Chaudière-Appalaches

MosaicElement in "wideSlot" slot has not been implemented.

Sur le même sujet

  • 13 trucs pratiques pour le camping à connaître absolument

    Le début de la saison de camping a sonné! Voici quelques astuces pratiques et gadgets de camping qui sauront rendre vos escapades plus agréables. Trucs pratiques pour le camping 1. Un gallon d’eau en guise de lanterne Une lampe de poche, ça rend service, mais ça n’éclaire pas beaucoup. Pour obtenir un éclairage plus diffus qu’un faisceau lumineux, il suffit d’apposer une lampe frontale sur un gallon d’eau. Prenez soin de diriger la lumière vers l’intérieur de la bouteille. Vous serez étonné de voir que votre nouvelle lanterne illuminera toute votre tente! 2. Des croustilles Doritos pour allumer un feu de camp              Les croustilles Doritos s’avèrent être de très bons combustibles! Il suffit de verser la moitié d’un grand sac sous les bûches et le tour est joué! 3. Tapis de mousse Rien de plus inconfortable que de marcher sur des roches, des branches ou encore des racines lorsque l’on circule dans  une tente. C’est pourtant facile de remédier à la situation et de donner un peu de douceur à nos pieds. Il suffit de placer des tapis de mousse de type casse-tête sur toute la surface intérieure de la tente. 4. La sauge comme chasse-moustiques La sauge est une arme efficace contre les méchants moustiques. Il suffit de la faire brûler dans notre feu de camp. En plus de chasser les indésirables visiteurs, elle diffusera un bon parfum! Si malgré vos efforts, un moustique a réussi à vous piquer, appliquez un peu de déodorant pour diminuer les démangeaisons. 5. Un distributeur de papier de toilette Pour garder le rouleau de papier de toilette propre et au sec, il suffit de le placer dans une boîte de café vide et de transpercer une ligne verticale par laquelle vous ferez sortir les feuilles. 6. Le transport des œufs Rien de plus fragile que des œufs, et encore plus en camping! Afin d’éviter les dégâts, fouettez-les à l’avance et versez-les dans une grande bouteille d’eau. Vous pouvez même tracer au feutre des lignes de mesure : 2 œufs, 4 œufs, etc. 7.  Des poches de café Ce n’est pas parce qu’on est en camping qu’on doit dire adieu au café matinal! Il suffit de préparer des petites poches de café à l’aide de filtres et de soie dentaire. On laisse infuser quelques minutes et on déguste! 8. Une station de lavage Recyclez un de vos bidons de savon à lessive en l’utilisant comme distributrice d’eau. Au-dessus, accrochez-y un rouleau de papier essuie-tout et en dessous, placez un gros sceau pour recueillir l’eau. Récupérez l'eau restante pour éteindre le feu de camp. De cette façon, il n’y a aucun gaspillage! 9. Organisation des articles de cuisine Afin de classer les différents items de cuisine tels que les ustensiles, serviettes et épices, utilisez un classeur de chaussures. Les compartiments séparés permettent de garder le tout en ordre et bien propre. Enfin, on l’accroche à l’aide d’une corde à une branche d’arbre Gadgets de camping 10. Le brûleur Biolite campstove Voici un brûleur écolo qui fonctionne avec une ressource inépuisable en forêt : des brindilles de bois! Rapide et efficace, il faut aussi peu que 4 minutes et demie pour bouillir un litre d’eau. De plus, grâce au fait qu’il transforme la chaleur en électricité, ce brûleur permet de recharger les petits appareils électroniques par câble USB tels que les appareils photos, les téléphones ou encore les lampes de poche.  11. La tente Tentsile Dormir dans les arbres est désormais possible! L’avantage de la tente Tentsile? Elle permet d’éviter les sols froids et mouillés, en plus de nous garder loin des petites comme des grosses bestioles qui pourraient nous rendre visite. Polyvalente, on peut également l’installer au sol si on a des invités qui ont le vertige. 12. Douche portative Ce n’est pas obligatoire de sentir mauvais sous prétexte que nous sommes en camping! La douche portative Pocket Shower nous permet de profiter d’une douche de 8 minutes en nature. Il suffit de la suspendre à une branche et de se glisser en dessous! 13. Machine à laver portable Scrubba Laver ses vêtements en camping est possible grâce à la machine à laver portable Scrubba. Il suffit d’ajouter de l’eau et du savon à lessive aux centaines de petites billes de plastique à l’intérieur du sac. On a qu’à presser et rouler le sac pendant quelques minutes et le tour est joué! Vous aimerez aussi: Les 9 essentiels en camping         Quoi manger en camping   Les 10 meilleurs parcs du Québec en canot-camping  

