Raquettes, skis, fatbikes : une pénurie d'équipement d'hiver est à prévoir

Raquettes, skis, fatbikes : une pénurie d'équipement d'hiver est à prévoir

Geir Olav Lyngfjell/Shutterstock

Karl Hardy
par Karl Hardy

La deuxième vague de COVID-19 qui frappe actuellement partout dans le monde n'épargne pas le Québec. Si la tendance se maintient, il sera encore fort probablement déconseillé de voyager à l'étranger cet hiver. Les Québécois prioriseront donc les sports d'hiver, comme le ski de montagne, le ski de fond, la raquette et le fatbike. 

Cela dit, on apprend sur le site Espaces qu'une pénurie d'équipement d'hiver sera à prévoir. En effet, ;es usines de fabrication de skis, de vélos et de raquettes n'auraient toujours pas rattraper les retards accumulés pendant les fermetures obligées du printemps dernier.

« On a vendu 12 fois plus de raquettes que d’habitude sur notre site Web. C’est complètement fou! Les ventes sont déjà plus fortes qu’en décembre et c’est sûr qu’on va manquer de stock », a expliqué Patrick Morency, directeur du développement aux partenariats d'affaires pour Raquettes GV, en entrevue avec Espaces.

Magasin de skis

Iakov Filimonov/Shutterstock

La plupart des magasins spécialisés ont même doublé leur inventaire pour avoir assez d'inventaire pour leur clientèle. 

On recommande fortement de ne pas attendre les rabais de Noël pour s'équiper. La plupart des détaillants estiment qu'ils n'auront plus de de marchandises dans les prochaines semaines. 

raquettes hiver femme

GROGL/Shutterstock

Karl Hardy
par Karl Hardy