Avoir une vie sociale en quarantaine, oui c'est possible : voici comment

vie sociale quarantaine

Dean Drobot/Shutterstock

David Nathan
par David Nathan

À l'heure de la COVID-19 coronavirus * et de son nécessaire confinement, notre vie sociale est pour le moins affectée.

Mais si on ne peut plus se réunir dans la vraie vie, ça ne veut pas dire pour autant qu'on ne doit plus être en contact avec personne. On peut ainsi rester en contact avec nos proches, mais différemment.

Eh oui, avoir une vie sociale en quarantaine c'est tout à fait possible! Voici quelques exemples très concrets pour y parvenir.

S'adapter

Le mot d'ordre pour garder sa vie sociale est l'adaptation. Les contraintes de la quarantaine ne demeurent que des contraintes avec lesquelles on va devoir désormais composer.

Il y a certes des choses qu'on ne pourra plus faire : au revoir les grandes tablées pour les réunions de familles dominicales, bye bye les concerts et les sorties en discothèque le samedie soir, à plus tard les dates qui font battre le coeur... À plus tard, mais pas adieu. 

Il y a des solutions alternatives à toutes ces joies sociales pour peut qu'on sache s'adapter.

femme s'ennuie à la maison

Anatoliy Karlyuk/Shutterstock

Utiliser la technologie

La technologie très avancée dont beaucoup disposent en 2020 est un véritable allié en période de confinement. Depuis la dernière décennie, le nombre de tablettes tactiles, ordinateurs et autres téléphones intelligents a en effet explosé et être connecté au monde est devenu beaucoup plus simple qu'avant, notamment grâce à de meilleures connexions internet, l'arrivé de la HD, etc.

Pour garder une vie sociale active pendant une quarantaine, il faut donc savoir tirer profit de toutes ces avancées technologiques que nous avons à notre disposition. Les messages textes, les appels vidéo, les appels vocaux sont autant de façon de garder le lien, alors utilisons-les!

Avoir une vie sociale en quarantaine c'est possible, voici comment

Shutterstock

Faire la même chose, mais autrement

Être en quarantaine est contraignant, mais cela ne signifie pas non plus la fin de nos vies sociales!

Chiller avec ses amis

Même en quarantaine, on peut voir ses amis, leur parler. Ça ne sera pas autour d'un verre dans un bar bondé, mais on peut communiquer avec eux très facilement par texto, en leur parlant par vidéo ou avec un bon vieux coup de fil si on n'a pas le goût de se montrer la face.

Certains logiciel vidéo comme Skype permettent d'accomoder jusqu'à 50 participants en même temps, de quoi faire une réunion de famille digne de ce nom!

facetime groupe

Leszek Glasner/Shutterstock

Faire un 5 à 7 avec sa gang

Même en quarantaine, on peut s'organiser un 5 à 7 avec ses chums. Il suffit de transformer le traditionnel apéro en apéro virtuel. On fixe une heure à laquelle tous les amis vont rejoindre l'appel vidéo et on trinque en jasant comme si de rien n'était.

Bon, on trinque certes à travers son écran (attention à ne pas trinquer trop fort), mais ça n'empêche nullement d'avoir les mêmes discussions que l'on a habituellement dans son pub ou son bar préféré.

fille vin téléphone

Dragon Images/Shutterstock

Rencontrer sur les apps de dating

Même en quarantaine, on peut cruiser. Les applications de rencontre fonctionnent très bien, la seule différence, c'est que la phase de discussion, celle où l'on apprend à découvrir l'autre sera sûrement un peu plus longue que d'habitude.

Il va falloir prendre plus son temps, ce qui peut avoir son charme dans une société où tout va souvent très (trop) vite.

dating téléphone

nito/Shutterstock

 

Pour tout lire sur la COVID-19, c'est ici.

 

Resserrer les liens familiaux

Même en quarantaine, on peut faire une réunion familiale. On réunit les enfants autour de l'ordinateur et on appelle nos tantes, nos oncles, nos grands-parents pour prendre des nouvelles, pour jaser un peu, pour garder le lien.

Ce n'est pas parce que chacun est chez soi qu'on doit rester seul et ne plus communiquer, bien au contraire, c'est le moment de le faire!

Facetime amis

HQuality/Shutterstock

Faire un souper romantique

Même en quarantaine, on peut faire un souper romantique. Beaucoup de couples qui vivent des relations à distance le savent déjà, il est tout à fait possible de s'organiser un repas avec sa ou son chéri(e) sans qu'elle/il soit physiquement présent(e).

Il suffit de cuisiner la même chose, d'instaurer la même ambiance lumineuse et de manger face à face, comme on le ferait au restaurant.

On ne pourra évidemment pas effleurer la main de celle ou celui qui fait battre son cœur, mais après quelques instants, on oubliera la technologie et la froideur des pixels au profit d'une discussion passionnée autour d'un avenir post-quarantaine beaucoup plus chaleureux.

souper spaghetti home seul facetime romantique

Ollyy/Shutterstock

Jouer en groupe

Même en quarantaine, on peut joueur avec ses amis. Jouer à des jeux vidéo en ligne avec ses amis est quelque chose que des millions de personnes font chaque jour à travers la planète et depuis des années. Avec ses amis ou avec des inconnus, avec ou sans micro, les choix ne manquent pas pour s'amuser de façon virtuelle.

Si vous n'êtes pas un habitué de ce genre de jeux, profitez de cette quarantaine pour vous y mettre et découvrir ça. C'est peut-être une nouvelle passion qui vous attend.

Mario Kart 8, Fortnite ou Minecraft sont trois exemples parmi tant d'autres de jeux multijoueurs en ligne.

video games online

panuwat phimpha/Shutterstock

Jardins, balcons et terrasses : les nouveaux réseaux sociaux

Les propriétaires d'appartement ou de maison qui disposent d'un jardin ou d'une terrasse peuvent les mettre à profit pour discuter avec leurs voisins!

Les beaux jours approchant à grand pas, les occasions d'aller prendre un verre sur la terrasse ou dans son jardin vont se multiplier, c'est aussi l'occasion de communiquer avec les humains qui habitent à côté de chez nous et qui sont également confinés. On gardera les nécessaires distances de sécurité, bien sûr.

Vous avez peut-être vu ces images en France de centaines de personnes qui se mettent chaque soir à 20h à leur fenêtre pour applaudir et saluer le travail du personnel soignant. Les immeubles qu'on croyait muets se mettent alors à résonner et à célébrer à tue-tête, transformant les froides barres d'immeubles de béton en un immense réseau social à ciel ouvert aussi tonitruant que festif :

Au Québec, c'est à 20h que la population est invitée à flasher ses lumière pour rendre le même hommage au personnel soignant.

Un autre exemple d'un « balcon qui communique » est ce pianiste qui joue le thème de My heart will go on de Céline Dion, accompagné par un saxophoniste qui se joint au morceau quelques mètres plus loin. La musique rapproche les gens et c'est encore plus vrai en période de quarantaine :



Toujours en manque d'idées? Voici 7 façons de t'évader sans bouger de chez toi et 12 musées virtuels pour visiter les plus belles expositions du monde sans risquer ta santé.

Canal Vie

* Les informations contenues dans cet article vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre médecin. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en oeuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Bell Média ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un médecin si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

 

David Nathan
par David Nathan