J'ai eu la chance de voyager toute ma vie et ceci est ma plus grande richesse

Noémie souvenir voyage
Photo auteur Noémie Bannes
par Noémie Bannes

Bonjour chers lecteurs et lectrices avares de voyage, enchantée! C’est mon tout premier article sur VoyageVoyage, site que je trouve formidable puisqu'on peut y partager tous nos expériences et nos souvenirs de nos périples les plus fous.

Avant de vous donner mille et un trucs pour la visite de vos prochaines destinations, j’avais envie de vous mettre au parfum de ma relation avec les voyages

Tout d’abord, mon envie de parcourir le monde m’est fort probablement venue alors que j’étais dans le ventre de ma chère maman. Cette passion m’a été transmise avant même ma naissance, car mes parents ont tout simplement ça dans le sang. D'ailleurs, ils se sont rencontrés alors qu'ils travaillaient pour la chaine Club Med au village des îles Turquoises, tsé! Avant leur rencontre, tous deux avaient découvert de nombreux pays et avaient cumulé plusieurs aventures à l'étranger.

Mon père est Français et a vécu en Afrique du Sud lorsqu’il avait seulement 2 ans jusqu’à ses 7 ans, puisque mon grand-père avait été expatrié pour son travail chez Air Bus. Bien que mon père ait touché la cinquantaine, ses moments vécus là-bas sont ses plus belles expériences et souvenirs à vie, tous voyages confondus. Mes grands-parents en parlent toujours avec autant d’émerveillement et d'étincelles dans les yeux. Suite à ces 5 années passées sur le continent africain, mon père a eu la piqûre et a tout simplement continué d’explorer le monde.

Noémie souvenir voyage

Ma mère a grandi à Laval et a toujours eu une personnalité d’exploratrice et de fonceuse. Absolument rien ne l’arrête et personne ne peut l’empêcher d’atteindre ses buts. Comme elle dit souvent : « Quand tu l’as pas dans tête, tu l’as dans les pieds ». Je dois avouer que je retiens ça un peu d’elle! Dès 25 ans, elle avait déjà un diplôme en esthétique, elle a enseigné dans le domaine, puis elle s’est ouvert son propre salon. Mais ayant toujours eu envie d’aventures et de changements, ma maman a tout vendu, a fait ses bagages et est partie travailler dans les Clubs Med, qui étaient à l’époque très différents d’aujourd’hui.

Noémie souvenir voyage

La vie a fait en sorte qu’au bon moment, mes parents se sont rencontrés et ont poursuivi ensemble leur projet de faire le tour du monde. Les destinations paradisiaques se sont enchaînées et des souvenirs incroyables se sont créés. Thaïlande, Indonésie, Espagne, Suisse, Mexique, Bahamas... Il n’y a pas une destination qu'ils n'ont pas visitée. À travers ces multiples péripéties est arrivée ma soeur, qu’ils ont amenée dans toutes leurs aventures. Ma sœur a fêté son premier anniversaire en Suisse, quand même pas plate!

Ensuite, de plus grandes opportunités se sont présentées à mes parents et finalement, le bateau Club Med 1 a été leur petit « chez-eux » pendant quelques années. Ensuite, mes parents et ma soeur se sont déplacés à Nassau, aux Bahamas, où je suis née. 

Noémie souvenir voyage

Tout juste avant que je célèbre ma première année de vie, nous nous sommes déplacés au Mexique pour une durée d'environ un an. Mes souvenirs sont assez flous, mais au nombre de fois que ma famille m’a racontée des anecdotes, je m’en suis créés en quelques sortes à ma façon!

Noémie souvenir voyage

Malgré la permanence du poste de mon père au Mexique, il nous arrivait souvent de voyager (comme si ce n’était pas assez !) et de visiter des endroits splendides. Je ne me rappelle pas exactement de toutes nos aventures, mais le simple fait que mes parents ne se sont jamais empêchés de visiter de nouvelles cultures et de nous y immerger est une valeur que je transmettrai assurément à mon tour à mes futurs enfants.

Noémie souvenir voyage

Mes souvenirs de voyage les plus marquants sont, lorsque mes parents se sont séparés, ma sœur et moi allions visiter mon père ainsi que ma famille française tout l’été à chaque année. Puisque ma mère, ma sœur et moi habitons au Québec, il était primordial pour nous que nous passions le plus de temps possible avec mon père malgré la distance qui nous séparait. Des vols Montréal-Paris ou Montréal-Toulouse, j’en ai fait une tonne dans ma vie!

J’avais 4 ans lorsque j’ai dû m’habituer à cette nouvelle réalité où mon papa était si loin, et ma maman si près. Je ne vous cacherai pas que c’était assez mêlant pour la petite Noémie à l'époque! Malgré tout, mon père a pris son rôle de papa-superhéros très au sérieux et a continuer de nous transmettre l’envie de voyager. 

Noémie souvenir voyage

Mon papa a vraiment réussi à renverser une situation délicate grâce à de beaux moments passés aux quatre coins du globe. Que ce soit la Turquie, le Maroc, la Corse (un de mes plus gros coups de cœur!), la Guadeloupe, la Martinique ou la République dominicaine, on aurait dit que visiter toutes les destinations étaient possibles avec lui.

Étant donné que nous avions seulement 2 mois par année avec lui et notre famille de l’autre côté de l’Atlantique (je dis « seulement » parce que ça passe vite en bonne compagnie!), nous partions 2 semaines dans une destination inconnue; notre papa nous gardait la surprise. C’est un des plus beaux cadeaux qu’il ait pu nous offrir : son temps et les voyages. Ces souvenirs d'une richesse extraordinaire nous appartiennent et qui nous suivront toute notre vie.

Noémie souvenir voyage

À travers toutes ces destinations, le Maroc est l’endroit où je garde les plus beaux souvenirs et moments. J’avais à peine 6 ans et nous étions partis tous les trois avec un guide dans le désert pour visiter une famille qui y vivait et j’ai rencontré une fille approximativement du même âge que moi. Du haut de mes 4 pieds et quelques, je me rappelle que cette rencontre a changé un petit quelque chose en moi. Sa famille vivait dans une maison faite à la main au beau milieu du désert, sans végétation ni infrastructures quelconques et pourtant, elle avait un sourire qui brillait jusqu’au ciel.

C’est à ce moment que je me suis sentie si chanceuse. Chanceuse d’avoir des parents que j’aime et qui m’aiment, malgré une situation plus ou moins évidente avec la distance entre la France et le Québec. Chanceuse que je vivais des moments que peu d’enfants de mon âge pouvaient vivre.

Encore aujourd’hui, lorsque je me lamente pour quoi que ce soit, c’est souvent ce souvenir qui me vient en tête et qui me rappelle d’être reconnaissante de la vie ainsi que de la chance que j’ai.

Noémie souvenir voyage

Si vous avez la chance de faire vivre la même chose à vos enfants, foncez. Aucun Xbox, jeu vidéo ou téléphone cellulaire dernier cri ne vaut la richesse des souvenirs comme ceux-ci.

Ça peut sembler comme un saut dans le vide, un point de départ un peu nébuleux, mais je vous promets que ça en vaudra la peine.

Vos enfants vous remercieront de leur avoir ouvert les yeux sur les cultures de ce monde et d’apprécier les petits moments de la vie.

Noémie souvenir voyage

Noémie xxx