  • Camping pas cher : 9 conseils pour camper à petit prix

    Le camping est de loin l’hébergement de choix pour passer des vacances à moindre coût. Ces quelques astuces pourraient vous faire économiser beaucoup cet été. 1. Camper en basse saison Il s’agit probablement de l’astuce la plus évidente, mais on a tendance à l’oublier. Le prix des emplacements de certains campings, proches de la mer ou des grandes villes, peut doubler d’un jour à l’autre dès qu'on tombe dans la haute saison, soit de la Saint-Jean jusqu'à la fête du Travail, le plus souvent. Privilégiez donc le début et la fin de la saison estivale (juin et septembre), qui réservent de surcroît de superbes fins de semaine chaudes et ensoleillées. 2. Rabais pour les membres Camping Québec, l’association des terrains de camping du Québec, propose des offres spéciales chez la grande majorité de ses membres. On peut ainsi bénéficier de 2 nuitées pour 50$, d’un rabais basse saison ou encore de chèques-cadeaux. Les campeurs (tentes et véhicules récréatifs) qui adhèrent à la Fédération québécoise de camping-caravaning bénéficient également de services et de rabais intéressants allant jusqu'à 10% sur les emplacements de camping du Québec et dans certains terrains aux États-Unis. Renseignez-vous! 3. Camping collaboratif Camper dans le jardin de quelqu’un, c’est la nouvelle tendance pour économiser tout en favorisant les rencontres. Aux États-Unis, en France, mais également un peu partout en Europe, en Asie et en Océanie, il existe mille et un endroits dans le monde où planter sa tente chez l’habitant. Celui-ci vous demandera une indemnisation de quelques dollars en échange d’un carré d’herbe sur son terrain et parfois, d’une douche et d’espace dans son réfrigérateur. À quand la même chose au Canada? 4. Réservez tôt Six, voire huit mois à l’avance, c’est la période d’ouverture des réservations pour les emplacements de camping et les tentes de prêt-à-camper des parcs de la Sépaq, par exemple. Réservez tôt pour obtenir les meilleurs sites dans les plus belles destinations, une astuce pertinente pour les campeurs qui connaissent tôt leurs dates de vacances. C’est particulièrement le cas de ceux qui comptent camper lors des vacances de la construction et des fins de semaine prolongées, comme la Saint-Jean et la fête du Travail.   La Semaine québécoise du camping vous présente sa toute première édition qui prendra son envol le 23 mai prochain! @campingquebec #FQCC #CampingMaVie Une photo publiée par Semaine québécoise du camping (@semainequebecoiseducamping) le 30 Mars 2016 à 7h20 PDT 5. Camper sans services Comptez 10$ à 15$ de différence entre un emplacement avec et sans services. Par services, on entend l’eau, l’électricité et parfois le déversement d’eaux usées. Il s’agit de petits luxes presque toujours inutiles lorsqu'on campe en tente et d’un confort dont on peut se passer si on veut économiser en véhicule récréatif. Pour aller encore plus loin, les campeurs peuvent également privilégier les campings rustiques, c’est-à-dire sans bloc sanitaire (douches), que l’on trouve souvent dans les parcs régionaux et nationaux un peu partout en Amérique du Nord. 6. Prêt-à-camper Sépaq C’est vrai, s’équiper pour partir en camping peut vite coûter cher. Surtout si on est une famille avec enfants et qu’il faut se doter du matériel de cuisine en plus. C’est justement pour faciliter les vacances qu’est né le concept prêt-à-camper, qu'on retrouve désormais un peu partout au Québec. Les hébergements proposés sont dotés de tout le confort nécessaire avec grand lit, espace de cuisine (plaque et réfrigérateur), table, barbecue et chauffage. Vous pourrez les tester dans la plupart des parcs nationaux, certains parcs régionaux ainsi que dans le village Huttopia de Sutton, entre autres. 7. Fuir les foules Encore du gros bon sens qui peut nous faire économiser plusieurs dizaines de dollars par nuit : pour avoir « la paix », on plantera sa tente dans un camping situé en forêt plutôt que dans celui qui se trouve en bord de plage. Ou bien dans un camping à la ferme au milieu des champs plutôt que dans celui qui se trouve à deux pas des attraits de la région. Outre l’aspect financier, cela permet de s’éloigner des foules de touristes, des stationnements bondés et ainsi trouver la tranquillité tant recherchée. 8. Emprunt ou location du matériel de camping Vous n’avez pas de tente et vous en auriez besoin pour 2 jours seulement? Inutile d’en acheter une : empruntez-la grâce à une plateforme internet de partage. Certaines personnes louent leur équipement pour quelques dollars la journée ou la semaine, d’autres le prêtent carrément. Une astuce qui peut permettre d’épargner beaucoup d’argent. 9. Location de véhicule récréatif Envie de faire le tour des provinces maritimes sans dépenser tout votre budget dans les chambres d’hôtel? Vous pourriez louer une « maison roulante » et partir ainsi sur les routes en toute liberté. La location de véhicule récréatif est une bonne idée pour ceux qui souhaitent vivre l’expérience, sans pour autant se lancer dans un achat. Prévoyez toutefois un sacré budget essence, tout dépendant du modèle loué et de la distance parcourue. De belles vacances en famille en perspective! Frédérique Sauvée Cet article est une gracieuseté du Magazine Destination famille.

