10 petits bonheurs sur l’île hawaïenne de Kauai

    À moins d’une heure de vol d’O’ahu et Honolulu, l’île de Kauai est un véritable paradis dressé au cœur du Pacifique. Surnommée « l’île des jardins », elle séduit les voyageurs avides de nature luxuriante, de montagnes à gravir et de grands espaces. Si on s’y fait réveiller tôt le matin par ces coqs omniprésents devenus emblèmes de l’île, on en profite pour profiter à fond des journées remplies de soleil et de découvertes spectaculaires. En voiture, en bateau, en randonnée ou à la nage, on explore avec bonheur et dans le calme Kaua’i (en hawaïen), celle qui n’a rien à envier à sa grande sœur, l’archi populaire île de Maui. 

    Rouler à travers des paysages incroyables jusqu’à la pointe Kilauea Point

    Sarah-Émilie Nault

    Asseyez-vous confortablement, appareils photo pas très loin, car le road trip suivant la partie est de l’est est à couper le souffle. De la petite ville de Kapa’a, on remonte vers le nord pour atteindre le phare de la pointe Kilauea (le point de vue sur la mer, les falaises et le phare y est superbe). Le long de la route, on s’arrête à une dizaine d’endroits (plages, points de vue, parcs d’État, parcs de plage…) comme autant de belvédères naturels et de « routes scéniques » aux splendeurs vivement colorées. On s’arrête aussi acheter fruits et légumes bien frais dans un marché de fermiers improvisé dans un champ ou à l’un des nombreux kiosques dressés au bord de la route.

     

    Faire de la randonnée le long de la Nu’alolo Trail

    Sarah-Émilie Nault

    Fendant le Koke State Park, le sentier de 3,8 miles (aller-retour) de la Nu’alolo Trail promet un bon 5 heures (comprenant 40 minutes de pique-nique au sommet) de pur plaisir; pour qui apprécie les randonnées souvent boueuses, plus techniques et comprenant quelques bonnes montées. Et qui n’a pas peur des hauteurs, l’arrivée au sommet faisant passer les randonneurs sur d’étroites pointes lovées entre de hautes falaises… Une marche et quelques efforts qui en valent amplement la chandelle alors que devant nous s’offre la fameuse côte Na Pali (Na Pali Coast), spectaculaire ainsi admirée en plongée. Mer turquoise, montagnes orangées, cratères verdoyants, arbres verts; la vue y est tout simplement magique. (On s’attend à une température changeante à tout moment et on s’aide d’un bâton de marche au retour.)

     

    Nager avec les tortues de mer et admirer de près la côte Na Pali

    Sarah-Émilie Nault

    Cette même Na Pali Coast se doit d’être admirée de plusieurs points de vue. En bateau en prenant part à une sortie de 4 heures tôt en matinée, on admire ses rochers, le point de départ de ses falaises, les caves naturelles creusées par les vagues, les nombreuses chutes, la force incroyable de ses vagues et divers lieux importants dans la culture et l’histoire des premières nations de l’île. On a aussi la chance de faire de la plongée avec tuba et de nager avec les poissons et les tortues de mer (des dizaines d’entre elles au même endroit!) (Une sortie parfaite, mais agitée qui n’est certainement pas pour les cœurs sensibles).

     

    Avoir le souffle coupé sur la route menant au Canyon Waimea

    Sarah-Émilie Nault

    Avant de s’y rendre pour faire une petite ou une plus longue randonnée, on emprunte la Waimea Canyon Drive en voiture et on se laisse inspirer par les paysages à couper le souffle se dressant le long des 19 miles serpentants le Koke State Park. Une route menant de la côte au belvédère Pu’u Kila Lookout. On arrête – souvent - immortaliser les points de vue des divers belvédères et admirer la nature dans toute sa splendeur et sa force jusqu’à la pièce de résistance : l’immense Canyon Waimea, beauté de la nature composée de roches volcaniques anciennes, longue de 10 miles et de 3 500 pieds de profondeur.

