Tout sur Cuba

Voiture ancienne dans une rue de la Havane à Cuba

rgreatrix / Thinkstock

Cuba, la plus grande des îles des Caraïbes, étonne et séduit. Comme ses sublimes cocktails, ici, tout s’inscrit dans un savant mélange, entre passé chargé d’histoire, hospitalité, saveurs gastronomiques, musique et plages paradisiaques. Autant de plaisirs à savourer sans retenue.

Les sites incontournables

La Havane

La capitale cubaine, fondée au XVIe siècle, a été pendant longtemps l’escale obligée des conquérants espagnols. Développée autour de ses trois forteresses militaires, elle se visite depuis la place d’Armes en passant par la cathédrale San Cristobal entourée de palais réhabilités, dont le musée de La Ciudad, jusqu’au château de La Real Fuerza. La place de la Révolution, elle, accueille les grands meetings politiques dont Fidel Castro était le tribun. Le vieux quartier et la rue Obispo se visitent le nez en l’air, pour admirer les façades des maisons et de leurs magnifiques balcons en fer forgé. Et le « malecon », avenue qui longe l’océan, est bordé de maisons colorées agressées par les bourrasques océanes.

Pinar del Rio

A l’ouest de La Havane, la région de Pinar del Rio, capitale du tabac, abrite la réserve de la Sierra del Rosario classée au patrimoine mondial par l’Unesco pour sa végétation tropicale et ses oiseaux extravagants. D’énormes blocs de calcaires, les « mogotes », surmontés de végétations surgissent dans la plaine rouge de la vallée de Vinales.

Varadero et les plages

Varadero, ancien village de pêcheurs, est le cœur du complexe balnéaire de l’île. Sa plage de sable fin et blanc s’étend sur 20 km de long et borde un océan sage qui décline des camaïeux de bleus céruléens. Sa voisine Cardenas, petite bourgade aux maisons néo-coloniales, est célèbre pour ses calèches qui sont le transport privilégié des habitants et des touristes.

Le Centre

La ville de Trinidad, inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco comme l’une des plus belles villes coloniales d’Amérique latine, a su garder son âme. Ville-musée, mais toujours bruissante, elle ouvre aux visiteurs ses palais et ses églises baroques. Proche, la vallée de Los Ingenios (patrimoine mondial de l’Unesco) témoigne de l’activité sucrière passée. Ici, les habitations des maîtres et de leurs esclaves sont des vestiges de la période esclavagiste de l’île.

L’Oriente

La région orientale de l’île mérite une visite approfondie. Santiago de Cuba est la seconde ville du pays ; ses habitants descendent des esclaves. Berceau de la révolution, elle est aussi la capitale de la musique cubaine. Le centre historique, autour du Parque Cepedès, le quartier Tivoli et la casa Velasquez sont remarquables.

Tout savoir sur Cuba!

Le saviez-vous?

L’architecture coloniale

Même délabrées, les bâtisses coloniales, avec leurs couleurs défraîchies et leurs balcons brinquebalants, ont gardé un cachet incroyable. Les villes cubaines comme La Havane, Santiago, Trinidad, Camagüey ou Baracoa, en comptent tellement qu’elles donnent l’impression d’être restées figées dans le temps. La restauration en cours de certains quartiers devrait leur donner encore plus de faste.

L’usage du pourboire

Depuis quelques années, l’usage veut que les touristes satisfaits du service offert laissent un pourboire (« propina »). Ce n’est en aucun cas une obligation, mais cette menue monnaie constitue un complément de revenus non négligeable pour les Cubains, dont les salaires n’ont évidemment rien à voir avec les nôtres.

Les coups de coeur

  • La Bodega del Medio à La Havane, restaurant musical pour son mojito et ses graffitis.
  • Guama, péninsule de Zapata (province de Matanzas).
  • Le parc naturel de Baconao, classé réserve de la biosphère par l’Unesco.
  • Les cayos, petits bouts de terre paradisiaques aux allures de bout du monde.

À savoir avant de partir

La meilleure période : De décembre à avril

Quelques précautions : Évitez de manger des coquillages, des poissons crus, de la viande peu cuite et de boire de l’eau non capsulée. Ne vous baignez pas dans les eaux douces. Portez des chaussures fermées dans la campagne.

N’oubliez pas d’emporter : des médicaments, des produits anti-diarrhéiques et anti-moustiques, des petits cadeaux.

Bum intéractif