  • Les campings les plus abordables au Québec

    Le camping est probablement la manière la plus abordable de s'évader afin deprofiter de l’été. Pour ceux qui doutent encore de pouvoir se payer quelques jours en pleine nature, voici une liste non exhaustive des campings les moins chers dans la province. Les prix cités ci-dessous comptent pour une nuit dans une tente pouvant accueillir 4 personnes. Les parcs nationaux Souvent, les sites de la Sépaq (Société des établissements de plein air du Québec) offrent le meilleur rapport qualité-prix pour les amoureux de nature et de camping rustique. Une petite recherche sur le site vous convaincra. Les tarifs commencent à 20$ pour les emplacements les plus éloignés et sans service. La SEBKA (Bas-Saint-Laurent) La Société d’écologie de la batture du Kamouraska est un endroit enchanteur sur le bord du fleuve et à proximité des marais salés. Vous pourrez y pratiquer le kayak de mer ou l’escalade, rencontrer la faune locale et bien sûr, parcourir les nombreux sentiers afin de contempler le paysage environnant tout en respirant l’air marin vivifiant. Il semblerait même que les couchers de soleil sont parmi les plus beaux du monde… À partir de 24$/nuit L’Île Grande Basque (Côte-Nord) L'île Grande Basque est à environ 4 km de Sept-Îles. On ne peut accéder à ce coin de nature que par traversier. L'île a une superficie d’à peine 450 hectares et propose 12 km de sentiers pédestres, 6 plages à découvrir et une trentaine de sites de camping rustique. 11,31$ /nuit Le Parc régional de la forêt Ouareau (Lanaudière) Planter sa tente sous des pins centenaires, au bord de la rivière et profiter de la magnifique nature ambiante, voici ce que nous offre le Parc régional de la forêt Ouareau. Vous pourrez faire de l’escalade, de la randonnée pédestre, du vélo de montagne, du kayak, du canot, de la baignade… Ou tout simplement prendre le temps de relaxer en écoutant les oiseaux. À partir de 35$/nuit Le camping Lévesque (Charlevoix) Situé presque à égale distance entre Baie-Saint-Paul et l’entrée du fjord du Saguenay, le camping Lévesque, donnant sur le fleuve, vous promet des vacances extraordinaires en famille : observation des baleines et des oiseaux marins, randonnée, kayak de mer, etc. Il y a seulement 36 sites, avec ou sans services. À partir de 21$/nuit (sans service) Le camping Shannahan (Hautes-Laurentides) Situé en bordure de la rivière Bras-du-Nord, au pied de merveilleuses falaises, le camping Shannahn propose une vingtaine de sites rustiques ou semi-aménagés. Il y a aussi des forfaits très abordables de canot-camping. On peut y pratiquer la randonnée, le vélo de montagne, admirer les chutes ou relaxer sur une plage de sable fin. Il y a aussi 2 autres campings (un peu plus chers, mais qui valent tout aussi la peine) sur le site de la Vallée Bras-du-Nord. À partir de 26$/nuit Le Parc des Appalaches (Chaudière-Appalaches) Que vous soyez tentés par de la randonnée pédestre, du canot, de l’observation de faune et flore ou tout simplement pour relaxer en pleine nature, vous trouverez votre bonheur dans cet endroit paradisiaque. Vous pourrez même apporter votre animal de compagnie! Le Parc des Appalaches vaut vraiment le détour. À partir de 24$/nuit Camping rustique Orford (Cantons-de-l’Est) À seulement 5 minutes du parc du Mont Orford et à 10 minutes de Magog, le camping rustique Orford propose des sites pour les amateurs de camping rustique et les petites camionnettes. Il y a même un four à pain sur place! De plus, il est facilement accessible aux vélotouristes (à 4 km seulement de la Route verte.) D'ailleurs, il se donne pour vocation de vous distraire en soirée grâce à des conteurs autour du feu de camp communautaire. À partir de 28$/nuit Le camping du Chenal-du-Moine (Montérégie) En adoptant le camping du Chenal-du-moine, vous découvrirez des merveilles naturelles à pieds, en canot ou en kayak : le plus grand marais aménagé de l’est de l’Amérique du Nord, les îles de Sainte-Anne-de-Sorel et le lac Saint-Pierre. Vous pourez aussi admirer la flore exceptionnelle et relaxer au bord de l’eau. À partir de 27$/nuit Et puis, avez-vous fait votre choix? Bon séjour! Cécile Moreschi Vous aimerez aussi: Les 9 essentiels en camping         Quoi manger en camping   Les 10 meilleurs parcs du Québec en canot-camping