Les meilleurs endroits au Québec pour la pêche et l'observation de la faune

Escapade nature au Québec : pêche et observation de la faune

Lac Kiwapa - Abitibi-Témiscamingue © Mathieu Dupuis

Maude Carrier
par Maude Carrier

En collaboration avec les régions touristiques du Québec

Tous comme les candidats d’Occupation Double, tu aimerais toi aussi vivre un séjour 100% nature, partir à la pêche et découvrir la faune locale? Laisse-toi inspirer par les nombreuses activités mentionnées ici!

Le Québec compte un million de lacs et de rivières hébergeant une trentaine d’espèces de poissons ralliées sous les familles de salmonidés et de carnassiers. Tu peux donc trouver un lac qui permet la pêche et t’initier à cette activité facilement, à proximité.

Les 13 réserves fauniques de la SÉPAQ sont toutes indiquées pour être ton endroit idéal pour pêcher. Juste dans ces réserves, on retrouve 500 lacs et une douzaine d’espèces de poissons. Il y en a une près de chez toi, c’est certain. En plus, une fois sur place, tu peux aussi t’adonner à une multitude d’autres activités plein air, question de profiter au maximum de ton expérience en nature.

Visite la réserve Papineau-Labelle, la plus au sud du Québec, entre l’Outaouais et les Laurentides, où tu pourras attraper l’omble de fontaine (truite mouchetée) et le touladi (truite grise). Tu peux même y prendre un forfait à la journée, embarcation incluse!

Papineau Labelle

Réserve faunique Papineau-Labelle – Outaouais & Laurentides © Sépaq

La réserve de Mastigouche dans Lanaudière et en Mauricie propose la formule pêche-camping. Ce forfait inclut le site de camping, les droits d’accès de pêche et la chaloupe sur les lacs Bouteille, Tonnerre et Soufflet.

Mastigouche

Réserve faunique de Mastigouche – Lanaudière & Mauricie © Sépaq

Mastingouche

Réserve faunique de Mastigouche – Lanaudière & Mauricie © Sépaq

TQ-012506 - Tourisme Lanaudière - Crédits J. Vigneux

Lanaudière © J. Vigneux

Des milliers de kilomètres de plans d’eau quasi inexplorés, ça te parle? À la pourvoirie Mirage Aventure à la Baie-James tu retrouveras le grand brochet, la truite mouchetée, le touladi et le doré dans les eaux fraîches et pures de la région Eeyou-Istchee-Baie-James.

 

TQ-015769 Crédits Mathieu Dupuis - Pêche au doré - Baie-James

Baie-James-Eeyou-Istchee © Mathieu Dupuis

Tu peux aussi t’initier à la pêche dans l’une des 600 pourvoiries du Québec qui t’ouvrent leurs portes. Ce réseau d’hébergement en milieu naturel se spécialise dans l’organisation de séjours au cœur de territoires et de paysages uniques. C’est un peu comme un tout-inclus pour les mordus de pêche et de nature! Du plus rustique au plus chic, avec toutes les commodités ou plus isolé, il y en a assurément un qui sera à tes goûts et ton budget.

Évidemment, les pourvoiries proposent d’autres activités que la pêche, ce qui te permettra de reposer ton poignet après quelques jours à taquiner le poisson. Par exemple, à la pourvoirie de la rivière Matapédia, en Gaspésie, tu séjournes dans un environnement magnifique en plus d’être accompagné par un guide chevronné sur la rivière pour la pêche au saumon. C’est beaucoup plus facile de pêcher avec un pro!

Pêche aux saumons Rivière Matapédia - Crédits JCLemay photo

Pêche au saumon sur la rivière Matapédia – Gaspésie © JC Lemay

As-tu déjà essayé la pêche à la mouche? Ce n’est pas si facile que ça en a l’air! Dirige-toi vers la pourvoirie Kenauk en Outaouais où tu pourras t’initier à cette technique de pêche grâce aux spécialistes sur place, équipement inclus!

Kenauf

Kenauk Nature – Outaouais © Kenauk Nature

Escapade nature au Québec: pêche et observation de la faune

Kenauk Nature – Outaouais © Hooké

Kenauk

Kenauk Nature – Outaouais © Kenauk Nature

Kenauk

Kenauk Nature – Outaouais © Hooké

TQ-016225 - Crédits Guillaume Simoneau - Kenauk Nature Tourisme Outaouais

Kenauk Nature – Outaouais © Guillaume Simoneau

Le Québec, c’est aussi une faune diversifiée avec près de 650 espèces animales : oiseaux migrateurs, mammifères terrestres, dont les cervidés, les ours et les castors. Tel un grand explorateur, pars vers un parc ou un refuge de ta région pour les observer à l’état sauvage.

L’île d’Anticosti est le paradis pour voir les animaux dans leur milieu naturel. Ce n’est pas moins de 160 000 cerfs de Virginie que l’on retrouve sur la plus grande île au Québec. Disons que tu as une excellente chance d’en croiser au moins un pendant ton séjour!

Escapade nature au Québec: pêche et observation de la faune

Île d’Anticosti – Côte-Nord © N. Rivard

En Abitibi-Témiscamingue, le refuge Pageau t’invite à découvrir la faune québécoise en réhabilitation. Castor, coyote, loutre de rivière, loup gris, lynx du Canada, ours noir et bien d’autres espèces s’y retrouvent avant d’être remis en liberté.

TQ-016683 - Crédits Gaëlle Leroyer - Refuge Pageau

Refuge Pageau – Outaouais © Gaëlle Leroyer

TQ-016687 - Crédits Gaelle Leroyer - Tourisme Abitibi-Témiscamingue - Refuge Pageau

Refuge Pageau – Outaouais © Gaëlle Leroyer

Comme tu peux le constater, il est possible de vivre une escapade nature, que ce soit la pêche ou l’observation de la faune, et ce, partout au Québec.

Fais ta propre liste pour découvrir ces petits bijoux de la province, il y a tant à voir! Laisse-toi inspirer sur le site de Bonjour Québec.

Maude Carrier
par Maude Carrier