Montréal obligera le port du masque dès le 27 juillet

Masque pour le visage montréal

Krayushkin Ruslan/Shutterstock

Fatine Boumeftah photo auteur
par Fatine Boumeftah

Avec l’arrivée des beaux jours et le processus de déconfinement, un relâchement général se fait sentir dans la population vis-à-vis certaines consignes sanitaires. En effet, la fin de semaine dernière a été marquée par une éclosion de cas liés à la COVID-19 dans un bar au Quartier dix30, sur la Rive-Sud de Montréal.

C’est pour cette raison que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, rendra obligatoire le port du masque à compter du 27 juillet prochain dans les commerces. Cette nouvelle mesure concerne les lieux publics fermés. 

Limiter la propagation

Transport en commun avec des gens qui portent le masque

Vasin Lee/Shutterstock

Évidemment, il s’avère parfois difficile de faire respecter les règles sanitaires, surtout lorsque l’espace est restreint. Ce sont des éléments qui ont été entendus par Mme Plante à travers diverses rencontres avec les commerçants. Malheureusement, le non-respect de ces règles pourrait provoquer la fermeture définitive de ces établissements.

Montréal emboitera donc le pas des grandes villes comme Toronto, où le port du couvre-visage est déjà obligatoire dans les transports publics, et Ottawa qui compte déposer une motion semblable à celle de Mme Plante. Selon la mairesse : « Les nouvelles infections pourraient miner les efforts que nous faisons depuis le début de cette pandémie ».

La population invitée à adopter cette nouvelle habitude

La mairesse incite les Montréalais à prendre l'habitude de porter le masque dans les endroits public au sérieux afin de faciliter l’arrivée de cette nouvelle réglementation.

Évidemment, une fois la nouvelle loi adoptée, la Ville de Montréal se réserve le droit de pénaliser tout endroit et individu ne respectant pas le port du masque. 

Fatine Boumeftah photo auteur
par Fatine Boumeftah