8 bonnes raisons de visiter Halifax

    Il y a de ces endroits où l’on se sent à la fois dépaysé et à la maison. Halifax, capitale de la Nouvelle-Écosse, fait partie de ces villes qui charment au premier regard et surtout, à la première rencontre.

    Points de vue parfaits sur l’Atlantique, vibrante scène gastronomique et musicale, soucis et fierté de tout ce qui est artisanal et local, histoire et habitants (dont un bon nombre d’étudiants) sympathiques et franchement accueillants... On quitte la ville avec un ardent désir d’y revenir rapidement.

    Halifax

    Sarah-Émilie Nault

    1. Les gens

    Le tout premier matin de ce voyage en solo à Halifax, je me suis arrêtée boire un cortado au joli Weird Harbour Espresso Bar. Cela n’aura pris qu’une dizaine de minutes avant que Kaitlin, une amie rencontrée lors de mon passage à Halifax, et moi nous mettions à discuter, puis qu’elle m’invite à sortir avec elle et ses amis le soir même (puis tous les autres soirs de mon séjour!). À l’image de sa ville si accueillante, cette nouvelle amie allait se faire un plaisir (même un devoir) de me faire découvrir les lieux incontournables, les meilleures tables et les secrets bien gardés d’Halifax.

    Si je garde de doux souvenirs de ces soirées à gambader d’un bar et d’une terrasse à l’autre, c’est surtout l’accueil que m’ont réservé ces gens que je retiens. Car ce sont eux qui ont véritablement donné de la couleur à ce voyage éclair dans cette partie de mon beau pays.

    Amis Sarah-Émilie Nault

    Compte Instagram de @sarahemilienault

    2. L’amour de la bouffe

    Je savais que j’allais manger les meilleurs fruits de mer qui soient dans cette partie des Maritimes et ce fut le cas. Je pense notamment à la tour de fruits de mer et aux tapas espagnols du feutré restaurant-bar Highwayman, à la chaudrée de fruits de mer (finaliste pour le prix de la meilleure chaudrée de fruits de mer de la ville) de la cidrerie Chain Yard et au lobster roll d’un des camions de rue de Peggy’s Cove.

    Ce que je savais moins, c’est qu’Halifax est un petit paradis pour les foodies. Une belle façon de découvrir les kiosques et restaurants préférés de ses habitants? Prendre part au Food tour mené par la gentille Rachael de Local Tasting Tours. Native de la Nouvelle-Écosse, elle se fait un devoir de présenter des restaurateurs aux inspirantes histoires, dont les plats se composent de produits locaux. Au total, 7 arrêts gourmands composent cette balade à pied – et à saveur historique - d’un peu plus de deux heures depuis le Seaport Farmers Market. Au menu : un pita de poulet ou fromage sharwarma libanais au Sharwarma Stop, un palak paneer typiquement indien chez Shivani’s, des chocolats fins de chez Rousseau Chocolatier, un donair (met officiel de la ville d’Halifax, une sorte de roulé comprenant du boeuf épicé et une sauce bien sucrée) chez Snappy Tomato, de la pizza au four à bois (le seul dans la ville) de chez Morris East, des rouleaux printaniers de chez Man Bean et de la crème glacée maison de chez Gourmandises Avenue situé dans le marché.

    Bouffe Halifax

    Sarah-Émilie Nault

    3. Les beergardens, les microbrasseries et les bars

    À l’instar du reste du Canada, la folie des microbrasseries et des bières artisanales s’est emparée d’Halifax. Bars, beergardens extérieurs de style européen et terrasses rivalisent de créativité et d’originalité pour attirer les amateurs de houblon.

    C’est le cas du Stubborn Goat Beergarden dressé au bord de l’eau, de Stillwell Beergarden (mon coup de cœur, sur la Spring Garden Road), de la Propeller Brewering Company, de la funky microbrasserie Good Robot Brewering Company, de Battery Park Beer Park & Eatery ou encore d’Unfiltered Company.

    La Nouvelle-Écosse est d’ailleurs réputée pour ses cidreries et sa longue tradition de pomiculture. La cidrerie urbaine Chain Yard se fait un arrêt-découvertes de choix.

    Beergarden Halifax

    Sarah-Émilie Nault

    4. Les cafés indépendants

    Selon moi, les meilleurs endroits où se rendre pour prendre le pouls d’une ville et de ses habitants sont les cafés indépendants. Et ceux d’Halifax ne m’ont certes pas déçue!

