Les premiers vols « sans plastique » arrivent

    On le sait, le transport aérien a une empreinte écologique très importante, on parle de plus de 2% des émissions totales de gaz à effet de serre. En attendant de trouver des solutions en ce qui concerne le carburant, certains passent à l’action comme Hi Fly, une société portugaise qui fait de la location d'avions aux compagnies aériennes. Elle a en effet réalisé il y a quelques semaines, des vols « sans plastique » à usage unique.

     

    Vol Hi Fly sans plastique

    Photo: Hi Fly (Facebook)

    Ça fait partie de l’expérience du voyage aérien (en classe économie du moins), quand on prend un repas, on le fait en utilisant beaucoup de plastique : ustensiles, gobelets, plastique, salières, poivrières, boissons en bouteilles, plastique recouvrant le pain, sacs à pour le mal de coeur… impossible d’y échapper. C’est pourtant ce qu’a fait Hi Fly en remplaçant le plastique par des ustensiles en bambous par exemple. Grâce aux experts qui ont travaillé sur la question, Hi Fly propose toute une gamme d’emballages en papier, mais aussi des récipients qui ont la particularité de pouvoir être facilement compostés une fois utilisé.

    Plusieurs centaines de passagers ont déjà participé à ces vols « sans plastique » qui ont été réalisés sur des A340-300, notamment entre le Portugal et le Brésil à l’occasion du Nouvel An. Ces vols servent de test pour High Fly et à résoudre les problèmes que les passagers pourraient rencontrer.

    Selon le président de Hi Fly, Paulo Mirpuri, cité par le site spécialisé Air Journal, « Ces vols d’essai empêcheront environ 350 kg de plastique à usage unique et pratiquement indestructibles d’être utilisés».
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Hi Fly (@hifly_airline) le

     

    Quand on sait que plus de 100 000 vols décollent chaque jour dans le monde et que les avions commerciaux transportent près de quatre milliards de passagers par an, un chiffre qu’il faudra multiplier par deux d’ici deux décennies… on espère vraiment que cette initiative va faire des petits et que toutes les compagnies vont travailler dans ce sens et supprimer, du moins réduire le plastique à bord de leurs appareils. En attendant, il faudra continuer à couper son poulet avec un couteau en plastique… ou bien voyager en classe affaires si on en a les moyens.
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    Une publication partagée par Hi Fly (@hifly_airline) le


    Nous vous recommandons aussi:

    10 faits géographiques surprenants pour impressionner vos proches         13 essentiels à avoir avec soi dans l'avion
     
    Lisez ceci avant de prendre votre repas en avion
    Vatican Un repas en avion