Nos conseils pour un voyage réussi en Italie

L'Italie est un pays qui n'a plus besoin de présentation. La plupart des voyageurs en rêve; l'Italie est donc souvent choisie comme première destination outremer des Québécois rêvant de l'Europe.

Comme l'héroïne du livre et du film Mange, prie, aime, on oublie son régime lorsqu'on se rend en Italie.

La botte italienne propose de tout: de l'art, de l'architecture, de la gastronomie, de la mode, des événements artistiques, des paysages à couper le souffle, de l'histoire…

Quand partir?

Le meilleur moment est au printemps (avril à juin) et en septembre et octobre. Il ne fait pas trop chaud et les touristes sont nettement moins nombreux.

On évite juillet et août, car il y a vraiment, mais vraiment, trop de touristes sur les routes et dans les sites touristiques. De plus, les Italiens partent en vacances en août alors de nombreux commerces sont fermés.

Comment se déplacer?

Surtout en train, puis en autobus.

La voiture peut être une bonne option pour être libre d'aller où l'on veut, mais la conduite italienne est agressive et les routes et l'essence sont dispendieuses. Beaucoup de vols intérieurs à bas prix en Europe.

Monnaie

L'euro. Possibilité de faire des retraits aux guichets automatiques et de payer par carte de crédit dans la majorité de commerces.

L'entrée au pays

Les Canadiens n'ont pas besoin de visa pour un séjour de moins de 90 jours. Uniquement un passeport valide.

Langue

Italien

Les incontournables:

Où je suis allée:

Rome

La capitale, reconnue pour son architecture, ses musées, son Colisée, sa fontaine de Trévi, le Panthéon, la chapelle Sixtine, le Vatican (*que l'on se doit de visiter les épaules couvertes): impossible de tout voir en une seule visite.

Venise

La romantique, beaucoup moins kitch que je ne l'aurais cru. Ses canaux, ses petits ponts, ses ruelles étroites et labyrinthiques, ses bateaux-taxis, sa basilique St-Marc (et sa place St-Marc que l'on doit voir une fois pendant le voyage, mais de laquelle il faut s'éloigner le plus rapidement possible pour réellement découvrir et apprécier Venise), les quartiers typiques où se déroule la vraie vie, les gondoles, les canaux, les églises, les bars à vin et leurs pièces de jambon de Parme découpé devant nous.

Pise

Pour sa fameuse tour penchée oui, mais aussi pour la découverte d'une jolie petite ville méconnue (car les touristes ne la visitent pas, s'attardant uniquement à la tour et aux bâtiments autour).

Naples

Ville animée s'il en est une, Naples est un joyeux bazar d'odeurs, de saveurs et de scènes typiquement italiennes. J'y suis partie à la recherche de la meilleure pizza napolitaine et y ait bu des espressos italiens divins. Pendant les fêtes de Noël, c'est l'endroit pour se procurer de petites crèches faites à la main.

Pompéi

Ses ruines figées dans le temps, car détruites il y a 2 000 ans par l'éruption du volcan Vésuve. Une fascinante visite.

Cinque Terre (en Ligurie)

Mon coup de cœur italien! 5 petits villages aux maisons colorées perchées sur des rochers: Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore. On se rend de l'un à l'autre en train (quelques minutes entre chaque village) ou préférablement en randonnée. Pour vraiment tout voir en prenant le temps, prévoir 2 ou 3 jours.

Où il faut aller:

Florence

Là où on a l'impression d'entrer dans un tableau de la Renaissance dans cette ville-musée. Les dômes en tuiles rouges, la cathédrale, le David de Michel-Ange, la Vénus de Botticelli, les tours en pierres, les jardins.

On nous demande quelles seraient les meilleures excursions à Florence en octobre: On recommande de prendre 3 jours pour visiter la ville de Florence (notamment de superbes sites moins fréquentés des touristes comme le Bargello, le Museo di San Marco, la Basilica di San Lorenzo, le Cenacolo di Sant'Apollonia, le Chiostro dello Scalzo et la Basilica di Santa Trínita abritent des chefs-d'œuvre sublimes. Ou encore les petites rues de l'Oltrarno et la montée à San Miniato al Monte moins connues de visiteurs). Les suggestions d'escapades comprennent le coucher de soleil à Fiesole ou encore une excursion d'une journée en Toscane au départ de Florence Sienne, San Gimignano et Greve in Chianti.

La côte amalfitaine

On y retrouve des vergers, des falaises fleuries, des bateaux de pêche et de petits villages colorés: on dit que c'est la plus belle côte de la péninsule.

Les Dolomites

Tout près des Alpes, ce massif est aujourd'hui classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. L'endroit rêvé pour les amateurs de randonnée, de plein air et de photographie, car la pierre y est rosée.

Sienne

Son centre historique, inscrit à l'UNESCO, serait le parfait exemple de ville médiévale typiquement gothique.

La Toscane

Ce sont les paysages que l'on voit dans les films lorsqu'on présente l'Italie. Bon vin (*une lectrice nous conseille de visiter le vignoble Chianti dans la région*), bonne bouffe et activités de plein air sont à prévoir.

Milan

La métropole animée et temple de la mode qui referme, paraît-il, de très jolis quartiers.

Le lac de Côme

On entend souvent parler de ce coin de l’Italie par George Clooney qui y possède une maison. Un magnifique lac naturel d'origine glaciaire tout près des Alpes, bordé de très luxueux manoirs et de jardins.