Les erreurs à éviter quand on achète son billet d'avion

    Si on peut parfois voyager gratuitement, la plupart du temps, on doit mettre la main au portefeuille. Et le prix que l'on va payer n'est pas le même pour tout le monde. En effet, selon les choix qu'on va faire, on va faire augmenter ou diminuer la facture. Voici donc quelques erreurs à éviter quand on achète son billet d'avion.

    Être trop strict

    Vous risquez de payer plus cher votre billet si vous manquez de souplesse. En effet, si on est contraint de partir entre telle et telle date et qu'on ne peut pas décaler ne serait-ce d'une seule journée la date de son départ ou de son retour, on est comme qui dirait « coincé » dans ce créneau et on doit donc payer le prix indiqué. C'est dommage car si on a un peu de souplesse en ce qui concerne les dates, en décalant parfois d'une journée le retour ou le départ, on peut bénéficier d'une tarification plus avantageuse.

    Ne pas magasiner

    Ce n'est pas parce qu'il s'agit d'un billet d'avion que la notion de magasinage ne doit pas s'appliquer. Au contraire! Il est recommandé de faire jouer la concurrence quand on se cherche un billet d'avion. Les prix sont vraiment différents d'une compagnie à l'autre. Magasiner un peu pourrait vous faire économiser.

    Ne pas regarder les détails

    Dans la précipitation ou le manque d'attention, on peut acheter un billet et ne pas prêter attention aux détails. On parle ici par exemple de ce que le billet inclut. Selon les compagnies, les billets de base n'incluent pas les mêmes choses. Certains comprennent un repas, l'enregistrement gratuit d'un bagage en soute, d'autres non et dans ce cas, tous ces services seront des suppléments qu'il faudra acheter. Ça peut faire monter la note, alors on regarde les détails pour éviter les mauvaises surprises.

    Ne pas s'informer sur l'aéroport d'arrivée

    Informez-vous toujours sur l'aéroport d'arrivée ou de départ de votre vol. En effet, certains transporteurs proposent des tarifs attractifs, mais il faut partir ou atterrir assez loin d'une ville majeure, d'un aéroport plus petit. Inconvénient : il faut souvent payer pour une navette ou un billet de train supplémentaire pour rejoindre les grandes villes.

    Ne pas envisager traverser la frontière

    Selon l'endroit d'où l'on décolle, le prix du billet ne sera pas le même. Il est donc parfois intéressant de regarder les aéroports des pays voisins et de vérifier leurs tarifs. On peut parfois faire baisser le prix en traversant la frontière et partir des États-Unis par exemple. Un petit calcul rapide nous permettra de savoir si c'est avantageux en incluant le prix de la location de la voiture pour s'y rendre ou un billet de train. Ça rallonge le voyage, mais si on n'est pas pressé, ça peut être avantageux financièrement. Selon les destinations, ce n'est pas toujours avantageux alors là encore, on prend le temps de magasiner et de comparer!

    Ne pas regarder les promotions

    Ne pas regarder les promotions que les compagnies proposent en ligne serait une erreur. On peut en effet souvent tomber sur des aubaines et économiser. Il est possible de s'inscrire sur les sites des compagnies aux infolettres. On vous conseille aussi d'y aller quotidiennement dans les semaines précédents votre achat. 

    Surestimer ses capacités à trouver un bon plan

    Tout le monde n'est pas doué pour trouver des bons plans, du moins pour réserver des billets d'avion à moindre frais sur internet. Si la réservation en ligne est un monde qui vous est complètement étranger, il ne faut pas hésiter à faire appel à un agent de voyage ou un professionel. En lui donnant le maximum de critères sur vos choix, il vous proposera certainement de bien meilleurs tarifs que ce que vous auriez peiné à trouver seul.

    Succomber à l'appel des bons plans

    Il faut éviter de succomber à l'appel des bons plans trop beaux pour être vrais. Les bons plans sont très rares. Alors quand on tombe sur une "méga aubaine", soit on est très très très chanceux, soit on n'a pas lu toutes les conditions de vente et il y a un revers à la médaille. Prudence.

    Payer avec sa carte: attention

    La majorité des cartes de crédit au Canada ajoutent un supplément de 2,5% au taux de change chaque fois que vous effectuez un achat dans une devise étrangère. Même si vous avez une carte de crédit sans frais de transaction à l'étranger, vous pouvez les payer par erreur. Dans de nombreux pays étrangers, vous serez invité à choisir de payer dans la devise locale ou en dollars canadiens. Choisissez toujours de payer dans la devise locale. Lorsque vous choisissez de payer dans la devise locale, vous payez avec taux de change défini par Visa ou Mastercard. Dans le cas inverse, c'est le commerçant qui définit le taux de change.

    Un dernier facteur qui peut vous faire économiser: le moment où vous allez acheter votre billet d'avion. On vous en dit plus ici.

    Vous aimerez aussi:

    Les villes à voir en 2019     Les 10 meilleures compagnies aériennes Billets d'avion: 9 conseils pour les acheter à un miniprix
    Meknès compagnie aérienne Payer moins cher