Ces étranges statues qui disparaissent sous la Tamise

Sculpture sous-marines

http://www.centredart.net/

Peut-t-on encore être créatif quand on est un artiste sculpteur? Si l’on en croit l’idée très originale du sculpteur Jason deCaires Taylor, on a envie de répondre oui!

Sa dernière œuvre intitulée "Rising Tide" (À marrée montante) est pour le moins singulière.
Sculptures dans la TamiseLes statues dans la Tamise (Jason deCaires Taylor)

Le principe est fort simple, mais encore fallait-il y penser. L’artiste a tout simplement sculpté des oeuvres qui ne seraient visbles que deux fois par jour, quand la marrée serait basse. Oui, il les a installées dans la Tamise, à Londres, non loin des berges. 

Ces statues représentent quatre cavaliers et leur monture, grandeur nature. Les Londoniens peuvent ainsi admirer ses œuvres deux fois par jour, avant que celles-ci ne soient à nouveau recouvertes peu à peu, presque entièrement par l’eau.
Statues hors de l'eauLes statues hors de l'eau (Jason deCaires Taylor)

Il faut dire que l’artiste a déjà réalisé des sculptures destinées à aller sous l’eau, c’est comme qui dirait sa marque de fabrique. Picasso avait sa période bleue, Taylor a sa période eau. C’est sûrement son premier métier d’instructeur de plongée qui lui a donné cette idée, à moins que ce ne soit un autre métier qu’il a pratiqué, photographe aquatique. 

En 2006, il avait réalisé le premier parc de sculptures sous-marin à Grenade, puis un autre à Cancún.

Parc de sculptures aquatiques au MexiqueLe parc de sculptures aquatiques au Mexique (Jason deCaires Taylor)

Gageons qu’il devrait prochainement s’amuser encore avec l’élément eau, qui sait, peut-être dans le Saint-Laurent!

Chez nous aussi, il y a un artiste qui a fait se rencontrer l'eau et la sculpture, c'est Marcel Gagnon. On vous invite d'ailleurs à visiter son Centre d'art à Sainte-Flavie (Bas-Saint-Laurent). L'artiste a intégré son oeuvre au Saint-Laurent. "En 1996, l'auteur donne la parole à son œuvre à travers un nouveau petit personnage qu'on découvre à marée basse. C'est le «P'tit Prince de Sainte-Flavie» conçu en ciment et incrusté de pierres. Celui-ci a pris forme dans l'imaginaire de Marcel Gagnon qui a écrit un petit conte illustré de 18 tableaux où chaque scène se passe sous la mer". 

Sculptures de Marcel GagnonOeuvres de Marcel Gagnon / Centre d'art Marcel Gagnon

Si vous voulez rester dans le milieu aquatique, voici quelques endroits où nager avec les requins

par David Nathan