10 signes irréfutables que tu es COMPLÈTEMENT accro aux voyages

Femme à l'aéroport avion voyager

Freebird7977/Shutterstock

Vanessa Hauguel
par Vanessa Hauguel

Ces 10 signes prouvent que tu es véritablement addict aux voyages et qu'il est temps de tout laisser pour voyager... dès maintenant!

1. Faire une valise, ça te connaît! Tu es même capable d’empaqueter tout le nécessaire en moins de 5 minutes. Un pro, un vrai.

2. Tu es toujours à penser et à planifier ton prochain voyage. Vous avez peut-être même un petit board d’inspiration sur Pinterest ou encore mieux, un dossier voyage sur votre ordinateur que vous entretenez avec (beaucoup de) rigueur.

Penser à voyager

3. Si certains rêvent de s’acheter une maison et de fonder une famille, toi, tu rêves de partir faire le tour du monde. C’est d’ailleurs pourquoi tu fais des économies : pour VO-YA-GER!

Meme bébé voyager

4. N’avoir aucun voyage en perspective te rendrait d’ailleurs malheureux… ou carrément fou. 

meme voyager résolutions

5. Bref, dans ton échelle du bonheur, le voyage est définitivement au top.

chien voyage

6. Les petits désagréments du voyage ne te font pas un pli, tu les connais, mais ça ne t'arrête pas. Les longs vols et les escales? Parfaits pour se détendre et lire sur ta destination. Et le décalage horaire? Bah, une petite sieste et on n’en parle plus. De toute façon, tu es trop excité pour dormir plus que 5 minutes.

7. Tu trouvez toujours des pièces de monnaie de pays étranger dans tes tiroirs et dans les recoins de ton portefeuille.

pesos pièce argent

rafastockbr/Shutterstock

8. Tu as une liste avec tous les endroits que tu as visités (elle commence à être longue) et ceux que tu comptes voir.. Et les 2 s’allongent continuellement.

Pins map monde voyages

conquestmaps.com

9. Un des plus beaux cadeaux qu'on pourrait te faire? T'amener en voyage ou te payer un billet d’avion (c'est évident).

grapique bonheur voyage argent

10. Et finalement, ça c’est toi si on t'offrait de tout laisser tout de suite pour prendre un vol vers... peu importe où! :

Vanessa Hauguel
par Vanessa Hauguel