J'ai testé les 3 nouveaux food halls de Montréal et voici mes impressions

    La ville de Montréal fut littéralement prise d’assaut cet automne par un nouveau concept de restauration qui se veut une version haut de gamme et revampée de la foire alimentaire, ou si vous préférez, une version plus décontractée du restaurant traditionnel.

    Le concept de food hall est donc apparu à la fin 2019...Trois fois plutôt qu’une!

    Tout a commencé avec l'annonce de l'ouverture du Time Out Market, pionnier du genre avec son concept unique né à Lisbonne, au Portugal. Il fut le premier à ouvrir le bal en annonçant son arrivée, originalement prévue à l'été 2019, dans le Centre Eaton en plein coeur du centre-ville de Montréal.

    Ensuite, ce fut au tour du Central, un concept de foire alimentaire 100% montréalais dans le Quartier des Spectacles. Suivi du Cathcart, un projet hybride qui combine cette fois-ci restaurants à service complet et foire alimentaire dans la Place Ville-Marie.

    Mélangeant, tout ça? En effet! Surtout considérant que ces espaces ont tous ouvert plus ou moins en même temps, vers la fin 2019. 

    J'ai visité les 3 food halls montréalais en question et je vous donne ici mon honnête verdict sur chacun d'eux.

    Time Out Market Montréal

    • Où : Centre Eaton
    • Heures d’ouverture : Du matin au soir, 7 jours sur 7
    • Son trait distinctif : Son offre de comptoirs inspirés des plus grands restaurants en ville

    Le Time Out Market soulève les débats à travers la communauté foodie montréalaise, qui juge que plusieurs de ses kiosques sont dispendieux et qu’il est agaçant d’absolument devoir s’asseoir dans la section Bar si l’on désire consommer de l’alcool.

    Toutefois, à sa défense, le Time Out est une marque qui possède une identité forte et si vous visitez le Time Out New York, le Time Out Miami ou même l’original, le Time Out Lisboa, la signature visuelle est la même partout. Le concept est le même, la seule chose qui change, c’est l’offre de comptoirs-restaurants, qui est propre à chaque ville.

    Ce que souhaite le Time Out Market, c’est offrir une version accessible des meilleurs restaurants de Montréal et de permettre à tous un chacun d’avoir un aperçu de ce qu’est le Toqué! ou le Chasse & Pêche, par exemple.

    Les points forts du Time Out sont bien sûr son offre de comptoirs, tous plus intéressants les uns que les autres. Effectivement, vous retrouverez sous un même toit : Toqué!, Chasse & Pêche, Foxy, Montréal Plaza, Olive et Gourmando, etc.  L'esthétique impeccable et l'ambiance élégante et feutrée, propre à la marque Time Out, est un autre point à souligner.

    Aussi, si vous ne souhaitez pas vous gâter avec un plat d'omble semi-cuit du Chasse & Pêche offert à 17$, vous pouvez toujours faire un choix parmi la sélection de comptoirs dits « abordables », mais tout aussi gourmets et réputés, tels que Grumman 78, Romados, Foodchain et Moleskine.

    Ainsi, le choix vous revient et la beauté de la chose dans un food hall est que si vous y allez en gang, vous n’avez pas à faire tous le même choix. Chacun choisit ce qu’il désire manger, vous n'avez qu'à vous rassembler à la table communale pour partager votre repas et échanger sur vos délicieux plats.

    Time Out Market food court

    Patricia Brochu

    Points forts du Time Out Market :

    • Plusieurs des meilleurs restaurants de Montréal y sont représentés.
    • L’esthétique parfaite de Time Out et son ambiance « cool ».
    • La fameuse « pagette » remise à tous les clients qui vous indique que votre plat est prêt. Cette attention supplémentaire vous permet d’aller vous asseoir ou commander un verre de vin sans avoir à attendre inutilement au comptoir que votre commande soit prête.

    Points à améliorer du Time Out Market :

    • Il n’est pas possible de consommer de l’alcool ailleurs que dans la section Bar, donc si vous voulez accompagner votre repas d’un verre de vin, il vous faudra choisir une table dans la section désignée.
    • Les comptoirs de nourriture ne possèdent pas de permis d’alcool, donc il vous faudra acheter votre nourriture et votre alcool séparément (au bar seulement, encore une fois).
    • La facture peut grimper rapidement, surtout si vous choisissez quelques plats parmi les comptoirs de restaurants « vedettes ».

    Time Out Market food court

    Patricia Brochu

    Le Central

    • Où : Angle Sainte-Catherine et Saint-Laurent, dans le Quartier des Spectacles
    • Heures d’ouverture : Midi et soir, 7 jours sur 7
    • Son trait distinctif : Un concept tout à fait montréalais, familial et convivial, qui illustre le caractère festif et multiculturel de Montréal

    Le Central était le projet que plusieurs attendaient au Quartier des Spectacles, un quartier qui manquait cruellement d’options de restaurants, surtout avant ou après avoir assisté à un spectacle. Maintenant, tout le monde se rue au Central, où ambiance festive et familiale règne et où on peut choisir entre les nombreux kiosques proposant différents styles culinaires.

