Va-t-on bientôt pouvoir faire du camping au Québec?

Camping

Jacob Lund/Shutterstock

David Nathan
par David Nathan

Le mois de mai vient d'éclore et les premiers forts rayons de soleil sont enfin venus tasser l'hiver un peu plus loin. Pour beaucoup de Québécois, ce retour des beaux jours annoncent traditionnellement le coup d'envoi de la saison de camping. Il y a dans l'air comme une envie de nature et de guimauves grillées sur le feu. Oui, mais il y a un mais...

À l'heure de la COVID-19, le moins que l'on puisse dire, c'est que les règles du jeu ont changé pour tout le monde. En effet, avant de planter sa tente ou de stationner sa roulotte dans son camping préféré, il va falloir patienter...

Va-t-on pouvoir faire du camping bientôt?

GROGL/ShutterStock

Première date butoir : le 31 mai 2020

Il n'est pas possible au moment d'écrire ces lignes (le 5 mai 2020) de faire du camping au Québec avant le 1er juin 2020. En effet, pour limiter la propagation de la COVID-19, Parcs Canada suspend le camping, les activités de groupe et les événements partout au pays au moins jusqu’au 31 mai 2020.

Parcs Canada demande ainsi à tous les Canadiens d'oublier temporairement leurs envies de camping et de rester à la maison. Cette mesure concerne aussi les activités de groupe et les événements dans tous les parcs nationaux, lieux historiques nationaux, canaux historiques et aires marines nationales de conservation.

« Comme tous les Canadiens et Canadiennes, j’aime nos parcs et lieux historiques nationaux, mais à ce moment-ci nous devons tous continuer de faire notre part pour aplatir la courbe, nous entraider et faire des choix qui contribueront à diminuer la pression sur notre système de soins de santé », a déclaré Jonathan Wilkinson, Ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada.

Jake Melara / Unsplash.com

Concrètement, qu'est-ce qui est fermé?

Selon les directives du Canada, voici les services et les installations qui seront fermés au moins jusqu'au 31 mai 2020 :

  • Tous les services aux visiteurs, y compris la réception, l’information, l’éclusage et l’amarrage sont suspendus jusqu’à nouvel ordre;
  • Toutes les installations destinées aux visiteurs, y compris les stationnements, les toilettes, les aires de fréquentation diurne et les centres d’accueil sont fermées jusqu’à nouvel ordre;
  • Toutes les installations de camping, y compris le camping dans l’arrière-pays, les tentes oTENTik et les autres types d’hébergement avec toit demeurent fermées jusqu’à nouvel ordre.
  • Tous les événements et les activités de groupe et d’interprétation sont annulés.

On notera par ailleurs que Parcs Canada ne prendra pas de nouvelles réservations au moins jusqu’au 1er juin 2020.

L'exception pour les snowbirds

À leur retour de chez nos voisins du Sud, les snowbirds (c'est-à-dire les voyageurs revenant au Québec des États-Unis et n’ayant pas de résidence principale dans la province) doivent se confiner pendant 14 jours sur des emplacements trois services, permettant ainsi d'assurer l'isolement des campeurs dans leur équipement.

Le site CampingQuébec.com met quotidiennement à jour la liste des campings qui peuvent accueillir ces snowbirds.

Que faire si vous aviez déjà une réservation?

Si vous aviez déjà fait une réservation pour le mois de mai, sachez qu'elle sera « automatiquement annulée et entièrement remboursée », indique Parcs Canada.

Le camping en tente

Sépaq

Vers un retour à la normale... de façon graduelle

Bien malin est celui qui est capable aujourd'hui de dire à quel moment la situation reviendra à la normale et quand il sera possible d'aller camper où l'on veut au Québec, sans aucune contrainte.

Ce qui est sûr en revanche, c'est que la situation évoluera graduellement. Parcs Canada l'indique clairement sur son site : « L'Agence a hâte de reprendre ses services, quiconque planifiant une visite devrait être conscient que ces mesures pourraient être prolongées au-delà de mai 2020 et toute reprise des services prendra du temps et se fera de façon progressive ».

Interrogée par Paul Houde (98,5 Montréal) sur la question à savoir si l'été au Québec sera touristique ou pas, la ministre du tourisme Caroline Proulx s'est dite confiante, tout en évoquant également l'aspect progressif des choses : « J'ai bon espoir que si on continue de respecter les consignes et les directives de la Santé publique, on va avoir un été touristique », a-t-elle déclaré le 2 mai 2020 à l'antenne de la radio. « Ça sera très différent de ce qu'on a connu les années précédentes, on en conviendra, mais j'y crois fermement. Le mois de mai sera déterminant et je pense que plus on respectera les consignes, plus ça ira vite ».

Au cours de cet échange radiophonique, la ministre a mentionné avoir présenté avec plusieurs autres ministres à la direction de la santé publique « une série d'activités avec des mesures sanitaires claires applicables et une distanciation sociale respectée ». Ces mesures, si elle étaient acceptées, pourraient bien permettre de rouvrir certaines activités touristiques comme le camping, sous certaines conditions. La ministre n'est cependant pas entrée dans les détails de ces propositions. Des informations sur ce sujet devraient être dévoilées dans les prochains jours.

La tente Huttopia pour camper en famille.

Sépaq

Les événements camping annulés jusqu'au 31 août

Suite à la demande du gouvernement québécois d’annuler tous les festivals, les événements sportifs et culturels jusqu’au 31 août 2020, la Fédération québécoise de camping et de caravaning (FQCC) annonce l’annulation de tous ses événements à travers la province jusqu’à cette date : « C’est important pour nous de respecter toutes les directives demandées par le gouvernement. La fédération est une organisation responsable; la santé et la sécurité de nos membres campeurs sont nos priorités. La nature de nos événements est basée sur le regroupement de campeurs, donc contraire aux mesures contre les rassemblements de personnes et de distanciation sociale encouragées pour tenter d’enrayer la propagation de la Covid-19 », a indiqué Michel Quintal, président du conseil d’administration de la FQCC.

Fédération québécoise de camping et de caravaning

campingcaravaningmag.ca

En date du 4 mai 2020, Camping Québec indique via sa page Facebook être toujours en attente des autorités sur la date d’ouverture des terrains de camping.

Il va donc falloir prendre son mal en patience ainsi que suivre attentivement l'actualité et les décisions officielles pour savoir à quoi va ressembler la saison estivale du camping au Québec.

Parcs Canada nous a indiqué par courriel qu'ils «travaillaient avec diligence pour planifier la reprise des visites à certains endroits. L'accès et les services aux visiteurs seront conformes aux recommandations des autorités de santé publique ; ils seront adaptés afin d'assurer la santé et la sécurité des visiteurs, des employés et des Canadiennes et des Canadiens. Ces plans sont bien avancés et leur mise en œuvre pourrait commencer dans les prochaines semaines ».

Il est fort probable que les sites ouvrent à nouveau et qu'il soit possible de faire du camping dans les prochaines semaines, mais cela se fera assurément sous certaines conditions avec un protocole très strict lié aux mesures sanitaires et aux règles de distanciation physique.

À suivre...

Sources : Gouvernement du Canada, 98.5 Montréal, FQCC 1, FQCC 2Page Facebook de Camping Québec

David Nathan
par David Nathan