J'ai parcouru Turin à vélo : voici un aperçu de mes mille et une découvertes

    Il y a Rome, Florence, Pise ou encore Venise : l’Italie regorge de villes à la réputation légendaire. Il y a aussi la ville de Turin, étrangement méconnue, mais infiniment vibrante et animée.

    J’ai découvert la capitale du Piémont à vélo en regardant défiler fontaines, cafés historiques et bâtiments à la somptueuse architecture baroque. C’est en compagnie de Marco, guide sur deux roues de la compagnie Bike and the City, que j’ai pu découvrir une belle partie de la ville de Turin qui étend ses splendeurs sur de nombreux kilomètres.

    Ce fut une balade de près de 4 heures comprenant une dizaine d’arrêts commentés aux accents historiques, gastronomiques, littéraires, naturels ou traditionnels permettant de saisir l’essence de cette ville aux richesses multiples.

    Rues typiques de Turin

    Rue typique de Turin

    Voici ce que je retiens de Turin, la ville où le philosophe Nietzsche a passé les dernières années de sa vie. 

    La via Roma

    C’est en roulant le long de cette longue et importante avenue qu'on saisit l’étendue de la ville de Turin. C’est ici que se dressent les grands magasins et que se trouve le cœur du centre historique.

    Au bout de l’avenue se trouvent les fontaines surmontées des fameuses statues représentant les deux rivières de la ville : le Po et le Dora.

    Fascinant arrêt, on y apprend entre autres que c’est sur cette place que se trouvait le quartier général de la Gestapo, tout en découvrant des bâtiments à l’architecture fasciste de l’époque de Mussolini.  

    Statue de la Piazza del Comitato

    Statue de la Piazza del Comitato

    La piazza San Carlo

    La place la plus importante de Turin mérite assurément un arrêt où l’on peut prendre tout son temps.

    Car il y a tant à voir autour de cette élégante place se dressant au bout de la via Roma : les bâtiments au magnifique style baroque, le duo d’églises Santa Cristina et San Carlo, la statue équestre du prince de Piémont ou encore les célèbres « arcades » de Turin - un réseau de passages recouverts totalisant 18 km et permettant de se déplacer aisément à travers la ville.

    Piazza San Carlo

    Piazza San Carlo

    La piazza Castello

    Une seconde grande place de la ville à l’importance quasi équivalente à celle de la Piazza San Carlo.

    C’est là où se trouvent le Palais royal et le Palais Madame formant les musées et appartements royaux (Musei Reali Turino).

    Palais royal de Turin

    Palais royal de Turin

    Portes du palais royal

    Portes du Palais royal

    Tout y est : bâtiments abritant le ministère, fontaines, architecture baroque (de la Renaissance, rococo, néo-classique et d’Art nouveau), lignes de tramway traversant la place, église San Lorenzo (où se trouve une copie photographique du fameux Saint-Suaire qui aurait été le linceul du Christ), théâtre royal et, à deux coups de pédale de là, la cathédrale de Turin (fortement bombardée entre 1942 et 1943). 

    Église San Lorenzo

    Église San Lorenzo

    Église San Lorenzo

    Église San Lorenzo vue de l'intérieur

    On y retrouve également les ruines de la porte Palatine (et ses jardins archéologiques), l’une des 4 portes romaines et médiévales de la ville.  

    Porte Palatine

    Ruines de la Porte Palatine

    Le marché Porta Palazzo

    Sur la piazza de la Republica, le plus grand marché en plein air (et de l’Europe en fait!) attire autant les visiteurs que les Turinois.

    À deux pas de la piazza Castello, ce marché de rue principalement extérieur propose tout de même un trio de marchés intérieurs : un marché aux poissons, un marché de viandes, fromages et pains ainsi qu'un marché de fermiers où ne sont vendus que les fruits, légumes, œufs, fleurs et fromages les plus frais de la région.

    La Mole Antonelliana

    Le dôme tout en maçonnerie de l’immeuble abritant le Musée national du cinéma (fascinant d'ailleurs, car il relate l’histoire du cinéma italien et international, et c'est le plus grand musée à être dédié au 7e art en Europe) est rapidement devenu l’emblème de la ville de Turin.

    Étant l’un des plus hauts édifices en maçonnerie d’Europe, il faut se rendre à son sommet haut de 85 mètres pour profiter du plus beau point de vue sur le quartier via Montebello et du reste de la ville.

    Mole Antoneliana

    Mole Antonelliana

    La rivière Po et le parc du Valentino

    Il fait bon de rouler sur les rives de la plus longue rivière italienne (le Po coule le long de 652 km!) et à travers les 50 hectares du parc du Valentino décrit comme le poumon de la ville.

    C'est là où se dresse le château de Valentino et où les voies cyclables accueillent cyclistes, coureurs, marcheurs et même marathoniens.    

    Rivière Po

    Rivière Po

    Parc du Valentino

    Parc du Valentino

    Le Palais Carignan

    Considéré comme l’un des plus beaux monuments de Turin, l’ancienne résidence des princes de Carignan est somptueuse avec son style baroque, sa magnifique et longue façade, son restaurant étoilé Michelin (Ristorante Del Cambio, aussi le plus vieux de la ville), son bistro et surtout, la fameuse gelato pinguino de son voisin Pepino.

    Gelataria Pepino

    Gelataria Pepino

    Gelataria Pepino

    Dégustation de gelato au Gelataria Pepino

    Quelques autres bonnes adresses à Turin

    Reconnue pour sa scène gastronomique, pour la richesse de son histoire et pour son architecture unique, la ville de Turin est truffée de bonnes adresses. En voici certaines qui ont charmé mes papilles comme ma soif de découvertes :

    Musée des antiquités égyptiennes de Turin : C'est le musée le plus connu de Turin, qui comprend la collection la plus importante d’antiquité égyptienne après celle du Caire.

    Caffè Mulassano : Reconnu pour ses tramezzinos (ces petits sandwichs italiens triangulaires).

    Les cafés historiques Baratti & Milano, Caffe Al Bicerin (pour goûter le bicerin, ce café composé de chocolat chaud, d’espresso et de mousse de lait), le Cafe Fiorino et le Café Platti pour ses cocktails.

    Café Barrati Milano Turin

    Café Baratti & Milano

    Le restaurant Pastificio Defilippis, pour ses divines pâtes fraîches.

    restaurant Pastificio Defilippis

    Restaurant Pastificio Defilippis

    Les quartiers branchés de San Salvario et de Quadrilatero Romano, spécialement en soirée pour leur animation, leurs boutiques, leurs trattorias et leurs cafés.

    Pour plus d’informations sur la ville de Turin, visitez le site Web de Turismo Torino.

    Photos : Sarah-Émilie Nault

    Sarah-Émilie Nault
    par Sarah-Émilie Nault