8 choses qu'on fait presque tous en confinement sans oser l'avouer

homme sur téléphone dans lit

Monkey Business Images/Shutterstock

David Nathan
par David Nathan

Le confinement généralisé que nous vivons présentement a littéralement changé nos habitudes et nos vies.

Nous faisons des choses que nous ne faisions pas avant et qui ne sont pas toujours facilement avouables... En voici quelques-unes.

1. Ne plus s'habiller comme du monde

Ces choses qu'on fait presque tous en confinement sans oser l'avouer

Shutterstock

Après plusieurs jours de confinement, et parfois même dès le premier jour, certaines personnes prennent leurs aises et se mettent « en mou », bien content de ne pas avoir à porter l'habit qu'elles sont obligées de mettre habituellement au bureau. C'est désormais dimanche tous les jours de la semaine!

Il y en a certains qui poussent le concept encore plus loin en restant carrément une grand partie de la journée en caleçon ou en petite culotte. On peut même faire des appels vidéos comme ça, à condition de ne filmer que le haut du corps évidemment.

S'habiller comme du monde, c'est chose du passé.

2. Boire un peu trop d'alcool

Ces choses qu'on fait presque tous en confinement sans oser l'avouer

Dragon Images/Shutterstock

Ce n'est pas une généralité, mais plusieurs confinés enfermés chez eux 24h/24 et n'ayant pas à prendre le volant (sans parler que certains croulent sous les sollicitations de 5 à 7 virtuels!) ont tendance à boire plus qu'à l'habitude.

Effectivement, la tentation est grande et il y a beaucoup de temps à tuer quand on est en confinement. Regarder une série télé en buvant un verre ça va, mais ça peut devenir problématique si on regarde la saison entière en faisant la même chose. La modération est d'autant plus de mise ces temps-ci.

3. Faire de Netflix son meilleur ami

Ces choses qu'on fait presque tous en confinement sans oser l'avouer

Shutterstock

Pour des millions de gens confinés et qui s'ennuient, l'existence de plateformes comme Crave ou Netflix est une véritable bénédiction! Ce sont des centaines d'heures de séries qui sont disponibles et peuvent nous aider à tordre le cou de ces nombreuses heures d'oisiveté qui remplissent nos journées trop longues.

Oui, sans le confinement, on n'aurait sûrement pas regardé cette série vieille de 20 ans qui manque de rythme, mais on a déjà vu La Casa de Papel, Game of Thrones, Stranger Things, The Crown, Black Mirror, The Walking Dead, Bette Call Saul, Breaking Bad, Fleabag et The Good Place alors... 

D'ici la fin du confinement, voici le genre de phrase qu'on devrait entendre : « Bon ben j'ai fini de regarder tout Netflix, je crois que je vais m'abonner à Disney+ ».

4. S'inventer coiffeur(se)

couper toupet soi-même

miami beach forever/Shutterstock

Puisqu'on n'a plus à sortir et que le salon de coiffure est fermé, parce qu'on a toujours voulu se teindre les cheveux en rose ou se raser le crâne, on se dit que c'est la période parfaite pour être créatif avec ses cheveux. On ose capillairement ce qu'on n'avait jamais osé auparavant!

Certains s'improvisent aussi coiffeur pour la famille. On devient un maître des ciseaux sur ses enfants, sur son partenaire ou sur soi-même pour les plus téméraires. Les résultats ne sont évidemment pas à la hauteur d'un travail de pro, mais ce n'est pas grave, on est confiné et on ne voit personne!

Attention tout de même aux conversations vidéo avec la famille ou les amis. Si vraiment la coupe de cheveux est ratée, on pourra toujours prétexter que la caméra est cassée... ou mettre une casquette!

5. Négliger son hygiène

couple devant télévision

VisionPro/Shutterstock

Le confinement peut avoir des effets sur l'hygiène de certaines personnes qui ne considèrent soudainement plus nécessaire le besoin de prendre une douche par jour.

Est-ce le fait de ne plus avoir de collègues à côtoyer? Le fait que les salles de sports soient fermées et qu'on fasse moins d'activités sportives?

Toujours est-il que certains marathoniens du canapé omettent de temps à autre de passer par la case nettoyage. Le plus dur, ce n'est pas pour eux, c'est pour les autres confinés....

6. Jouer à des jeux idiots

Ces choses qu'on fait presque tous en confinement sans oser l'avouer

Shutterstock

Quand on s'ennuie profondément, qu'on cherche à tout prix quelque chose à faire pour tuer le temps, on peut se retrouver à jouer à des jeux débiles. On va faire un tour sur l'App Store ou sur Google Play et on arrive sur la catégorie des jeux gratuits. On ne veut pas investir dans un vrai jeu qui va nous occuper des heures, non, on veut juste tuer le temps 5 minutes avec un « petit jeu inoffensif » qui va nous faire oublier un instant le confinement.

Ça, c'est la théorie. Et la pratique, c'est que le petit jeu inoffensif qui devait prendre quelques minutes de notre attention monopolise finalement des heures et des heures de nos journées et on se retrouve à jouer à ce jeu idiot qui ne nous apprend rien du tout, mais qui, et il faut bien lui reconnaître, nous permet de passer le temps.

7. Magasiner abusivement en ligne

Magasiner en ligne

Kite_rin/Shutterstock

Impossible de magasiner quand les boutiques physiques sont fermées. Heureusement, le Dieu du shopping a inventé le magasinage en ligne il y a quelques années afin que nous puissions assouvir notre désir de dépenser à toute heure du jour ou de la nuit.

En pleine période de confinement, magasiner en ligne des produits alimentaires est une nécessité pour beaucoup de gens qui ne peuvent pas sortir. Pour d'autres, magasiner en ligne est un simple passe-temps. Au fil des clics et des sites marchands, ils remplissent leur panier virtuel et force est de constater que tous ces objets ne sont pas de première nécessité.

Attention à ce petit jeu du magasinage pour passer le temps; on peut vite se retrouver avec un rasoir à kiwi ou un robot taille-crayon qui parle en espagnol.

8. Écrire à un(e) ex

homme sur téléphone dans lit

Monkey Business Images/Shutterstock

Vous avez peut-être remarqué ce phénomène depuis quelques temps : on a tendance à reprendre contact avec des gens qu'on n'avait pas vu depuis longtemps. Et parallelement, des connaissances qu'on avait totalement perdu de vue ou dont on n'était pas forcément très proche se sont mises à nous contacter.

En effet, le confinement nous pousse, et c'est souvent très bien, à vouloir prendre des nouvelles des gens qu'on aime, mais aussi de gens qui ne sont pas dans notre cercle d'amis proches.

Certains profitent même de cette tendance pour reprendre contact avec leur ex. Pas dans l'espoir de se remettre avec une fois le confinement terminé, non non, c'est juste pour prendre des nouvelles! Bien-sûr...

David Nathan
par David Nathan