Nos conseils pour un voyage réussi en Thaïlande

Suite à notre Facebook live sur la Thaïlande, voici un condensé des informations et des conseils prodigués par notre collaboratrice Sarah-Émilie Nault.

La Thaïlande, pays d'Asie du Sud-Est, était jadis appelée le Royaume du Siam. Il est d'ailleurs conseillé d'éviter de parler de façon négative ou de critiquer ouvertement la famille royale thaïlandaise - particulièrement le roi - en Thaïlande, sous peine d'emprisonnement. La famille royale y est véritablement vénérée.

On retrouve un fort sentiment identitaire en Thaïlande ainsi qu'un grand sens des conventions sociales et de la politesse. C'est la raison pour laquelle on salue et remercie les gens qu'on y rencontre en joignant les mains et penchant le corps vers l'avant.

Les Thaïs font aussi preuve de beaucoup de pudeur. On doit donc se couvrir pour se rendre visiter les temples. Ils prônent aussi le calme et la dignité, mais cela ne les empêche pas d'être de gens franchement sympathiques et accueillants.

On pourrait dire qu'il existe 3 Thaïlande:

  1. Bangkok la mégapole hyperactive, urbaine, voire étouffante, avec sa folle circulation, son agitation, son urbanité et ses toujours nombreux passants.
  2. Le Sud avec ses plages, ses îles, ses complexes de luxe et ses rochers qui fendent la mer.
  3. Le Nord avec ses temples, ses anciens royaumes, ses traditions, ses forêts, ses animaux sauvages et ses montagnes.

Informations pratiques en vrac

  • Quand partir? Le meilleur moment est février, car il y a beaucoup de soleil, mais la chaleur y est modérée. Mi-novembre à mi-février se trouve être la saison fraîche.
  • Langue officielle: le thaï
  • Religion: majoritairement le bouddhisme (que l'on évite aussi de critiquer en public)

En arrivant en Thaïlande, les voyageurs canadiens peuvent se procurer le visa touristique pour entrer au pays. Celui-ci est valide pour 30 jours. Il faut aussi être en possession d'un passeport valide pendant au moins 6 mois après la date prévue du voyage.

On conduit à gauche en Thaïlande. Si vous souhaitez tenter l'expérience, vous devez avoir sur vous un permis de conduire international.

Marie Pier Bergeron Chabot / VoyageVoyage.ca

La monnaie utilisée est le baht. On peut facilement retirer de l'argent aux guichets automatiques, dans les bureaux de change et les principales cartes de crédit sont acceptées.

On mange divinement bien en Thaïlande. La nourriture bien épicée, raffinée et variée, à de prix souvent dérisoires. On peut par exemple s'attendre à manger un repas complet pour moins de 10$ (et souvent pour bien moins que cela).

Bon à savoir: On ne touche jamais la tête de quelqu'un en Thaïlande, car cette partie du corps est vue comme noble et sacrée. Les pieds, quant à eux, sont considérés comme sales. Dans un temple donc, on replie les pieds pour s'asseoir. Retirer ses chaussures est aussi un signe de respect. On ne pointe jamais quelqu'un du doigt non plus.

En ville, on se déplace en tuk-tuk (moto munie d'une banquette arrière pour les passagers) et on négocie toujours le prix - dérisoire - avant d'embarquer.

Budget: Tout est moins cher au Nord, alors que les prix peuvent doubler dans les stations balnéaires du Sud comme Phuket et Ko Samui. Bangkok est plus chère que le Nord, mais on y trouve toujours des options d'hébergement bon marché. Comme partout, les prix grimpent en haute saison et lors d'événements courus comme les Full Moon Parties.

Quelques activités ou expériences à ne pas manquer en Thaïlande

  • Visiter les magnifiques temples
  • Manger de la nourriture de rue
  • Se faire masser
  • Participer au lâcher des lanternes
  • Rendre visite au grand bouddha couché de Wat Pho, le plus grand et le plus ancien temple de Bangkok
  • Se balader en bateau sur le fleuve de Bangkok
  • Prendre part à un cours de cuisine thaïe
  • Danser au Full Moon Party

Quel est le meilleur itinéraire pour profiter le plus de notre temps? Nous avons trois semaines et nous voulons voir Bangkok, Ko Phi Phi, Krabi, Ko Samui et Chang Mai.

Il y a tant à voir en Thaïlande! Je ne peux que recommander Chang Mai et l'île de Ko Samui qui ont été mes véritables coups de cœur. Comme les vols intérieurs sont peu dispendieux, vous parviendrez probablement à voir tout ce qui vous intéresse.

En terme d'itinéraire, cela varie vraiment selon les goûts de chacun, mais on propose généralement de démarrer le périple à Bangkok et d'y passer 3-4 jours, puis de s'envoler vers les luxueuses îles de Phuket (4-5 jours) ou de Ko Samui. Il faut y faire une excursion d'une journée dans les îlots sauvages du parc national maritime d'Ang Thong!

On peut ensuite se rend à Ko Phi Phi faire de la plongée.

Puis, on prend un vol vers le nord pour se rendre à Chiang Mai (5-6 jours) qui est magnifique, sauvage et traditionnel avec ses temples et ses montagnes. On peut y suivre des cours de cuisine thaïlandaise, y offrir de la nourriture aux moines au petit matin, se balader dans l'un des plus grands marchés du pays, visiter les temples et voir de superbes animaux sauvages.

On peut ensuite se rendre faire de la randonnée dans les montagnes au parc national de Doi Inthanon. Puis, on retourne terminer son périple à Bangkok.

Une belle suggestion de lecture et d'itinéraire sortant légèrement des sentiers battus en Thaïlande: le livre Les 50 plus beaux itinéraires autour du monde publié chez Ulysse

Commentaires