8 villes fantômes à visiter absolument

La ville fantôme de Kolmanskop, Namibie

Calliopejen1 via Wikipédia

Si vous manquez d’inspiration pour votre prochain voyage ou que vous cherchez une destination hors de l'ordinaire ou tout simplement marquante, pourquoi ne pas partir à la découverte de villes abandonnées? Et nul besoin de croire aux fantômes pour se faire hypnotiser par ces lieux aux décors post-apocalyptiques ou surréalistes, souvent très riche en histoire et souvenirs...

Pripyat, souvenir de catastrophe nucléaire en Ukraine

Intérieur d'un bâtiment abandonné à Pripyat

Crédit photo: Enola Brain - Thinkstock

Évacuée suite à la catastrophe nucléaire de 1986 à Tchernobyl, Pripyat est aujourd'hui une véritable ville-musée avec ses décombres du temps du régime soviétique. Comparée à Pompéi, cette ville semble en effet s'être figée au moment de son abandon.

Outre ses rues et batîments dépossédés, une grande roue et des auto-tamponneuses du côté de la place centrale contribuent à fasciner ceux qui osent y mettre les pieds. Pour visiter ce coin faisant partie de la zone interdite, sachez qu'il faudra passer par des agences de tourisme spécialisées.

Bodie, ville western en Californie

Ville Bodie, Californie

Crédit photo: PDPhoto.org via Wikipedia

Si les termes far west et cowboy vous font rêver, Bodie, une ville fantôme de Californie, est pour vous. Construite à l'époque de la ruée vers l'or, Bodie était la 2e ville en importance de la région, avec pas moins de 65 saloons, un chemin de fer, 2 banques, et bien sûr, des hold-ups à profusion...

La population déserta la ville progressivement, non pas à cause des crimes, mais à la suite des incendies et du tarissement des mines. Avec ses bâtiments d'époque, dans lesquels le temps semble s'être arrêté, il ne suffirait que d'un shérif pour se sentir de retrour en 1880.

Pyramiden, ex-campement russe en Scandinavie

Pyramiden, ex-campement russe en Scandinavie

Crédit photo: Bjoertvedt via Wikipedia

Pyramidien, une ancienne localité du Svalbard, était un campement russe et une communauté minière sur l'île principale de Spitzberg. Construite au pied d'une montagne en forme de pyramide - d'où son nom - la ville fut vendue par la Suède à l’URSS en 1926, puis à une compagnie minière qui en fit une ville soviétique «modèle».

Les mines de charbon épuisées, la compagnie et les ouvriers quittèrent la ville vers la fin des années 1990. Accessible par bateau, cette ville doit être visitée avec la compagnie d'un guide. On y admire aujourd’hui ses rues désertes et les décombres d’une histoire révolue.

Kolmanskop, ville-désert en Namibie

La ville fantôme de Kolmanskop, Namibie

Crédit photo: Calliopejen1 via Wikipédia

Située dans le désert de Namibie, la ville de Kolmanskop (ou Kolmannskuppe) était bien active et prospère au début des années 1900 grâce à l'exploitation de diamants. Délaissée graduellement par sa population vers la fin de la Première Guerre mondiale, puis encore suite à la découverte d’un nouveau gisement plus important, elle est finalement complètement désertée vers 1954.

Aujourd'hui, le désert a repris ses droits sur le village, jusqu'à l'intérieur des maisons, attirant plus de touristes que de nouveaux habitants. 

Craco, village médiéval en Italie

Village médiéval de Craco, Italie

Crédit photo: Idéfix via Wikipédia

Ce village médiéval d’Italie est sans doute l’une des plus belles villes fantômes qui soit. La cité érigée vers 1060 sur une montagne, abritait des cultivateurs jusqu’en 1863. Suite aux mauvaises récoltes, aux glissements de terrains, aux éboulements et autres catastrophes, les habitants ont quitté la cité pour s’établir plus bas dans la vallée.

Riche en monuments et en histoire, le site laissé à l’abandon continue d’émouvoir touristes et cinéastes, qui continuent d'y tourner plusieurs films (Quantum of Solace, La Passion du Christ, etc.).

Détroit et ses bâtiments en déclin, Michigan

Michigan Central Station, édifice abandonné à Détroit

Crédit photo: Searagen-Thinkstock

Si la ville a souffert et souffre encore d’un déclin important depuis déjà de nombreuses années, ses monuments à l’abandon continuent d'interloquer les visiteurs. C’est notamment le cas du Michigan Central Station, une gare de voyageurs construite en 1913 pour le chemin de fer du Michigan Central Railroad. Si plusieurs projets de restauration ont été proposés, aucun ne semble encore avoir porté fruits. Le remarquable édifice de style Beaux-Arts, dont la ville ne semble pas vouloir se départir, continue de trôner.

Varosha, ex-station balnéaire, Chypre

Varosha, ex-station balnéaire à l'abandon, Chypre

Crédit photo: Dickelbers via Wiki Commons

Varosha est une station balnéaire située sur l'île de Chypre qui fut abandonnée en 1974, lors de l'invasion turque. L’endroit était pourtant l’un des plus prisés par les touristes et les célébrités de l'époque; Elizabeth Taylor, Richard Burton et Brigitte Bardot, pour ne nomemr que ceux-là. 

Certains parlent toutefois de réhabiliter Varosha et d’en faire un modèle de ville écologique. D'ici là, ce « no man's land » continue de porter les marques d'un important conflit et de retourner aux mains de Mère Nature.

Oradour-sur-Glane, ville de mémoire en France

Voiture abandonnée dans l'ancien village d'Oradour-sur-Glane

Crédit photo: Wikipedia

Le village d’Oradour-sur-Glane, dans le Limousin, sert aujourd’hui la mémoire collective. Il s'agit en effet d'un lieu de souvenance pour sa population massacrée pendant la Seconde Guerre mondiale, soit le 10 juin 1944, par des SS.

La petite cité est aujourd'hui divisée en 2 : l'ancien village, conservé à l'état de ruine pour témoigner des atrocités infligées par les SS aux habitants, et le nouveau village, construit quelques centaines de mètres plus loin. Une ville fantôme, mais aussi martyre, qui aide à mieux se souvenir...