Nos conseils pour un voyage en Islande réussi

Notre collaboratrice Sarah-Émilie Nault vous livre ses plus précieux conseils pour que votre voyage en Islande soit une réussite sur tous les points!

***

Destination populaire s'il est en une, l'Islande n'a pas fini de dévoiler ses secrets et ses beautés. Voici quelques conseils de voyage regroupés par thèmes qui pourront sans aucun doute vous aider à passer le plus beau des séjours en terres islandaises.

Hébergement

Où loger? Où loger à petit prix?

Plusieurs choix s'offrent à vous. Les chambres ou appartements Airbnb ont la cote, car ils offrent un bon rapport qualité-prix.

Les auberges de jeunesse (il faut compter autour de 60$ pour une nuit en dortoir).

Les chambres d'hôtel, souvent dispendieuses, mais confortables.

Le camping: les sites de camping demandent 15$ par personne en moyenne plus un supplément pour le véhicule. Pour ceux qui voudraient camper à l'extérieur des sites officiels, il est impératif de demander la permission au propriétaire du terrain choisi avant d'y planter sa tente, car se faire attraper par un policier sans autorisation est synonyme d'amende très salée.

Le campeur-fourgonnette qui se retrouve en plusieurs tailles et qui peut accueillir jusqu'à 5 personnes. Il faut compter environ 150-200$ la nuit en haute saison.

*Tous les prix varient selon les périodes et les mois et toutes les réservations doivent être faites plusieurs semaines ou mois avant le départ.*

Doit-on rester au même endroit ou réserver plusieurs hébergements différents?

On se rend en Islande pour bouger, pour faire le road trip de sa vie. Donc il faut bouger! Par contre, certaines personnes préfèrent se baser à Reykjavik et prendre part à des excursions d'une journée à partir de la capitale ou d'autres villes.

Camper même en novembre?

C'est possible, mais vous devrez vous doter d'un excellent sac de couchage.

Attention, la plupart des campings officiels ferment leurs portes aux alentours du 15 septembre ou du 15 octobre.

*Bonne nouvelle: du 15 octobre au 1er juin, beaucoup de services sont offerts à moitié prix en Islande. (Par contre, cela reste tout de même dispendieux)*.

Transport

Les moyens de transport en Islande

La voiture, mon moyen de transport préféré pour la liberté qu'elle apporte. En Islande, vous aurez envie de vous arrêter toutes les 2 minutes pour faire de la photo, entreprendre une petite ou une plus grande randonnée ou tout simplement vous imprégner de la beauté du paysage.

L'autobus et l'auto-stop qui est sécuritaire et assez fréquent.

Il y a aussi des circuits organisés (ou pas) en autobus tout au long de la célèbre route 1 entourant l'Islande.

Si vous souhaitez vous rendre dans les highlands, il vous faudra impérativement louer un petit 4 X 4, car les voitures de location standards y sont formellement interdites. (Encore là, il y a un risque d'amendes très salées.)

Le tour de l'Islande le long de la route 1 peut se faire en 9 ou 10 jours. Par contre, un minimum de 3 semaines de voyage est fortement recommandé pour profiter pleinement des splendeurs infinies du pays.

Météo

Les meilleurs moments pour s'y rendre

Évitez l'été où l'île est littéralement submergée de touristes (de juin à septembre).

Le moment idéal, selon moi, reste de mai à octobre ou encore en hiver, ce moment où vous aurez plus de chances de pouvoir admirer les aurores boréales.

De bons plans pour voir les aurores boréales?

En septembre ou en octobre ou encore en hiver où la noirceur s'impose très tôt. Mais évidemment, on ne peut prévoir les (nombreux) caprices de la température islandaise.

Tourisme

Quels sont les plus beaux endroits à visiter?

En Islande, on parle plutôt de types d'attraits à se rendre admirer: les geysers, les parcs nationaux, les chutes, les glaciers, les volcans, les fjords, les animaux… Il y a de tout pour faire fléchir les jambes des amoureux de plein air et de la nature.

Quels sont les plus beaux coins selon la saison ?

Sincèrement, PARTOUT à travers l'Islande!

Par contre, l'hiver, il est pratiquement impossible de quitter la route 1.

Conseils de voyage

Ce qui revient le moins cher côté nourriture

Se rendre à l'épicerie! Les repas sont si dispendieux dans les restaurants qu'il vaut mieux s'acheter une glacière et de quoi se composer de petits repas, du moins pour les déjeuners et les dîners. Du côté de l'alcool, acheter bouteilles de vin et bières à la boutique hors taxe de l'aéroport après l'atterrissage permet d'épargner beaucoup d'argent.

Guides de voyage à consulter

Il y en a plusieurs dont le Lonely Planet, le guide Explorer Reykjavik et l'Islande à paraître incessamment chez Ulysse (en version papier ou électronique), le guide Les plus belles randonnées en Islande (aussi disponible chez Ulysse) ou encore le guide Islande Petit futé.

Vêtements et matériel essentiels

Tuques, manteau imperméable, pantalons de pluie, bonnes bottes de randonnée, sac à dos imperméable, bottes de pluie, gants imperméables, bouteille d'eau portable, vêtements chauds, serviette de bain.

Argent et carte de crédit

Les Islandais utilisent les couronnes islandaises. Les cartes de crédit canadiennes fonctionnent partout à travers le pays sauf aux pompes à essence. On doit donc se procurer une carte prépayée à l'intérieur du magasin avant de faire le plein (dispendieux).

Les vols vers l'Islande

WOW air et Icelandair proposent des vols directs au départ de Montréal.

WOW air offre des vols pour aussi peu que 300$, mais il vous faudra payer un supplément pour vos valises (environ 60-80-90$) Icelandair offre des vols un peu plus dispendieux, mais deux bagages en soute sont permis sans frais. (Personnellement, ce que je ferai lors de mon prochain voyage en Islande: remplir l'une d'entre elles de nourriture).

Le visa de touriste n'est pas exigé des Canadiens pour les séjours de 90 jours ou moins.

Commentaires