Les prises de vue saisissantes d'un Paris quasi désert

Vue prise d'un drone de Paris, désertée en pleine pandémie du coronavirus COVID-19
Annie Dubé
par Annie Dubé

Qui dit Paris, dit Parisiens. Pourtant, ces jours-ci, les rues de la Ville Lumière sont pratiquement vides, à l'exception de quelques véhicules qui circulent d'un point à l'autre. En période de confinement dû à la COVID-19, la circulation particulièrement fluide (pour ne pas dire inexistante) est bien différente du trafic habituel qui encombre les arrondissements. 

Des prises de vue saisissantes des rues de Paris en temps de pandémie ont été captées par drone au fil des derniers jours. Images à la fois surréelles et fascinantes, on peut prendre conscience de l'ampleur de la situation dans cette grande ville européenne, habituellement très prisée des voyageurs québécois

Les habitués de cette ville romantique reconnaîtront la capitale française tout en prenant le pouls du calme qui plane présentement sur les lieux touristiques si populaires d'habitude, surtout en cette période de l'année où les bourgeons dans les arbres font progressivement place à la verdure des feuilles.

Paris Covid-19 from Drone Press on Vimeo

À voir les rues quasi désertes de Paris, on peine à imaginer le calme qui règne présentement au musée du Louvre, spécifiquement autour de la fameuse toile de la Joconde de Léonard de Vinci. Ce chef-d'oeuvre est habituellement entouré d'une foule de touristes du matin au soir. Le Louvre avait accueilli 10,2 millions de visiteurs en 2018.

Espérons que le fameux personnage profite de son confinement pour un repos bien mérité...

D'ailleurs, l'artiste urbain d'origine italienne Salvatore Benintende, aussi connu sous le nom de TVBOY, s'est inspiré de Mona Lisa en février dernier en enjolivant l'un des murs de Barcelone d'un portait de la Joconde en pleine prise de selfie, vêtue à la mode du coronavirus : 

Une femme près de l'oeuvre de l'artiste urbain Salvatore Benintende "TVBOY" montrant Mona Lisa qui tient un téléphone "Mobile World Virus", Barcelone

PAU BARRENA/AFP via Getty Images

Voilà une oeuvre qui deviendra à son tour très populaire lorsque les voyageurs recommenceront à pouvoir visiter l'Espagne, particulièrement affligée par la crise sanitaire. 

Annie Dubé par Annie Dubé