Escale au Duty Free : 9 conseils pour ne pas trop dépenser

    Pour certains voyageurs, chaque départ en vacances en avion est l'occasion de s'arrêter à la boutique hors taxes (Duty Free) de l'aéroport.

    Si on évite de payer les taxes et qu'on peut ainsi faire théoriquement quelques économies, ce passage peut aussi coûter cher.

    Voici donc quelques conseils pour ne pas trop dépenser.

    Escale au Duty Free: conseils pour ne pas trop dépenser. Objets électroniques.

    ShutterStock

    1. Faites le tour des boutiques

    À moins d'être à cinq minutes d'embarquer dans l'avion, une façon très simple de ne pas trop dépenser à la boutique hors taxes est de s'imposer de prendre le temps de faire le tour des boutiques avant de sortir son porte-monnaie.

    De cette façon, on peut comparer les prix et éviter le phénomène de l'achat compulsif, qui peut être dispendieux dans un tel endroit.

    2. Fixez-vous un budget

    Cela peut sembler étrange de parler d'un budget pour un passage au Duty Free, mais pour ceux qui ont tendance à tuer le temps avant le vol en magasinant, la tentation de dépenser comme ça, comme un amusement, est bien réelle chez certains.

    Alors autant fixer soi-même le montant que l'on s'accorde pour ces achats, qui ne sont que rarement essentiels.

    3. Alcool : faites vos devoirs

    Acheter de l'alcool au Duty Free peut être avantageux... ou pas. En effet, selon les pays, c'est un achat qui peut être intéressant à condition de se renseigner et de bien comparer les prix des bouteilles.

    Par ailleurs, les bouteilles proposées dans les boutiques hors taxes ne sont pas les entrées de gamme. Donc entre payer une bouteille premium sans taxes et en acheter une en ville avec taxes mais plus abordable, il faut choisir.

    Quoi qu'il en soit, veillez à ne pas dépasser la quantité fixée par le gouvernement quand vous rapporter des bouteilles au pays.

    Escale au Duty Free: conseils pour ne pas trop dépenser. Rayon alcool.

    ShutterStock

    4. Demandez-vous « Est-ce un vrai besoin? »

    C'est fou comment le simple fait de se poser la question « En ai-je vraiment besoin? » peut nous faire économiser des dizaines de dollars quand on magazine dans un magasin Duty Free (ou ailleurs). Les aéroports ont en effet bien compris que le magasinage avant d'embarquer est une façon de tuer le temps qui est très lucrative.

    Alors au moment de se saisir de l'objet, on se s'interroge sur l'utilité qu'on va avoir de l'objet. Il y a de fortes chances qu'on le repose sur l'étagère...

    5. Apportez votre bouteille réutilisable

    Pour économiser sur l'achat de bouteilles d'eau, et par ailleurs pour réduire son impact sur l'environnement, il est très intelligent d'apporter avec soi une gourde vide qu'on remplira une fois passé le contrôle de sécurité de l'aéroport. La plupart proposent d'ailleurs des fontaines où remplir ses contenants personnels.

    bouteille réutilisable aéroport

    Grusho Anna/Shutterstock

    6. Pensez-y avant d'acheter des produits électroniques

    Acheter du matériel électronique dans un Duty Free n'est pas toujours une bonne idée. On trouvera en effet rarement des meilleures aubaines que dans les magasins spécialisés et n'oublions pas que si l'appareil est défectueux et qu'on doit le retourner, ça peut être tout un défi.

    7. Prévoyez des collations

    Quand on voyage en avion, on peut passer beaucoup de temps entre chez soi et la destination finale. Entre le temps pour enregistrer ses bagages, les douanes, le temps passé dans l'aérogare et le temps de vol, avoir un petit creux est très fréquent.

    Le Duty Free nous tend alors les bras et on y achète tout un tas de choses à manger ou plutôt à grignoter. Pensez à apporter de quoi manger peut faire économiser quelques dollars.

    8. Utilisez votre cellulaire

    On est à une époque où il est très facile de vérifier une information via son téléphone. Il ne faut donc pas hésiter quand on magazine au Duty Free de vérifier si on va payer moins cher ou pas ailleurs.

    Pour économiser encore plus, utilisez le WiFi de l'aéroport s'il en propose un gratuit.

    9. Souvenirs : oubliez ça le plus possible

    C'est arrivé à tout le monde de faire un voyage et de se rendre compte d'avoir oublié d'acheter un souvenir à matante Monique ou à son neveu qui adore qu'on lui rapporte quelque chose.

    Si vraiment on ne peut pas faire autrement, la boutique du Duty Free pourra « vous sauver », mais il est certain que vous auriez économisé si vous aviez acheté le même souvenir ailleurs, dans une boutique du pays visité.

    Effectivement, les objets souvenirs des boutiques hors taxes fourmillent rarement d'aubaines.

    Un Duty Free

    Shutterstock

    David Nathan
    par David Nathan