Venezuela : plongée sous-marine dans les îles

Vue de la mer à partir de Bird's Eye View.

Thinkstock / DmitriyBurlakov

Au pied de la cordillère de la Costa, les quelque 2800 km du littoral caribéen du Venezuela offrent des paysages de carte postale et le plus grand choix de sites de plongée sous-marine des Caraïbes. Ici, la côte fascine par la beauté sauvage de ses îles paradisiaques finement soulignées de plages immaculées, au sable soyeux comme de la poudre, qui émergent des eaux turquoise. Plongeurs de tous niveaux et amateurs de plages désertes goûtent en ces lieux privilégiés le sentiment de toucher au paradis originel.

Los Roques, l’archipel aux pélicans

Los Roques est une dépendance fédérale composée de 350 îles, les cayes posées sur la mer des Caraïbes à 160 km au large de Caracas, la capitale du Venezuela. Protégé par une barrière de récifs coralliens, cet archipel, également parc national, forme un lagon où les eaux chaudes et translucides invitent à l’exploration sous-marine. Situés entre quinze minutes et une heure de bateau du rivage, les endroits pour pratiquer la plongée sous-marine dégagent une visibilité jusqu’à 35 mètres! Cayo Sal et ses parois trouées de grottes, Boca de Cote et ses tombants spectaculaires, les pinacles de la Guasa, les grottes de Solapa Rabusqui, les épaves de Nordisqui, Boca de Sebastopol et ses requins marteaux, dos Mosquises et ses tortues, tous ces sites sont de véritables petits paradis tels qu’il en existe peu au monde!

Isla Margarita, perle des Caraïbes

Lovée dans les Petites Antilles au nord-est de Caracas, voici une des merveilles du Venezuela, Margarita, accompagnée de ses deux îles sœurs, Cubagua et Coche. C'est la plus grande et la plus peuplée des cayes. Les plages s’étirent sans fin tout autour de l’ile. Branchées, touristiques et chics, sportives ou désertes et secrètes, elles représentent de formidables invitations au bonheur. Celle d’El Yaque accueille les véliplanchistes du monde entier, tandis que sur Parguito, les surfeurs profitent de la force des vagues. Les fonds marins peuplés d’une faune riche et variée attirent tous les plongeurs passionnés sur les sites de l'archipel de Los Frailes, de l'ilot el Farallon et de l'épave de Cubagua. Coche est reliée à Margarita par un transbordeur qui navigue de Punta de Piedra à San Pedro, l’unique village de l’ile.

plage Puerto de la Cruz , île de Margarita, Venezuela

Les Aves de Barlovento, somptueux parcs marins

Les iles de Barlovento et celles de Sotavento sont deux constellations de poussières d’iles coralliennes quasiment vierges où vivent de nombreuses espèces d´oiseaux, fous, hirondelles, pélicans, toutes sortes d'échassiers, sans oublier les tortues marines et les dauphins… À ne pas manquer!

Les Testigos, un refuge pour les oiseaux

À l'est de Margarita, les sept iles semi-désertiques de l'archipel des Testigos constituent un refuge pour de nombreux oiseaux, comme les frégates, pailles-en-queue, sternes... La beauté des plages de sable blanc et les fonds marins de toute beauté en font un lieu de séjour et de plongée sous-marine inoubliable. Là, les courants froids de l'océan Atlantique se mêlent aux eaux chaudes de l'Amazone chargées de planctons, et la faune marine abonde autour de ces perles tropicales sauvages.

La Blanquilla, havre de paix

L’ile de la Blanquilla, au nord-ouest de Margarita, est un havre de paix habité par quelques pêcheurs. Elle doit son nom à la blancheur du sable constitué d'une poudre de corail. Les plages, tranquilles aux eaux chaudes et cristallines, ne laissent pas soupçonner les étonnantes plongées sous-marines qui s’offrent à quelques mètres sur la falaise de calcaire qui plonge à 3000 mètres! Et sur les affleurements des rochers, on peut admirer les rares coraux noirs qui poussent ici à profusion.

Bum intéractif