    Le Central se veut accessible, sympathique et inclusif. Ici, vous aurez le choix entre : une pizzéria Heirloom, des huîtres de Mignonette, du poulet portugais de la cantine Emilia, un poké bowl du Kamehameha et plus encore. Il y a de tout, pour tous les goûts!

    On aime Le Central parce qu'on s’y sent bien, que c'est convivial et que les prix sont plus que raisonnables, partout. Le décor est aussi très joli et donne envie de s’y promener pour découvrir tous les racoins du Central, comme le superbe et excellent Café Standard où on peut rester toute la journée, ou encore la brasserie West Shefford qui permet aux clients d’amener leur lunch autour d’une bière de micro-brasserie.

    À noter : les kiosques du Central ont tous leur permis d’alcool et il est permis de boire dans la salle à manger commune, donc pas de zone désignée ici!

    Food court Le Central

    André Rainville

    Points forts :

    • Prix abordables.
    • Vaste offre culinaire internationale.
    • Possibilité de commander sa nourriture et son alcool au même endroit.
    • Pas besoin de s'installer dans une section réservée si on a envie d’un verre de vin avec son repas.

    Points à améliorer :

    • Il n’y a pas de pagette remise aux clients, qui doivent attendre au comptoir que leur commande soit prête.
    • Certains comptoirs sont un peu moins connus, et donc passent un peu plus inaperçus.

    Food court Le Central

    André Rainville

    Le Cathcart

    • Où : Place Ville-Marie
    • Heures d’ouverture : Du matin au soir, 7 jours sur 7
    • Son trait distinctif : c'est le plus vaste et le plus complet des trois nouveaux food halls de Montréal. Le Cathcart combine : foire alimentaire, restaurants à la carte ainsi qu’un immense bar avec plafond de verre où on aime se retrouver pour le 5 à 7.

    Le Cathcart a ouvert en grande pompe dans la Place Ville-Marie à la fin du mois de janvier. C’est peu dire d’affirmer que l'endroit a totalement été pris d’assaut par les travailleurs du centre-ville de Montréal qui rêvaient d’un lieu où passer leurs midis et leurs 5 à 7.

    En fait, le Cathcart fut si populaire dès le jour 1 que le complexe a dû fermer trois jours plus tard pour cause de pénurie. Un succès monstre et instantané! Il faut dire que l’endroit est spectaculaire, que l’offre est exceptionnelle et que la localisation est difficile à battre.

    Dans la section « foire alimentaire » qui entoure le bar central et les deux restaurants de service aux tables, on retrouve de nombreux nouveaux concepts, mais aussi des classiques qui ont déjà fait leur marque tels que : Hà, Uniburger et Mon Nan.

    Le bar central est l'épicentre du projet et, un peu comme au Time Out Market, on peut s’y attabler (c’est toutefois réservé aux 18 ans et +). C’est d'ailleurs le seul endroit où on peut commander de l’alcool au verre. Certains kiosques détiennent un permis de bar, mais les cocktails, vins au verre et bières en fut sont servis au bar principal, qui est rapidement devenu célèbre avec son immense plafond de verre et son ambiance festive.

    S’ajoutent à l’offre du Cathcart deux restaurants avec service complet et un café, ouvert du matin au soir. 

    Le CathCart foodcourt

    Patricia Brochu

    Points forts :

    • On y retrouve de tout pour tous les goûts.
    • L'endroit offre plusieurs possibilités : un café, un bar, un restaurant et une bouchée rapide; tout est possible au Cathcart.
    • Le décor est spectaculaire et l’espace, majestueux.

    Points à améliorer :

    • L’endroit est si vaste qu’on peut tout simplement ne pas remarquer un kiosque en particulier.
    • Le bar est tellement populaire qu’il est complètement bondé les jeudis et vendredis soirs.
    • Comme au Time Out Market, les étapes sont nombreuses avant de s'asseoir : il faut soi-même aller commander sa nourriture au comptoir de son choix, ensuite son cocktail au bar et finalement choisir une table.

    Le CathCart foodcourt

    Patricia Brochu

    Cela dit, rappelons-nous qu'un food hall n'est justement PAS un restaurant. On ne pourra donc pas reprocher à celui-ci qu’il faille se lever, commander et se promener avec son cabaret, puisque c’est justement ça, le concept. Une foire alimentaire fancy, certes, mais une foire alimentaire tout de même.

    Mais le concept du food hall répond à un besoin de plus en plus criant qui est de combiner qualité et rapidité. Il est donc désormais possible de bien manger sans avoir à y consacrer sa soirée. Et ça, c'est une très bonne nouvelle!

    par Catherine Maisonneuve