     

    Admirer les surfeurs à l’œuvre

    Sarah-Émilie Nault

    Je dis bien « admirer » car on admire les surfeurs hawaïens pour plusieurs raisons : leurs habilités à dompter les vagues les plus folles, leur témérité, leur agilité, leur technique et… oui, leurs corps de rêve! Un peu avant la tombée du jour, il est commun de voir les gens se réunir sur la plage pour simplement regarder les surfeurs à l’œuvre, notamment sur la plage Kaelia près du petit centre-ville de Kapa’a, où les vagues sont bonnes. On peut d’ailleurs s’y rendre en vélo en roulant sur la piste cyclable longeant doucement l’océan.

     

    Déguster un vrai poke à la terrasse d’un camion de rue

    Sarah-Émilie Nault

    Le poke, ce plat composé de poisson cru, de riz et d’avocat, est l’un des délices incontournables d’Hawaï, alors que les camions de rue se retrouvent aussi partout (et souvent dans des champs au milieu de nulle part). On fait une pierre deux coups et on se rend manger son poke bowl à la terrasse d’un foodtruck souvent surmontée d’enfilades de lumières. Romantique.

     

    Se balader à Honopepe, le petit village de Lilo et Stitch

    Sarah-Émilie Nault

    Joli petit village à la tout aussi jolie rue historique principale, Honopepe se décrit fièrement comme la ville natale des personnages animés de Disney Lilo et Stitch. On y retrouve de belles boutiques locales, une grande librairie, un pont suspendu, des camions de rue, des cafés et de petits restaurants (dont le succulent restaurant de sushis Japanese Grandma’s). Le marché de rue du vendredi vaut le détour pour son atmosphère festive, ses vendeurs et artisans ambulants et ses kiosques de nourriture de rue.

     

    Voir de ses yeux le décor naturel du film Jurassic Park

    Sarah-Émilie Nault

    Vous vous souvenez des arbres magnifiques du film Jurassic Park ? Ils se trouvent sur l’île de Kauai, plus précisément au Jurassic Kahili Ranch, là où a été tourné le film culte. On s’arrête tout simplement au bord de la route et on immortalise (en photos, mais surtout dans sa tête et tout son être) la perfection des arbres aux allures africaines, de la luxuriance de lieux et des montagnes fendant le bleu du ciel tout autour. Magnifique!

     

    Acheter localement dans les boutiques des petits centres historiques

    Sarah-Émilie Nault

    Rien de plus logique que de se procurer des accessoires, cadeaux et produits locaux lorsqu’on voyage. Les boutiques du petit centre-ville de Kapa’a par exemple proposent de belles idées de souvenirs et de produits créés par des artisans locaux, tout comme les camions de rue et les restaurants locaux qui utilisent le plus de produits hawaïens possibles. Petits coups de cœur dans la ville : le Mermaid Cafe pour sa devanture colorée et ses délicieux pokes, le restaurant-bar The Local pour son martini à l’ananas, et l’Hemingway Cafe pour sa toute relaxe terrasse.

     

    Passer la journée sur la plage et dans le centre d’Hanalei

    Sarah-Émilie Nault

    C’est ici qu’a été tourné le film The Descendants mettant en vedette le beau George Clooney! Hanalei Bay se dévoile d’abord avec un point de vue imprenable du haut de la colline qui y mène, exposant ses champs de taro et ses montagnes bien vertes. Puis, les samedis matin, en se baladant dans son Farmers Market à la rencontre des artisans et des agriculteurs locaux. Après avoir nagé et s’être prélassé à la plage (Black Pot Beach Park ou Hanalei Beach Park), on se rend marcher dans le cœur d’Hanalei où se trouvent cafés, boutiques, magasins, terrasses, bars et camions de rue sur fond de paysages montagneux majestueux.

     

    -Pour préparer son voyage et pour en savoir plus sur l’île hawaïenne de Kauai, on visite : https://www.gohawaii.com/fr/islands/kauai