Conseils pour voyager sans crainte quand on a des allergies

    Avoir des allergies complique évidemment la vie des voyageurs qui sont concernés. Décoder les étiquettes des produits est déjà compliqué, et ça l'est encore plus quand les ingrédients sont dans une langue étrangère...

    Si les allergies sont des contraintes, on peut néanmoins s'en accommoder en étant prévoyant et en anticipant les choses.

    Voici nos conseils et astuces pour voyager quand on a des allergies.

    Fruits de mers allergies en voyage

    Shutterstock

    Se renseigner avant le voyage

    À moins que vous décidiez de faire un voyage à l'improviste, la plupart du temps, on sait où on va être hébergé, quelle compagnie aérienne ou de train on va emprunter, dans quel tout-inclus on va séjourner, etc. Il est donc très facile de contacter les chaînes hôtelières et les transporteurs pour se renseigner sur les normes pratiquées en matière de gestion des allergies.

    Si vous faites un long séjour dans un établissement hôtelier, cela peut devenir un critère très important au moment de faire votre choix.

    Voici quelques façons de vous informer :

    • Consulter les forums de discussions sur les allergies alimentaires.
    • Contacter directement les établissements pour leur demander des détails et leur poser toutes les questions qui vous préoccupent.
    • Demander aux voyageurs qui ont fréquenté les mêmes endroits comment était leur expérience.
    • Demander des conseils à son agent de voyage.

    Fruits de mers allergies en voyage

    Shutterstock

    Informer son agent de voyage

    Beaucoup de voyageurs passent par un agent de voyage quand vient le temps de planifier leurs prochaines vacances. Si vous avez des allergies alimentaires, communiquez-lui le maximum d'informations pour qu'il puisse faire une planification optimisée par rapport à cette contrainte d'allergie, et ainsi faire des propositions ciblées en conséquence.

    Un bon agent connaitra les chaînes hôtelières qui pourront prendre en considération les restrictions alimentaires, et si ce n'est pas le cas, il pourra contacter directement les établissements et se renseigner auprès d'eux.

    Fruits de mers allergies en voyage

    Shutterstock

    Choisir les chaînes en fonction de leurs offres

    Il existe certaines chaînes hôtelières qui proposent des solutions pour les gens souffrant d'allergies alimentaires. Par exemple, le Grand Palladium Hotels & Resorts possède un programme de menus diététiques conçus spécialement en fonction des allergies aux noix, des allergies aux produits laitiers et des intolérances au lactose. On y trouve également des plats sans gluten. C'est à vous de faire les recherches nécessaires pour trouver les établissements les mieux adaptés.

    Selon le site allergies-alimentaires.org, les établissements du groupe Disney, les hôtels et les restaurants des parcs sont très attentifs aux allergies et proposent des menus adaptés aux allergies alimentaires. Il ne vous suffit que de mentionner vos allergies au serveur lors de votre arrivée au restaurant.

    Allergies cupcakes Minnie Mouse Disney

    Shutterstock

    Une question de langue

    Être capable de lire les ingrédients de ce qu'on consomme est primordial pour les gens allergiques. Or, la langue peut être une véritable barrière en voyage. Heureusement, il existe des applications comme Allergy Translations qui permettent d'avoir dans son téléphone tous les mots utiles à traduire.

    Par ailleurs, le site Allergobox.com propose des fiches en anglais, en espagnol et dans beaucoup d'autres langues sur les ingrédients les plus courants. Imprimez-les et gardez-les à portée de main, ça servira au moment d'acheter des produits à l'épicerie ou au restaurant.

    Vous pouvez également faire un travail personnel de traduction en amont en fonction de vos allergies et du pays visité. L'idéal est d'apprendre par coeur cette liste de mots traduits pour ne jamais vous trouver au dépourvu.

    Apporter de la nourriture maison

    Le mieux pour contrôler ce qu'on mange est d'apporter avec soi sa propre nourriture, si possible. Ce n'est malheureusement pas toujours possible et en fonction des pays, les produits acceptés ou interdits varient.

    Il est donc conseillé de se renseigner sur la page internet des douanes du pays en question pour connaitre les produits qui seront acceptés à la frontière.

    Vérification sac douanes

    Shutterstock

    Informez les gens

    Quand vous êtes en voyage, il y a plusieurs réflexes à développer. Par exemple, vous pouvez informer le personnel de l'avion de vos allergies. Vous pouvez aussi informer les passagers à côté de vous. Ensuite, il faudra être très prudent et penser à inspecter, nettoyer votre siège ou la tablette devant vous.

    N'hésitez pas à demander deux fois plutôt qu'une si tel aliment contient la subtance à éviter. Dans la précipitation, il peut arriver que le personnel n'ait pas été attentif à votre demande. Mieux vaut être prudent, quitte à se répéter.

    Toujours apporter avec soi son auto-injecteur (EpiPen)

    Si vous courez le risque d'une réaction allergique grave qui nécessiterait une injection de type EpiPen (épinéphrine), assurez-vous toujours de l'avoir avec vous. Mettez-le en haut de votre liste de contrôle.

    Au besoin, vous pouvez prévenir le personnel, l'équipage et vos voisins de l'endroit où se trouve cet objet, au cas où vous en auriez besoin, mais ne soyez pas en mesure de pratiquer l'injection vous-même.

    Piqûre Epipen

    Shutterstock

    Les assurances

    Dernier conseil : par prudence, pensez à prendre une bonne assurance-voyage. Et n'oubliez pas de déclarer vos allergies, car si vous ne le faites pas et qu'il y a un problème, vous ne serez tout simplement pas remboursé.

    Source : allergies-alimentaires.org

    David Nathan
    par David Nathan

    List View threecolteaser in wideSlot slot has not been implemented.