    Le café Lara m’a fait me sentir à la maison, car il est tenu par une jeune propriétaire québécoise. Le café Seven Bays Bouldering m’a quant à lui surprise avec son grand espace café et son… mur d’escalade! La LF Bakery m’a charmé avec sa jolie terrasse et ses divines viennoiseries. Finalement, le Two If By Sea Cafe, au centre de Darmouth, a été à la hauteur de sa belle réputation.

    Café IARA

    Sarah-Émilie Nault

    Café Halifax

    Sarah-Émilie Nault

    5. La nature grandiose et les petits villages de pêcheurs

    Si je me promets de retourner visiter la Nouvelle-Écosse, ce sera afin de parcourir ses routes sinueuses et majestueuses en voiture, et pour voir ses paysages truffés de falaises sculptées par la mer en randonnée. C'est tout pour moi, étant une amoureuse des grands espaces, des bords de mer et des longues balades dans une nature sauvage, intouchée.

    Lors de ce court périple, j’ai tout de même eu le temps de visiter Petty’s Cove et l’archi-célèbre phare de Peggy’s Point, l’un des phares les plus photographié au Canada, voire au monde! J'ai pris part à une balade historique et commentée de quelques heures à bord d’un autobus de la compagnie Ambassatours. De beaux moments passés sur les longs rochers blancs léchés par l’océan, puis au creux de la petite anse de cette minuscule communauté d’une cinquantaine de pêcheurs.  

    Paysages Halifax

    Sarah-Émilie Nault

    Peggy's Cove Halifax

    Sarah-Émilie Nault

    Phare Peggy's Cove Halifax

    Sarah-Émilie Nault

    port Halifax

    Sarah-Émilie Nault

    6. La musique omniprésente

    Où que l’on aille à Halifax et en Nouvelle-Écosse, la musique tient une place de choix dans le cœur des gens. Musique et musiciens live se retrouvent donc dans la majorité des restaurants, bars, terrasses et cafés, généralement en soirée.

    Les parcs ne sont pas non plus en reste, alors que les midis et les soirées d’été sont teintés de musique souvent traditionnelle. C’est le cas entre autres du The Grand Parade, où se dresse l’hôtel de ville.    

    7. Le quartier hipster de North End

    Le long des rues Agricola et Gottingen, la petite vie de quartier et l’atmosphère juste assez hispter permettent aux touristes branchés de se fondre un moment aux habitants. Loin du centre-ville nettement plus touristique (bien que très joli), le quartier de North End est truffé de boutiques vintage, cafés, bars, pâtisseries, terrasses et petits restaurants dont les propriétaires sont de fiers habitants de la ville.

    On se rend visiter le fort populaire Edna Restaurant, le Little Oak Bar ou encore le Bar Kismet, qui propose une expérience gastronomique inoubliable. 

    Rues Halifax

    Sarah-Émilie Nault

    North End Halifax

    Sarah-Émilie Nault

    8. Le nouveau Downtown Darmouth

    Autrefois mal-aimé, le « centre-ville » de Darmouth fait désormais courir (ou plutôt voguer) les foules sur l’autre rive du port. Il faut dire qu’emprunter le traversier depuis le Downtown Halifax (2,50$ l’aller) est une expérience en soi et une jolie façon de prendre les meilleurs clichés d’Halifax et de ses monument.

    Depuis quelques années, ce quartier doucement embourgeoisé se taille une place dans le cœur des habitants et des touristes. Les arrêts incontournables? Le Two If by Sea Cafe et la pizzeria Yeah Yeah’s Pizza au deuxième étage, les brunchs et les cocktails du Cafe Goodluck, le restaurant The Canteen, les marchés fermiers du week-end au terminal du traversier, les petites boutiques vintage et locales ayant pignon sur rue sur la Portland Street et le grand parc Leighton Dillman.   

    Darmouth Halifax

    Sarah-Émilie Nault

    Downtown Darmouth

    Sarah-Émilie Nault

    Vol tôt le matin ou tard en soirée? L’Alt Hotel de l’aéroport d’Halifax se trouve tout juste devant l’aéroport et à une heure de route en autobus depuis le centre-ville d’Halifax (3,50$ pour se rendre directement et facilement au centre-ville). Les chambres y sont confortables, le design simple et branché et le service peut aussi se faire en français, la chaîne hôtelière (Le Germain) étant fièrement québécoise.

    Envie de visiter Halifax et la Nouvelle-Écosse? Le site officiel de tourisme de la Nouvelle-Écosse regorge de belles idées de voyage et de bonnes adresses!

    Sarah-Émilie Nault
    par Sarah-Émilie Nault