République dominicaine : sport, nature, histoire... et rhum !

Plage de République dominicaine

Tout le monde n'a pas envie de passer les mêmes vacances que son voisin. Certains sont des fous de sport et ne peuvent pas rester allongé sur une plage plus de cinq minutes, d'autres au contraire sont au paradis quand il ne font absolument rien sous la morsure du soleil et d'autres encore ne sont heureux que s'ils visitent des musées et des lieux en rapport avec l'Histoire du pays. La République dominicaine est assez riche pour satisfaire tous les profils de vacanciers !

Vive la nature !
Destination de choix pour les amoureux de la Nature, la République dominicaine est un formidable terrain de découvertes. Plus de la moitié de son territoire est protégée et on trouve pas moins de 17 parcs nationaux, 7 réserves naturelles et 35 réserves scientifiques. La faune et la flore sont particulièrement riches. Ceux qui aiment la montagne seront fascinés par le Pico Duarte, le plus important de la cordillère centrale. Il culmine à 3175 mètres. Si vous voulez faire l'ascension de la plus haute montagne des Caraïbes, c'est là-bas que ça se passe. 

Pico Duarte, montagne, nature, République dominicaine

Loin des resorts tout inclus, on trouve quelques trésors. Nous avons été faire un tour du côté de Jarabacoa un véritable paradis de nature située en plein coeur de la République dominicaine. L'endroit est à plus de 500 mètres au-dessus du niveau de la mer et on tombe immédiatement sous le charme de cette charmante ville posée à flanc de montagne.

Jarabacoa, République dominicaine, nature

Grâce à son climat subtropical, la République dominicaine héberge plus de 8 000 espèces de plantes, dont 1 800 sont endémiques, comme les orchidées. Côté faune, on trouvera des lamantins, la célèbre baleine à bosse qui peut s'observer chaque année dans la baie de Samaná de janvier à mars. On trouve aussi une multitude de lézards, iguanes, tortues et l'alligator américain, une espèce protégée et regroupée sur l'île Cabritos, située au coeur du lac Enriquillo. Pour ceux qui veulent observer la nature avec du sable sous les pieds... sachez qu'il y a plus de 300 km de plages de sable fin. Ça devrait suffire !

100% sport
Si vous êtes du genre à aimer les activités sportives, la République dominicaine est un pays où vous pourrez vous en donner à coeur joie ! Si le climat ne vous décourage pas, il y a toujours l'option d'un petit jogging matinal, ou bien pour vivre une expérience un peu différente, en fin d'après-midi, sous la pluie! Sinon, il existe toute une kyrielle d'activités nautiques par exemple comme le rafting, le canyoning, le kayak. Randonnées pédestres ou à cheval, vélo de montagne. Sur la mer nous vous conseillons d'essayer le parachute ascensionnel, c'est assez fou comme activité.

Au fil des années, le pays est devenu le paradis des golfeurs et les amateurs de la petite balle blanche n'hésitent plus à programmer leur vacances en fonction de ce sport. Il faut dire qu'il y a au total 32 parcours de Golf répartis aux quatre coins du pays. Les terrains de golf sont absolument spectaculaires et dessinés par de grands architectes comme Pete Dye, Tom Fazio ou encore Jack Nicklaus. Les amateurs de plongées trouvent eux aussi à la République un endroit incroyable à explorer. 

terrain de golf, République dominicaine

C'est à Cabarete que les fous de glisse se font plaisir. Surf, windsurf, kitesurf, c'est LE spot le plus célèbre en République Dominicaine pour les sports de glisse. Sur 15 km il n'y a pas de barrière de corail au large de la côte et les vagues sont immenses. C'est d'ailleurs là que se déroule à la mi-juin « Cabarete Surf Week», une compétition internationale. 

sport de glisse, république dominicaine, kitesurf, Cabarete

Plonger dans l'Histoire
Au cours de notre reportage en République dominicaine, nous avons fait escale à Saint-Domingue, la ville la plus historique du pays. Quand on marche dans la zone coloniale de la ville, on remonte littéralement le temps. On fait un bond de plus de cinq siècles. Saint-Domingue, qui s'appelait alors Nueva Isabela, est la plus ancienne ville du Nouveau Monde. Un peu d'histoire: Christophe Colomb a découvert l'île d'Hispaniola sur laquelle on trouve aussi Haïti en décembre 1492 mais la ville ne fut fondée que quatre ans plus tard, par son frère, le gouverneur Bartolomé Colón. 

Restaurants, Saint-Domingue, République dominicaine

Un des incontournables quand on visite cette partie historique de la ville est la Plaza de España, une immense esplanade de toute beauté. On vous conseille d'y venir le soir pour le souper, il y a de nombreux restaurants avec terrasse, la vue sur l'Alcazar de Colón, en bordure du fleuve Ozama est une véritable carte postale. C'est ici que vécurent le fils de Christophe Colomb, Diego Colón et sa femme Maria de Toledo au début du XVIe siècle. Nous nous sommes posés à la terrasse du restaurant Pate Palo, un des meilleurs de la rue. À Saint-Domingue, il y a beaucoup de « premiers », la ville étant la première des Amériques. On trouve par exemple le premier hôpital, édifié en 1502 ou bien la première cathédrale (Notre-Dame de l'Incarnation). Et pour les amateurs de musées, sachez qu'il y en a plus de 300 !

Alcazar de Colon, République dominicaine, Saint-Domingue, palais

Le pays du rhum
C'est LA boisson nationale. On la retrouve soit dans les cocktails ou bien de façon pure, avec ou sans glaçon. L'histoire du rhum dominicain se noie avec l'histoire du pays. On dit que c'est la famille Bermúdez qui produisit le premier rhum dominicain, en 1852, l'Amargo Panacea. Il existe différents types de rhum en République dominicaine, définis en fonction de leur âge. La durée de vieillissement peut être de 18 à 36 mois pour les rhums blancs, paille ou « silver » ; de 5 ans pour les rhums ambrés ou cuivrés ; de sept ans pour les vieux rhums et de 10 ans ou plus pour les rhums hors d'âge.

rhumerie, République dominicaine

Si vous voulez en savoir plus sur cet alcool, il existe plusieurs rhumeries qui se visitent et qui proposent des dégustations à l'issu du tour. Si vous êtes à Saint-Domingue, vous pourrez aller faire un tour au musée du rhum et de la canne à sucre. Vous y trouverez de vieux outils, une impressionnante collection d'étiquettes de rhum ancienne et une exposition de photos des principaux producteurs de rhum. Pour la petite histoire, on dit souvent en République dominicaine qu'un verre de rhum c'est de la « vitamine B ». La raison est simple : c'est une référence aux trois marques qui se partagent le marché et dont toutes ont un nom commençant par la lettre B, à savoir Bermúdez, Brugal et Barceló.

rhumerie, République dominicaine

Ce voyage a été possible grâce au ministère du tourisme de République dominicaine.

par David Nathan