Il est désormais possible de réserver un siège loin des bébés qui pleurent

    Nous vous en avions déjà parlé, il peut survenir de nombreux désagréments quand on prend l'avion. Parmi les plus courants, on compte le manque d'espace et de confort des sièges (tout le monde n'a pas la chance de voyager en première classe), la piètre qualité de la nourriture parfois servie et le possible bruit incessant d'un bébé qui pleure sur un vol de nuit.

    Bien sûr, ce n'est évidemment pas sa faute, mais quoi qu'il en soit, c'est quelque chose de rarement agréable pour les passagers, surtout ceux qui ont eu la malchance d'être assis juste à côté du petit...

    Bébé qui pleure en avion

    David White/ShutterStock

    Si vous faites partie de ces gens pour qui le cri d'un bébé est très pénible à supporter, lisez ce qui suit : la compagnie aérienne Japan Airlines permet désormais de connaître à l'avance les sièges qui sont occupés par des enfants âgés de 8 jours à 2 ans au moment de la réservation.

    Vous pourrez donc visualiser précisément où se trouveront les sources sonores indésirables et choisir un siège qui en soit le plus éloigné possible. Pour que cette fonctionnalité soit opérante, il faut que la réservation se fasse directement sur le site de la compagnie.

    Femme qui dort dans l'avion

    Undrey/Shutterstock

    Les sièges qui seront occupés par les marmots potentiellement criards comporteront une icône à l'effigie d'un enfant.

    La compagnie aérienne a précisé que les icônes enfants peuvent ne pas s'afficher correctement dans certaines circonstances, par exemple lors d'un changement d'avion avant le vol ou si les sièges ne sont pas sélectionnés directement sur le site Web de Japan Airlines.

    Selon le site News 24, d'autres compagnies ont proposé des options allant dans le sens du confort des adultes. Par exemple, AirAsia X avait introduit une « zone de repos » sur tous ses vols en 2017, composée de huit rangées interdites aux enfants de moins de 10 ans. Le transporteur indien Budget IndiGo avait quant à lui eu recours à une mesure similaire en 2016, qualifiant ces zones de repos de « zones réservées aux jambes extra premium » et interdisant leur occupation par des passagers de moins de 12 ans. 

    Quoi qu'il en soit, si vous avez la malchance de vous retrouver à côté d'un bébé ou d'un enfant bruyant, essayez de relaxer, de vous dire que c'est temporaire et que le pauvre petit n'y est pour rien et doit certainement être beaucoup plus stressé que vous... 

    Vous pouvez aussi relire notre article sur les façons de gérer votre stress en voyage, en prévision.

    David Nathan
    par David Nathan