Suède: entre douceur de vivre et modernisme

Thinkstock/adisa

Terre de lacs innombrables et de grands espaces boisés, pays où le respect de la nature est élevé au rang des beaux-arts, la Suède cultive une certaine douceur de vivre. Ses villes, qui puisent leurs racines dans les siècles d’histoire, se tournent résolument vers le modernisme; en Suède, le design est un sport national. Ici, entre activités de plein air, balades sur les belles plages du littoral, lumières changeantes sur la Baltique, soleil de minuit et aurores boréales, c’est un monde de découvertes passionnantes qui vous attend.

Les sites incontournables
Stockholm, ville à la campagne ou campagne en pleine ville?
Construite dans un site magnifique entre le lac Mälaren et la mer Baltique, Stockholm joue à saute-mouton sur une quinzaine d’îles reliées par cinquante-sept ponts. Gamla Stan, la vieille ville érigée au XIIIe siècle, se découvre à pied, au gré de ses rues pavées et colorées. Le château royal construit en 1760, la cathédrale et l'église médiévale de Riddar, le musée Nobel, représentent d’inoubliables visites. Sur l’île de Djurgarden, le musée de Skansen expose grandeur nature les habitations traditionnelles. Le Vasa, ce galion du XVIIe siècle, est à voir au Vasamuseet. Côté nature, l'Ekopark est une merveilleuse réserve naturelle urbaine et, à Stockholm, vingt-cinq lieux de baignade sont dispersés en plein centre-ville.
 
Uppsala, la cité des parcs et jardins
À 80 km au nord de Stockholm, Uppsala est une ville chaleureuse et animée qui fleure bon la douceur de vivre. Le long du canal et autour de la cathédrale, les rues ont un charme fou. Aux alentours, la campagne égrène à l’infini ses lacs cernés de forêts; et les villages sont charmants avec leurs maisons aux revêtements pastel.
 
Gammelstad, une ville-église typique
Au fond du golfe de Botnie, la ville-église de Gammelstad serre autour de son église du XVe siècle ses 424 maisons de bois rouge. Celles-ci n'étaient habitées que les jours de fêtes religieuses par les fidèles, venus des campagnes environnantes, que l'éloignement empêchait de rentrer chez eux.
 
Göteborg, capitale de l’Ouest
Cité vivante, fière de ses traditions ouvrières nées de siècles de commerce maritime, Göteborg est la capitale culturelle de l’ouest du pays. Elle offre des musées de renom comme le musée Röhsska, dédié à l’artisanat et au design, le musée de la Culture Mondiale et le musée des Beaux-Arts. Son parc d’attractions, Liseberg, est régulièrement cité parmi les meilleurs parcs mondiaux. Göteborg s’ouvre sur le vaste archipel de la côte ouest, un paysage maritime de toute beauté.
 
Visby, la ville des roses et des ruines
Ancien site viking sur l'île de Gotland à 90 km des côtes, Visby est une belle cité chargée d'histoire. Elle fut du XIIe au XIVe siècle le principal centre de la Ligue hanséatique en mer Baltique. Ses remparts du XIIIe siècle ainsi que plus de deux-cents entrepôts et échoppes colorées en font la ville fortifiée la mieux préservée d'Europe du Nord.
 

Le saviez-vous?

Autour de Stockholm
Trois sites remarquables sont distingués par l'UNESCO : Drottningholm, la résidence de la famille royale, le théâtre baroque et le pavillon chinois; l'ancien comptoir viking de Birka sur l'île de Björkön et le cimetière de Skogskyrkogården, chef-d’œuvre de l’architecture moderniste du début du XXe siècle.
 
Au-delà du cercle polaire : la Laponie
Les Lapons, ou plus exactement les Sami, furent les premiers habitants des terres du Nord. Ils pratiquent a capella un chant incantatoire propre à chaque individu, le joïk.
 

Les coups de cœur

  • La Turning Torso, la tour d’habitations qui domine Malmö de ses 190 mètres. Elle s'inspire de la forme d'un buste sculpté.
  • Passer une nuit à l’Icehotel, dans une chambre de glace, sur un lit gelé recouvert de peaux de rennes.
  • Admirer le soleil de minuit et les aurores boréales à Jokkmokk, au cœur de la culture sami.
  • S’extasier devant les gravures rupestres de l’âge de bronze de Tanum dans le Bohuslän.
  • La belle cité de Vadstena sur le lac Vättern.
 

À savoir avant de partir

  • La meilleure période : de fin mai à début août
  • Quelques précautions : soyez vigilant sur la route, les élans traversent sans crier gare.
  • N’oubliez pas d’emporter une protection efficace contre les moustiques. En randonnée, portez pantalon, foulard sur la tête et maillot à manches longues.
 
(BUM)