COVID-19 : Montréal ferme plusieurs services municipaux, dont le Biodôme

COVID-19 : Montréal ferme plusieurs services municipaux, dont le Biodôme

Le Devoir/Espace pour la vie

Karl Hardy
par Karl Hardy

La Ville de Montréal a annoncé aujourd'hui qu'elle fermait de nombreux services municipaux afin de se conformer aux nouvelles consignes de la Santé publique annoncées par le gouvernement Legault lundi dernier.

Ainsi, le Biodôme, le Planétarium et le Jardin Botanique sont désormais fermés. L'accès aux locaux des bibliothèques municpales n'est plus permis. Le prêt de livres sans contact demeure cependant possible. 

Valérie Plante, la mairesse de Montréal, a adressé un message aux Montréalais sur les réseaux sociaux : « Je demande donc aux Montréalaises et Montréalais de limiter leurs contacts sociaux et de suivre les consignes qui ont été annoncées ce soir. Les soirées entre amis, les soupers de famille, les visites : ce n’est plus le moment.

Les parcs doivent demeurer des endroits qui permettent à celles et ceux qui n’ont pas de cour ou de balcon de prendre l’air, et non pas pour faire la fête. On ne peut plus voir d’images comme celles qu’on a vues dimanche au pied du mont Royal.

Bien sûr, nous devons rester en contact, prendre soin de notre santé mentale et de celle de nos proches. Évitons simplement de nous rendre visite et de nous réunir physiquement.

Il faut le faire par amour pour celles et ceux qui nous sont chers. Il faut le faire aussi par amour pour nos enfants qui sont contents d’être de retour à l’école. Ça leur fait du bien, ça nous fait du bien comme parents.

À Montréal, on est passé à travers la première vague en faisant preuve d'une solidarité sans limite dont on peut être fiers. On n'a laissé personne derrière. Il faut se ressaisir et faire preuve de solidarité à nouveau.

Ce qui compte plus que tout, c’est notre santé, c’est de sauver des vies. On peut le faire. »



Rappelons que le gouvernement de Québec a annoncé lundi que la Communauté métropolitaine de Montréal passait en alerte maximale (zone rouge) en raison de la croissance du nombre de nouveaux cas de COVID-19. 

Karl Hardy
par Karl Hardy