Et si on visitait… la Corée du Nord?

Vue de la capitale de Pyongyang et de la rivière Tucheto en Corée du Nord

JHVEPhoto - Thinkstock

Vanessa Hauguel
par Vanessa Hauguel

La Corée du Nord vous intrigue, mais peut-on vraiment oser s’aventurer dans ce coin du monde sous l'emprise du dictateur Kim Jong-un?

La réponse est oui! Vous serez même peut-être étonnés d’apprendre que près d’une centaine de Canadiens s’envolent chaque année pour cette destination peu banale. Bien sûr, un tel voyage demande un minimum (maximum!) de préparation et s’accompagne de nombreuses restrictions. Après tout, le tourisme en Corée du Nord demeure, comme tout le reste des activités du pays, très encadré par l'État.

Alors comment planifier un voyage vers une destination, disons-le, coupée du reste du monde? En faisant affaire avec une agence de voyage à Toronto, du nom de Koryo Tours. L’agence se spécialise dans les voyages en Corée du Nord permettant ainsi aux curieux de découvrir ce coin du monde via des circuits touristiques bien déterminés. Si vous pensiez voir du pays à votre guise, ravisez-vous, les touristes doivent en effet se soumettre à des règles plutôt strictes.

Un circuit bien encadré...

Autrement dit, vos déplacements, actions et même l'usage de certains effets personnels (ex. Votre téléphone intelligent ou GPS) ou encore les photos que vous voulez prendre seront limités, voire interdits dans certains contextes. À noter aussi que vous devrez toujours être accompagné par au moins 2 guides, une contrainte que l'agence de voyage aura bien pris soin de vous mentionner à plusieurs reprises. Et pas de mauvaise blague, au risque de vous retrouver aux prises avec la justice, comme c'est le cas de cet Américain de 21 ans, qui voulait repartir avec une affiche de propagande et qui se voit maintenant condamné à 15 ans de travaux forcés... 

Ce qu'il vous sera possible de voir

Corée du Nord, célébration Arirang en l'honneur de l'amitié avec la Chine.

Le festival Arirang, se déroulant durant plusieurs semaines à Pyongyang, à l'occasion des principales fêtes nationales, présente de grandes performances artistiques et de gymnastique. Crédit photo: Roman Harak - Wikipedia

Côté circuit, attendez-vous à faire plusieurs arrêts dans la capitale de Pyongyang, dans des lieux dédiés à la gloire de Kim Il-sung et de Kim Jong-il, que ce soit la colline de Mansuadae, l’Arc de Triomphe, la tour du Juche ou le Palais de Kumsusan. Depuis maintenant 3 ans, les touristes étrangers ont également la possibilité de visiter la ville portuaire de Sinuiju, à la frontière chinoise.

Square Kim Il-Sung à Pyongyang en Corée du Nord

Le Square Kim Il-Sung à Pyongyang. Crédit photo: Alexkuehni - Thinkstock

Outre ces monuments symbolisant la puissance nord-coréenne, vous pourrez également visiter les Monts Kumgang ou « les montagnes du diamant », au sud-est du pays. Ce nom de « montagnes du diamant » lui vient en fait de ses sommets qui scintillent lorsque la rosée est illuminée par le Soleil au printemps. L'endroit est également populaire pendant l'été, lorsque les montagnes deviennent verdoyantes et à l'automne, avec ses couleurs flamboyantes. 

Monts Kumgang ou Montagnes de diamant à l'automne.

Monts Kungang à l'automne. Crédit photo: koreakonsult.com

À quel accueil peut-on s'attendre?

D’après ce touriste, les nord-coréens seraient sympathiques et fort intrigués à l’égard des étrangers occidentaux et il serait possible d'échanger, quoique de manière encadrée (votre guide est aussi là pour ça) et que la langue constitue une barrière importante. 

Quant à savoir si le tourisme en Corée du Nord est une bonne chose ou non: aide-t-il les habitants et le pays à ''s'ouvrir sur le monde'' ou plutôt à renflouer les coffres du régime et à s'en faire une meilleure image, les opinions divergent. Chose certaine, la Corée du Nord vous réserve certainement un voyage surréaliste...

Vanessa Hauguel
par Vanessa Hauguel