pas un pays à risques, mais comme partout, il faut éviter certains quartiers « chauds », la nuit. Attention, certains hôtels n’ont pas de chauffage en hiver.

N’oubliez pas d’emporter : des vêtements en fonction du type de séjour choisi (mer, nature, montagne…).

Bum intéractif