Terrasses et spectacles de rue sur une Sainte-Catherine piétonne cet été?

ste-catherine piétonnière montréal

Kristi Blokhin/Shutterstock

BenoitChevalier-705
par Benoit Chevalier

Que diriez-vous de siroter un verre au son d'un spectacle de rue sur une rue Sainte-Catherine fermée aux automobilistes cet été? C'est ce que propose un comité spécial composé de la Chambre de commerce de Montréal et le Quartier des spectacles pour relancer le centre-ville avec la pandémie

Le comité suggère de fermer la rue Sainte-Catherine aux automobilistes sur environ 4,5 km entre Atwater et Papineau pour offrir un accès sécuritaire aux commerces pendant la saison estivale. D'autres artères pourraient également devenir piétonnières dans l'axe nord-sud afin de créer un circuit jusqu'au Vieux-Port. Pour rejoindre le centre-ville, le regroupement propose également du stationnement de rue gratuit.

Les restaurateurs devraient également avoir le droit d'étendre leur terrasse, à peu de frais, sur l'espace public pour rendre les lieux plus sécuritaires. Le comité pense qu'il faut également permettre la consommation de boissons alcoolisées sur les rues piétonnes et les parcs le temps de la pandémie. 

À défaut des festivals, la Chambre de commerce de Montréal pense qu'il est possible d'offrir du divertissement avec des spectacles de rue spontanés. Son plan prévoit également l'installation de stations sanitaires à plusieurs endroits pour respecter les directives de santé publique.

Même si toutes ses mesures étaient acceptées par la Ville de Montréal, la situation des commerçants demeurera tout de même très précaire pendant plusieurs mois.11 millions de touristes en moyenne visitent la métropole chaque année alors que les frontières sont toujours fermés.

Nouveau report de taxes

Alors que les commerçants demandent également une baisse de leurs frais fixes, la Ville de Montréal a annoncé mercredi matin un nouveau report de taxes municipales pour le deuxième versement. Les propriétaires et les entrepreneurs auront jusqu'au 1er septembre 2020 pour payer leur dû. 

Par ailleurs, la Chambre de commerce de Montréal et le Quartier des spectacles demandent également de faciliter l'accès au programme d’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial. Ils proposent aussi de bonifier les garanties de prêts de 40 000$ à 60 000$ pour les commerçants du centre-ville. 

Le comité craint une dévitalisation importante de la Métropole avec l'absence des touristes, des étudiants étrangers et de milliers de travailleurs cet été. 

BenoitChevalier-705
par Benoit Chevalier