Les secrets pour un voyage en groupe réussi

    Partir en voyage à plusieurs, que ce soit en famille ou avec des amis, est une expérience vouée être très amusante. Mais le plaisir peut aussi virer au cauchemar si ce sont toujours les mêmes qui mettent la main à la pâte et qui doivent effectuer tout le travail...

    Pour que ça se passe bien, il est conseillé de répartir au mieux les responsabilités. Voici quelques conseils afin que votre prochain voyage en groupe soit harmonieux.

    Identifier les tâches

    Vaisselle en camping

    134lnstudio/Shutterstock

    Idéalement, le partage des responsabilités devrait se faire avant le départ, ou au plus tard le premier jour. Diviser les taches peut sembler fastidieux, mais c'est important de le faire pour que le séjour se passe au mieux.

    Dans un premier temps, il faudra identifier toutes les taches qu'il y aura à effectuer. Il y a les grands classiques du ménage et de la vaisselle, mais il y en aura d'autres en fonction du type de vacances que vous passez. Si le séjour est du camping sauvage, il y aura le montage et démontage des tentes, la corvée d'aller chercher du bois pour le feu, etc. 

    Une fois cette phase réalisée, on peut passer à la répartition.

    Bien répartir les tâches

    Mettre du gaz auto

    SunKids/Shutterstock

    Pour que l'harmonie ne s'évapore pas du groupe en moins de 24 heures, il est essentiel de faire une répartition des tâches qui soit juste. Par exemple, si c'est toujours la même personne qui fait la vaisselle, les vacances risquent d'être plutôt pénible pour elle.

    Le but de cette répartition est que chacun participe un petit peu, de temps en temps. Il n'y a pas non plus des centaines de tâches à accomplir tous les jours, ce n'est pas un chantier de construction ou une maison en réno dont on parle! Ce sont de petits gestes qui, répartis équitablement entre tous les voyageurs, seront à peine ennuyants.

    Avoir un planning affiché

    Tableau to do corvées

    Tero Vesalainen/Shutterstock

    Une des façons très simples de s'y retrouver et de visualiser les différentes corvées à faire est le bon vieux tableau d'affichage. Quelques colonnes avec les tâches, des rangées avec les jours de la semaine et il ne reste plus qu'à remplir le tout avec le prénom des heureux chanceux.

    Impossible de prétexter pour les plus tire-au-flanc qu'ils ne savaient pas que c'était à eux d'aller chercher du petit bois pour le feu du souper.

    Identifier les envies

    Partir un feu camping

    hraska/Shutterstock

    Chacun a ses préférences en ce qui concerne les tâches ménagères et les petites corvées. Certains adorent faire la vaisselle et ne voient pas du tout ça comme quelque chose de désagréable, alors que d'autres sont très contents de préparer le repas ou de mettre la table.

    Difficile de ne pas affecter quelqu'un qui a envie d'allumer le BBQ à cette tâche quand d'autres membres du groupe rechigneraient à le faire. En identifiant les envies, on gagne du temps et on diminue le nombre de corvées à distribuer.

    Identifier les compétences

    Cuisine en camping

    Shutterstock

    De la même façon, on peut demander à chacun quelles sont leurs compétences. Il y a peut-être dans le groupe un pro de la cueillette qui sera capable d'aller chercher des baies très rares, des champignons bien cachés et autres plaisirs de la forêt. Un autre sera peut-être champion du montage de tente et pourra coordonner cette étape cruciale pour tout le groupe.

    S'il y a quelqu'un qui est habitué à partir en voyage et faire des réservations de voiture, de train etc, cette personne pourra prendre en charge cette opération très fastidieuse pour d'autres.

    Attention de ne pas confondre la compétence avec l'envie; si un cuisinier part en vacances pour se reposer entre amis, il n'est pas certain qu'il veuille passer des heures derrière les fourneaux et cuisiner pour tout le monde sous l'unique prétexte que c'est son métier.

    Plus on est de fous...

    Monter une tente à deux, camping

    Dolomite-summits/Shutterstock

    Pour rendre les tâches moins ennuyeuses, la solution est simple : faire des équipes de deux personnes (ou trois si le groupe est grand). Ce qui peut sembler long et plate seul devient généralement plus agréable quand on peut jaser et rire en même temps.

    Au final, il ne s'agit bien souvent que de petites corvées qui ne prennent pas beaucoup de temps à faire. Il faut simplement veiller à ce que personne dans le groupe ne se retrouve frustré de devoir tout gérer pendant que les autres se font griller au soleil.

    À lire aussi : Conseils pour qu’un voyage de groupe se passe bien.

    David Nathan
    par David Nathan